AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 xviii. the moon // eir nonan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RAKENNUS
avatar

MESSAGES : 79
DATE D'INSCRIPTION : 21/05/2011
GRADE/MÉTIER : stratège

MessageSujet: xviii. the moon // eir nonan   Mer 24 Aoû - 16:27



eir nonan
ft. black widow — marvel

___________________________________



AGE — 195 ans
SEXE — féminin
GENRE — aucun (habituée aux pronoms féminins. s'en fiche.)
ORIENTATION — asexuelle
CLASSE — élémentaliste & lanceur de couteaux
METIER — herboriste de formation
CAMP — rakennus
GRADE — stratège
ARME — un petit set de couteaux aussi vieux qu'elle.
   



physique
xi. fortitude

___________________________________



On remarque au premier abord qu'Eir n'est pas très imposante. Du haut de son mètre 55, elle serait facilement confondue avec un adolescent si ce n'était pas pour ses traits trop marqués. Si l'âge n'a pas eu l'occasion de creuser ses traits, les décennies ont eu leur impact. Une grimace omniprésente, les commissures toujours tournées vers la mâchoire, les lèvres pincées et les sourcils froncés. Un regard sévère et méprisant accentué par une mâchoire trop carrée, ainsi qu'une mauvaise manie à ne pas cligner des yeux.

Souvent couverte de bleus ou de bandages, Eir se plaint que rien ne soit fait pour les personnes de sa carrure, mais elle est reconnaissante pour ses épaules carrées et sa capacité à optimiser sa silhouette en travaillant ses muscles, encore et toujours plus. Ses mains endurcies par le maniement des lames et les ongles noircies par  le travail de la terre lui assurent une poignée de main forte et intimidante, faisant reculer les jeunes recrues confiantes et imaginant que les rakennus n'attendaient qu'elles pour décapiter le roi dès le petit matin.

Malheureusement n'ayant pas une masse assez importante, Eir reste cantonnées aux armes légères et évite généralement le corps à corps en se reposant sur ses pouvoirs de mages ainsi que sur une souplesse et rapidité qui manquent aux plus grands formats.




caractère
x. wheel of fortune
___________________________________


Son âge est aussi visible de par son caractère. Tantôt adolescent attardé aux élans anarchistes, tantôt retraitée aux genoux fatigués; il est tout simplement évident qu'eir aime grogner. Ce qu'on dit de ces gens-là est bien connu, "ils aboient plus qu'ils ne mordent", et 172 ans auparavant cela aurait été exact. A l'époque, de son temps, il était question d'aller se plaindre à la taverne. Du travail, du temps qui détruit les récoltes, des mauvais clients, et du pouvoir en place qui ne semble plus se souvenir qu'il faut produire quelque chose pour pouvoir les exporter.

Les jeunes de nos jours. Qu'il est difficile de les comprendre, même lorsqu'on leur ressemble. Et c'est peut-être là le problème. Eir est compétente, elle en est fière et ne jouera jamais les modeste sur ce qu'elle sait pouvoir faire. Mais lorsqu'il s'agit de sociabiliser, elle ne sait plus. Auparavant, elle savait y faire et il était courant de la voir rire et chanter avec de nombreuses personnes, rependre la bonne humeur. Mais aujourd'hui, elle ne sait plus communiquer et n'a plus la patience pour les jeunes recrues. Sa phrase préférée n'est plus "tavernier ! une autre !" mais plutôt "s'il y a un dieu qu'il m’achève."

Elle ne l'avouera jamais, mais elle se sent hors de son époque et compense son isolement en se jetant dans le travail et l'étude de son élément, seul point de repère fixe lorsque toutes ses connaissances l'abandonne l'une à la suite de l'autre pour rejoindre Odin à sa table.




histoire
xix. the sun

___________________________________



Remontons dans le temps. Avant tout. Avant le monde tel que nous le connaissons. Avant l'an zéro. Avant le Ragnarok. Comme elle aimerai encore pouvoir porter les couleurs de sa ville natale, comme elle regrette les temps passés.

Eir est née dans une famille habitant en bordure de la ville, afin de se rapprocher au maximum de la nature. D'une mère élémentaliste et d'un père herboriste, elle et ses cinq frères et sœurs regardaient avec une attention presque religieuse comment leurs parents travaillaient ensemble, toujours avec l'intérêt de la science en tête. Leur philosophie de vie était simple, comme l'était la vie à cette époque.

Le seigneur des terres à ce moment-là était une femme âgée et fatiguée. Elle aimait regarder son royaume évoluer en s'impliquant chaque année de moins en moins; jusqu'au moment fatidique où elle lâcherai son dernier soupir et où l'un des prétendants au trône serait choisi par le conseil.

Svea Nonan racontait souvent à ses enfants les cérémonies de couronnement dont elle se souvenait, ses yeux clairs étincelants et ses mouvements amples et dynamique. Elle leur parla des lanternes, des banquets, des jeux et des bijoux, leur expliqua que les souverains redoublaient d'efforts pour surpasser leur prédécesseur et, parfois, elle s'emportait et annonçait que Vili, son ainé, pourrait prétendre au titre de seigneur.

Plus la fratrie grandissait, plus elle se détachait des histoires de leur mère. Chacun des enfants apprenaient à déterminer leur identité propre. Vili décida de se lancer en politique et de devenir seigneur afin de mettre l'accent sur la recherche, Nanna, la seconde, décida de se donner corps et âme à développer ses talents d'élémentaliste, Felix demanda à sa famille d'arrêter de l'appeler Félicia et leur annonça son souhait de voyager pour apprendre les médecines de tous les royaumes, Lars affirma son caractère et se lança dans le commerce de livres d'herbologie, et Eir. Et Eir était de plus en plus perdue. Pas encore dépassée par le temps, elle le fut néanmoins par sa fratrie qui s'éloigna d'elle petit à petit, peut-être rebutée par ce qu'ils confondaient avec un manque d'ambition. Elle délaissa vite le foyer pour la ville, s'entrainant ponctuellement à fleurir celle-ci, laissant sur son passage des jardins entiers sur la route des bars, offrant aux enfants des fleurs et refusant que d'autres en cueille. Très vite, elle devint une figure notoire de la vie nocturne, animée par la soif de connaissance qui semble trainer dans la famille comme une mauvaise grippe, elle réalisa beaucoup plus sur sa propre personne que les livres ne lui laissaient paraître.

Si elle ne rattrapa jamais ses frères et sœurs, c'est qu'elle n'en sentit pas le besoin. Elle ne supportait plus d'entendre Vili raconter la même histoire aux diners mondains, de devoir accepter de l'accompagner et de glousser faussement à chaque remarque déplacée qu'on lui adressait sous prétexte que cela pouvait "aider la famille à sortir de leur situation". Eir l'aimait bien leur situation, elle n'arrivait pas à répondre à Félix après lorsque celui-ci lui demandait “eir. c'est quoi le problème de notre situation”. Eir ne voulaient pas en sortir de sa situation, et c'est pourquoi elle pria tous les dieux du panthéon pour que son frère devienne un paria de cette haute société.

Malheureusement, seul Loki devait écouter ce jour-là, parce qu'un an plus tard, elle les vit les lanternes, les festins, les bijoux. Elle le vit, son frère, diriger le conseil de la ville. Elle le vit, rapidement perdre le contrôle, augmenter les taxes pour financer les laboratoires, cherchant des cures à tout, à rien, à la vie, à la mort. Elle le vit, infecté par son propre génie, son propre médicament. Elle le vit, mort. Elle partit.

Pendant cinq ans, Eir erra. Toujours plus loin de la presque-île, toujours à la recherche d'un challenge, à la recherche d'un but ou d'une cause. Mais apparemment, à chaque fois qu'elle prie, Loki doit être le seul à écouter.

Le cerveau humain a plusieurs mécanismes d'auto-défenses Parmi ceux-ci, l'amnésie rétrograde et autres cas de pertes de mémoire. Ces mécanismes servent à survivre aux événements traumatisants; pour les anciens soldats, les anciennes victimes.

Eir ne se souvient pas. Le Ragnarok est arrivé. Eir le sait. Elle ne se souvient pas. Elle ne pourrait pas dire ce qu'elle a fait. D'où viennent ces cicatrices, la façon dont elle sursaute au moindre bruit sourd. Pourquoi elle supporte mal qu'on crie. Quand est-ce qu'elle a rejoint Sven, pourquoi, quels étaient ses mots. Eir ne se souvient pas.

Depuis, elle a vu les villes se reconstruire, les vétérans s’éteindre un par un. Les humains oublier, un par un. elle ne se souvient pas quand elle a oublié. Elle sent lorsque l'amertume a dépassé le soulagement. Lorsque les humains ont oublié ce qui les liaient entre eux pour recommencer à s'entretuer sur le pouvoir.

Le pouvoir, toujours le pouvoir. C'est à croire que c'est les hommes aiment s'entretuer sur des concepts abstraits.





relations
xx. judgment

___________________________________





raiksos

eir a vu la monarchie. ce qu'elle apportait, ce qu'elle prenait. elle a vu des personnes bonnes se salir les mains dans l'espoir de toucher le pouvoir du bout des doigts. le fait que le roi forme une armée personnelle veut dire beaucoup de choses, mais avec la croissance des raiksos, eir ne voit dans la bannière rouge qu'une bombe prête à exploser.




rakennus

si elle affirme à tous ceux qui veulent l'entendre qu'elle déteste son propre camp, elle n'avouera pas qu'elle était intriguée par le challenge qu'il apportait à son travail; ni qu'elle pense qu'ils sont la meilleure chance pour garantir la paix. lorsqu'on lui demandera pourquoi elle est là, elle haussera les épaules et dira que ça s'est joué à la courte-paille.



frilägen

eir leur envie leur localisation, la proximité avec sa ville natale, cependant ils sont l'une des raisons pour laquelle elle ne peut y retourner. si elle éprouvait une haine ardente à leur encontre auparavant, le temps a petit à petit éteint cette passion pour obtenir une indifférence complète. à la question "et les frilagen alors", eir pourrait même ne rien avoir à répondre.



civils

or de son temps, eir a du mal à communiquer avec les gens. elle a l'impression à tout moment de marcher en terre inconnue, les populations locales lui paraissant de plus en plus extra-terrestre et très vite elle arrête de ressentir de l'empathie pour l’échanger par un désintérêt probablement malsain.




nomades

eir voit dans les nomades des sociétés lentes et hors du temps. elle apprécie les rencontrer car ils n'attendent rien d'elle et elle se sent moins frustrée de leur poser des questions sur l'actualité. à force, elle s'est même constituée un réseau très important dans les communautés nomades, sans avoir à craindre que l'on remarque qu'elle ne vieillit pas.





cosmic fail
xv. the devil

___________________________________



AGE — 21 ans
GENRE — super
UNE QUESTION ? — comme ça, tu vas mettre combien de codes
D’OÙ NOUS CONNAIS-TU ? — genre
LE MOT DE LA FIN — vraiment
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://redbubble.com/people/cosmicfail
 
xviii. the moon // eir nonan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» AN OPEN LETTER TO BAN KI-MOON
» bad moon à 1500pts
» La Waaagh Kassos, les Bad Moon's Killa
» Orks: Bad Moon
» armée bad moon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Personnages & gestion :: Présentations :: Fiches terminées :: Rakennus-
Sauter vers: