AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sieg 》And an another one bites the dust

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
FRILAGEN
avatar

MESSAGES : 193
DATE D'INSCRIPTION : 27/06/2011
AGE : 23
GRADE/MÉTIER : Lieutenant

MessageSujet: Sieg 》And an another one bites the dust   Ven 26 Aoû - 19:58



Siegfried Hussondik
ft. Taito - Vocaloid





AGE — 25 ans
SEXE — Monsieur
ORIENTATION — La gent féminine
CLASSE — Arbalétrier
METIER — Paperassier, en gros
CAMP — Les verts
GRADE — Lieutenant
ARME — Arbalète et carreaux, une dague grossièrement réalisée



physique
Ouvre tes yeux





Taille : 1m78
Poids : Fin
Yeux : Violets
Cheveux : Comme ses yeux
Signes distinctifs : Porte des bandages de temps en temps, un peu partout sur le corps




caractère
8D





Décrivez ici le caractère de votre personnage. Vous pouvez faire une liste de traits ou bien une description plus détaillée.
S'il n'est pas le meilleur ami du monde en tant que tel du fait d'une pauvre capacité d'écoute, il est en revanche de très bonne compagnie en soirée, puisqu'il adore boire, s'amuser et rigoler. En privé, il est plutôt du genre à aligner les blagues pas forcément drôles, donc si vous cherchez à trouver une oreille sérieuse, passez votre chemin. De même si vous êtes sensible : le tact n'est franchement pas son fort, même s'il tente de faire des efforts là dessus. De plus, ce n'est pas le plus adroit, autant physiquement que par la parole.

Il peut se montrer généreux envers les personnes qu'il apprécie, mais ce n'est même pas la peine de venir lui parler s'il ne vous aime pas, il vous répondra comme un chien, s'il daigne répondre. En plus de ça, il est très rancunier.

Concernant le travail, s'il n'est pas forcément très impressionnable, il craint énormément son boss, et ne sait jamais comment comprendre les remarques de ce dernier quand il doit lui parler. Ainsi, quand il peut l'éviter il le fait, et préfère largement passer par son adjointe. D'ailleurs, concernant celle-ci, s'il est content d'avoir été promu il ne tient pas à ce que le côté canapé de cette promotion soit rendue publique. Il est cependant très heureux de ne plus être soldat, c'est pour cela qu'il tente de bien faire son boulot, même si c'est au dernier moment la plupart du temps.

PS : il est TRÈS gourmand. Mais chut, c'est pas moi qui vous l'ai dit.




histoire
Passe ton chemin, c'pas intéressant





Fils cadet d'un couple banal de Lev. La mère à s'occuper de la maison, le père petit forgeron à sa propre solde. En cela, Sieg (et merci de l'appeler comme ça, il préfère. Siegfried c'est quand il se faisait engueuler) et son frère, Hael, n'ont jamais été dans le besoin, sans non plus rouler sur l'or. A vrai dire, cette famille était moyenne en tout : un boulot principal du chef de famille comme un autre, pas fortunée mais pouvant vivre selon ses besoins, des membres qui ne se détestent pas sans non plus s'adorer au plus haut point. Comme dit, une famille moyenne, bonne sous tout rapport malgré de temps en temps quelques mécontents à la forge. Il faut croire que certains prenaient le forgeron pour un armurier et se plaignaient de ses armes. Idiots. Toujours est-il que Sieg n'a jamais eu à se plaindre de sa dague, qu'il a toujours, alors que c'est bien son forgeron de père qui lui a fabriqué. Cette vie moyenne a cependant cessé d'un coup dans l'année de ses dix ans, quand la famille de Sieg a été assassinée, pendant que lui dormait encore. Il ne sait toujours pas, aujourd'hui, qui est responsable de ces meurtres.

Suite à cet événement regrettable, Sieg s'est retrouvé sous l'aile d'un ami de son père, armurier, qui avait toujours voulu un fils pour reprendre son affaire sans jamais avoir eu d'enfant. Il y est resté quelques temps, jusqu'à peu près ses seize ans, année au cours de laquelle l'armurier a bien compris que Sieg ne prendrait pas sa succession, pas le moins du monde intéressé par la confection des armes mais plus par leur maniement. Dès lors, officiellement pour éviter des tensions et officieusement pour découvrir la vie en dehors de Lev, Sieg s'est mis en tête de partir, loin si possible, et se construire seul, loin de cette ville. C'est d'ailleurs ce qu'il a fait quelques temps après, ayant entendu que les trois milices principales recrutaient. Et après avoir vécu un petit moment sur les routes, il a décidé de rejoindre les Frilägen, ce camp lui paraissant le moins désagréable des trois, et donc le choix le moins idiot à faire.

Il s'est donc enrôlé dès qu'il y est arrivé, et son temps en tant que recrue ne lui manque absolument pas. Il se souvient très bien des entraînements en pleine nuit, à l'aurore, ou encore en fin de soirée que les sergents décidaient au dernier moment juste pour les tester, voir leur résistance et leur discipline. Il s'y est plié, tant bien que mal, après avoir compris que ce n'est pas lui qui aurait le dernier mot, et surtout après avoir décidé qu'il avait assez nettoyé les salles inutiles du château et épluché beaucoup trop de patates. A partir de ce moment là, bizarrement l'entraînement est devenu bien moins désagréable. Car s'il se faisait toujours remonter les bretelles du fait de son incapacité à utiliser correctement une épée, il avait enfin l'occasion de passer son temps libre autrement qu'en corvées. Et étrangement, c'est tout de suite devenu beaucoup plus agréable, notamment le fait de pouvoir passer des soirées et se bourrer bien plus que de raison avec les autres recrues.

Le déclic pendant sa période de recrue a eu lieu au moment où les sergents sont passés sur le maniement des arbalètes. S'il s'en sortait déjà mieux avec un arc qu'avec cette maudite épée, c'est avec l'arbalète que Sieg est le plus précis, et surtout le plus concentré. C'est donc avec cette arme qu'il a demandé de continuer chez les verts quand il est passé soldat à part entière. Les remontrances de l'époque ont alors évolué. On ne critiquait plus son incapacité à l'arme, mais plutôt les gueules de bois du soldat et de ses compagnons de beuveries, qui étaient trop nombreuses au goût des responsables. Ce qui ne les a pas empêcher de continuer, ils ont juste appris à les cacher un peu mieux, et à éviter d'être une loque quand ils savaient qu'un grand ponte allait venir les observer.

En parlant de grand ponte. Une chose qu'il n'a jamais comprise, c'est pourquoi il a été, quelques temps plus tard, promu lieutenant. Enfin, il savait très bien que c'était parce qu'il avait couché avec le bras-droit, mais ce qu'il n'arrivait pas à comprendre, c'était pourquoi elle s'était sentie obligée de le changer de grade. Il était un soldat banal, qui n'avait rien fait de particulier, et le voilà gradé. Enfin, il n'allait pas s'en plaindre. Et tant que les autres ne sauraient pas le pourquoi du comment, il n'allait pas le crier sur les toits. Après tout, comme il dormait maintenant à côté des cuisines, il pouvait plus ou moins régulièrement aller fouiner pour trouver quelques sucreries à grignoter. Du moins, tant qu'il ne se fera pas attraper.
Cependant, Sieg prend ce nouveau rôle de lieutenant au sérieux. Car s'il sait ne pas être au niveau pour être parfait à ce poste, il bosse pour mériter sa place. Même s'il bosse la plupart du temps ses dossiers à la dernière minute. Jusque là, il a toujours tout rendu en temps et en heure. Ce qui ne l'empêche pas de continuer à aller boire des coups avec ses camarades soldats.



relations
Parce que tout seul, c'est pas drôle







raiksos

S'il n'a rien contre le groupe en lui même, il a l'impression que leur chef est un peu dérangée sur les bords. Du moins, du peu qu'il en a entendu grâce aux rumeurs de ceux qui reviennent de mission. En tout cas, il n'irait pas y provoquer d'incident de son propre chef.




rakennus

Eux, il a du mal à comprendre. Comment peut-on vouloir aller s'enterrer dans un endroit aussi froid toute l'année? Sinon, il en va de même que pour les Raiksos, il n'irait pas les chatouiller pour rien.



frilägen

Concrètement? On peut dire que c'est en quelque sorte la nouvelle famille de Sieg. Enrôlé depuis maintenant près de huit ans, ayant eu des hauts et des bas, il y est bien mine de rien, même si tout n'y est pas toujours rose. Loin de lui, pour l'instant en tout cas, l'idée de quitter les Frilägen.



civils

Fut un temps, il en faisait partie. Ce temps là ne lui manque pas du tout, même s'il n'a absolument rien contre cette population. Il n'a juste pas envie de revoir les civils de Lev.




nomades

Pour le peu qu'il en a côtoyé, les nomades lui sont apparus comme un mode de vie plutôt sympathique. A l'heure actuelle, s'il devait absolument quitter les verts ce serait pour devenir nomade.





16
Quoi, t'aimes pas les nombres?





AGE — 22 passés
GENRE — Le contraire de Monsieur
UNE QUESTION ? — Vous me supportez encore? 8D
D’OÙ NOUS CONNAIS-TU ? — J'suis un dinosaure
LE MOT DE LA FIN — The end
Fool



#006600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FRILAGEN
avatar

MESSAGES : 193
DATE D'INSCRIPTION : 27/06/2011
AGE : 23
GRADE/MÉTIER : Lieutenant

MessageSujet: Re: Sieg 》And an another one bites the dust   Dim 28 Aoû - 15:56

Done 8D

Je reste néanmoins ouverte à toute modification demandée, dans la mesure où elle correspond à la structure de mon personnage.
Dans l'attente de vous lire, je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, mes salutations distinguées.
16

(Pardon, déformation professionnelle /BAM/)



#006600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RAKENNUS
avatar

MESSAGES : 80
DATE D'INSCRIPTION : 21/05/2011
GRADE/MÉTIER : stratège

MessageSujet: Re: Sieg 》And an another one bites the dust   Dim 28 Aoû - 16:08

    Sieggy la photo qui est à côté de "promotion canapé" dans le dico.

    C'est avec grand plaisir que je te valide à nouveau ! Tu connais le chemin avec le temps mais toujours si t'as une question ou que t'as perdu un post blah blah blah.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://redbubble.com/people/cosmicfail

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Sieg 》And an another one bites the dust   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sieg 》And an another one bites the dust
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Another bizut bites the dust
» another one bites the dust
» Le peuple juif est-il supérieur ?
» A supprimer car Ademar partit :'(
» Pénélope ~ I don't bite, although... [ouvert]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Personnages & gestion :: Présentations :: Fiches terminées :: Frilägen-
Sauter vers: