AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'eau est bonne ? - ft Sven

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
NOMADE
avatar

MESSAGES : 82
DATE D'INSCRIPTION : 21/10/2013
AGE : 21

MessageSujet: L'eau est bonne ? - ft Sven   Sam 27 Aoû - 11:22



L'eau est bonne ?









Ses pas le menaient n'importe où. Et c'était ce qu'il aimait par dessus tout. Quitte à parfois terminer entre les mains de mauvaises personnes, à se battre contre n'importe qui, on y faisait quand même de bonnes rencontres. Le jeune homme marchait à pas lents, admirant le paysage autour de lui. C'était amusant, presque féerique, au faite. Il y croyait, à toutes ces vieilles légendes qui parlaient de créatures sorties de nul part, même si ils ne les avaient jamais vu, et dans le fond il aurait aimé les rencontré pour de vrais.

Le paysage enneigé lui donnait l'impression qu'une fée des neiges allait sortir des environs et lui lancer un sort. Cela l'amusa un peu d'abord, puis ses pensées changèrent. Il ne pensait pas comme ça d'habitude. Il devait y avoir un truc dans l'atmosphère qui rendait gaga. Ou le froid qui était entré trop rapidement dans sa cervelle. Déjà qu'elle était vide, il fallait en plus qu'elle finisse gelée ! Il ne put s'empêcher de sourire. Peut-être était-il tout simplement de bonne humeur.

Mais la bonne humeur ne suffirait pas à apporter la chaleur. Si il restait trop longtemps ici, le soleil finirait par se coucher et il devra se faire un feu dans un coin. Hum... Pas très pratique. Avec ce froid glacial, tout allait être plus compliqué. Mais bon, le soeil était toujours présent pour le moment, même si l'hiver rendait les journées bien moins longues. Et puis, avant de partir, il avait envie de visiter l'endroit. Juste un tout petit peu.

Et puis il finit par y arriver. Devant ce fameux lac. Il parait que c'était bien meilleur de le voir la nuit, et même si cela lui donnait envie, Maden n'avait aucune envie de finir geler tout simplement pour voir de grandes étoiles dans le ciel et un grand lac en pleine nuit. Il plissa les yeux en se rapprochant du lac, il y avait quelque chose qui bougeait dans l'eau. Alalah, ça sentait le roussi. Dans ces genres de situations, ça finissait toujours mal. Et pourtant, l'abruti s'approcha quand même de l'eau.

Ce à quoi il s'attendait, était tout, sauf ça. Y'avait des vêtements dans un coin, entassés en boule, recouvert de gel. La personne qui avait laissé ça comme ça était soit immunisé contre le froid, soit un fêlé. Justement, le jeune nomade aperçut pas loin le dit fêlé, qui était dans l'eau. Maden demeura bouche bée. Il referma tout de suite la bouche avant que le mec se rende compte que quelqu'un était ici, et il dit stupidement :

-Bonjour m'sieur ! L'eau est bonne ?

Il tiqua un peu en se demandant comment on pouvait faire une chose pareille, puis il ne put s'empêcher d'émettre un commentaire :

-Parce qu'à votre place, j'aurais pas mis un orteil là dedans. Je suis sûr qu'en y restant trop longtemps on pourra finir par avoir deux glaçons à la place des cou...

Euh... Il avait quand même faillit dire un mot assez inapproprié. Il avait finit par commencer à mesurer ses mots, à force de côtoyer des gens qui avaient finit par le tabasser. Mais parfois, ça sortait tout seul.

-Bourses. Vous en pensez quoi vous ?

© FICHE CRÉÉE PAR REIRA DE LIBRE GRAPH'


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RAKENNUS
avatar

MESSAGES : 142
DATE D'INSCRIPTION : 15/01/2011
GRADE/MÉTIER : Leader Rakennus / mercenaire

MessageSujet: Re: L'eau est bonne ? - ft Sven   Sam 27 Aoû - 11:33




Il avait cassé la fine couche de glace qui subsistait sur le bord du lac et dégagé les morceaux pour plonger sa main dans l’eau glacée. En comparaison, la neige paraissait d’une tiédeur bienvenue, mais ce n’était pas ce qui allait le faire reculer. Il fuyait plus la chaleur que le froid, et il vivait dans un endroit recouvert par la neige huit mois par an, où même les étés étaient plus frais qu’autre chose. Il avait toujours préféré la neige au soleil de juillet et ce n’était pas la perspective d’un bain dans un lac gelé qui allait l’effrayer.
Il était d’ailleurs bien le seul  à procéder de cette manière. Il ricana en pensant aux nobles qui devaient être bien tranquilles dans leurs baquets géants, avec de l’eau qui mettait trois plombes à chauffer au-dessus du feu. Un bain chaud, c’était toujours agréable, il n’était pas parmi les derniers à l’admettre.

Mais il n’avait ni le temps ni les moyens matériels d’en faire un ici. Alors il avait tout simplement retiré ses vêtements avant de s’immerger jusqu’aux épaules dans l’eau du lac, sentant le froid piquer de milliers de petites aiguilles le long de sa peau. Il avait courbé l’échine et posé sa tête sur la glace, regardé le ciel qui commençait à s’assombrir.
Il sourit doucement et retint sa respiration avant de plonger sa tête dans l’eau glaciale du lac. Quand il revint à la surface, il avait l’impression d’être observé et émergea à moitié pour regarder l’intrus. Parce qu’il y en avait bien un, et à l’air dubitatif, ce qui était on ne peut plus compréhensible.

Il écouta sans ciller le discours du jeune homme, avant de simplement hausser les épaules. Il ne restait jamais dans l’eau plus longtemps qu’il ne fallait, il avait l’habitude du froid et ne le sentait en général que quand la plupart des gens se mettaient à claquer des gens en cherchant à se réchauffer en allumant un feu qui resterait froid jusqu’à ne plus être qu’un mauvais tas de cendres.

« J’en pense que j’ai l’habitude du froid. »

Il n’en dit pas plus avant de sortir de l’eau glacée du lac pour enfiler ses vêtements restés en tas sur la neige, à moitié couverts de givre qui se dissipa dès qu’il posa les mains dessus. Il frissonnait à peine, pieds nus dans la neige jusqu’à mettre la main sur ses chausses et ses bottes qu’il enfila.
Sa cape était posée sur la selle de Sjor, lequel attendait tranquillement de son côté, couvert par la lourde étoffe de laine.

« Et qu’il va bientôt faire nuit, et qu’à moins de vouloir rester dans le noir complet jusqu’à ce que le jour se lève, on ferait mieux d’allumer un feu. Les loups ont tendance à rôder dès que la nuit tombe, par-ici. »

Il se fendit d’un sourire.
En parlant de loups, Slasvia avait disparu, sans doute partie chasser pour son propre compte, sachant que son maître avait toujours des provisions sur lui, ainsi qu’une brassée de bois sec. Il commença par déblayer la neige dans un cercle avant de disposer le petit bois d’une certaine manière et de battre le briquet jusqu’à ce qu’une flamme parte.

« Que faites-vous dans les parages, d’ailleurs ? Simple curiosité de ma part, vous n’êtes pas obligé de répondre. »

Il essayait juste d’alimenter la conversation, pour une fois.




Vagabonde en #4682b4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NOMADE
avatar

MESSAGES : 82
DATE D'INSCRIPTION : 21/10/2013
AGE : 21

MessageSujet: Re: L'eau est bonne ? - ft Sven   Sam 27 Aoû - 11:38



L'eau est bonne ?










Le type dans l'eau glaciale l'observait calmement tandis que Maden disait son avis sur ce froid mortel, puis lui répondit, comme si de rien était, qu'il avait l'habitude du froid. Et bien, soit. Mais le nomade pensait qu'il fallait avoir une certaine endurance, ou d'être complètement cinglé pour s'amuser à se baigner là dedans en plein hiver. Enfin, il ne savait rien sur lui, il n'allait pas jusqu'à dire que cet homme était fou. Le jeune homme attendit en frissonnant que l'autre se rhabille -allez savoir comment il faisait pour enfiler des vêtements gelés - tout en écarquillant les yeux en songeant à la froideur des lieux et de ces vêtements posés sur la neige depuis un moment, quand même.

Il hocha la tête en lâchant un "mouais" approbateur quand l'autre évoqua l'idée de la nuit et d'un feu, mais lâcha un léger cri effrayé quand les mots "loups" et le verbe "roder" furent associés dans une seule phrase. Pas qu'il n'aimait pas ces petites bêtes, mais il ne valait mieux pas en croiser. Les créatures sauvages étaient connues pour ne pas être sympa avec les humains. Empiéter leurs territoires les mettraient en rogne, et l'idée de crever de froid et que son corps pourrait être englouti par des charognes ne l'enchantait guerre. Il obtempéra et laissa l'homme se charger d'allumer ce feu, pendant qu'il posa son sac près du petit feu qui naissait.

L'homme fanatique de bain glacial lui demanda alors ce qu'il pouvait bien faire ici. Bonne question, Maden lui-même ne savait pas. Avancer partout dans le monde, ça lui était instinctif. La tribu de nomades dans laquelle il avait vécu toute sa vie lui avait appris que le monde était à explorer et qu'il appartenait à tous. Et que voyager pour profiter de la vie, c'était chouette. Et à vrai dire, cette optique lui avait plu. Alors il avait décidé de faire ce qu'il voulait, y compris mettre les pieds au bord de ce lac enneigé et de se geler les fesses. Il y avait des contreparties dans la liberté de voyager.

-Et bien, je marchais tranquillement dans les environs, et puis je me suis dit : pourquoi pas voir à quoi ressemble ce lac de plus prés ? Alors je suis venu. Puis, finalement, je vous vois ici. Dit-il en haussant les épaules.

Tout ce qu'il y avait de plus naturel. Il s'installa en tailleur près du feu, et tandis quelques instants ses mains gantées vers les flammes. Ca faisait chaudement du bien, ces petites flammes, plus qu'il ne l'avait pensé. Enfin, ça ne faisait pas le plaisir d'une forêt plus chaude ou d'une auberge tranquille, mais c'était bien mieux que de la neige. Ou des loups affamés et menaçants.

-Et vous, vous êtes juste venu vous baigner ou il y a autre chose à faire dans le coin ? Enfin, si vous voulez bien répondre.

© FICHE CRÉÉE PAR REIRA DE LIBRE GRAPH'


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RAKENNUS
avatar

MESSAGES : 142
DATE D'INSCRIPTION : 15/01/2011
GRADE/MÉTIER : Leader Rakennus / mercenaire

MessageSujet: Re: L'eau est bonne ? - ft Sven   Sam 27 Aoû - 11:50




Le feu partait tout doucement, sans se presser. Il allait mettre du temps à avoir l’air un peu plus fourni à cause du vent qui balayait le reste du plateau. Ils n’étaient pas spécialement localisés du côté protégé par les arbres de la forêt Hóddmimir, qui n’était pas bien loin d’après ses estimations. Il approcha vaguement ses mains des flammes, laissant ses doigts se réchauffer en douceur, savourant le picotement qui naissait à la base de ses ongles pour s’étendre dans le reste de ses phalanges.
L’autre, en face, était juste intéressé par le lac. De ce qu’il en dit. Sven haussa mentalement les épaules. Il n’avait jamais été payé pour poser des questions, ce n’était pas aujourd’hui qu’il allait commencer. La personne qui l’avait rejoint dans le Nord désert n’avait pas l’air d’un mercenaire pour deux sous, il n’avait strictement aucune raison de se méfier. Même s’il le faisait instinctivement.

Sven eut un sourire.

« Navré de vous décevoir, mais je crains qu’il n’y ait pas grand’chose de palpitant à faire dans les environs. Vous avez dû vous en rendre compte, c’est plutôt désert, en plus d’être particulièrement froid. Si vous voulez, Ulfdalar est un peu plus vers l’ouest, vous en avez pour moins d’une journée de marche. »

Il connaissait l’endroit comme sa poche, pour y traîner assez souvent. Ulfdalar était une ville qui suscitait son intérêt, et il avait toujours aimé les abords du lac. Tant pis s’il y passait plus de temps que prévu. Pål savait toujours quoi faire pour gérer le camp en son absence.
Restant debout, il défit la selle de son hongre et attrapa une partie de ses provisions dans une des sacoches qui y étaient accrochées. Il avait réussi à démarrer un feu, il allait pouvoir manger chaud au moins ce soir. Quant à savoir si son interlocuteur avait ses propres vivres…
Le chef de camp le considéra un instant.

« Si vous avez de quoi, n’hésitez pas à utiliser le feu. »

Pour ce qui était de partager, il attendrait que ce soit l’autre qui lui demande. D’ailleurs, cet autre, il avait un nom ? Tant qu’il y était, Sven pouvait toujours demander.

« Comment vous appelez-vous ? »




Vagabonde en #4682b4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NOMADE
avatar

MESSAGES : 82
DATE D'INSCRIPTION : 21/10/2013
AGE : 21

MessageSujet: Re: L'eau est bonne ? - ft Sven   Dim 28 Aoû - 6:20



L'eau est bonne ?








Visiblement, il n'y avait pas de quoi s'occuper en ces lieux en plus du fait qu'il n'y eut pas un chat - enfin, un adepte des baignades glaciales, oui. En tout cas, ce type savait allumer un feu mieux que lui, et ses membres se réchauffaient petit à petit. Le nomade avait fait une bonne rencontre, pour une fois, bien qu'il ne fallait pas crier victoire trop vite... Les choses dérapaient souvent quand il parlait trop. En plus de ça, l'homme connaissait les lieux. Il y avait pas loin d'ici Ulfdalar, une ville qui n'était pas inconnue au jeune homme - de nom seulement. 

-Bon, et bien, je prendrai cette direction demain.

Demain, et pas avant. Il faisait trop froid et trop nuit pour avancer. Et puis les loups quoi.

Après que le feu eut un peu gagné en volume et en intensité, même si ce n'était pas beaucoup, l'inconnu lui proposa d'y chauffer ses vivres. Ah mais oui, les vivres ! Il avait tellement l'habitude de ne pas en avoir sur lui que c'était devenue une habitude d'attendre qu'un miracle de produise pour en avoir un peu dans les poches. Le miracle était cependant arrivé il n'y avait pas longtemps, quand il était parvenu à obtenir de la nourriture d'un homme assez brave pour lui en donner un peu. Au moins pour ce soir ne mourrait-il pas de faim et de soif.

-Oh, merci ! Je suis tellement habitué à vivre à l'improviste que j'en ai oublié de manger ! Dit-il gaiement en amenant son sac près de lui pour fouiller dedans.

Pour ce soir, cet inconnu n'allait pas avoir à écouter Maden lui demander de quoi manger. Cependant, les misérables quelques morceaux de viandes qu'il s'était dégoté faisaient pale figure à côté de ce que sortait le type de son sac. Encore un peu et il pourrait baver devant sa bouffe. Puis il lui demanda son nom, question à laquelle il répondit :

-Je m'appelle Maden ! Et vous, c'est quoi votre nom ?

Autant lui donner un autre nom que "le cinglé qui aime l'eau gelée". Puis le nomade sortit finalement de morceaux de viandes séchées qu'il tendit vers le feu pour tenter de leur donner un air plus appétissant. Franchement, la bouffe de l'autre gars avait l'air bien meilleure. Et Maden lui passait le plus clair de son temps à penser à manger de la bonne bouffe. Alors ce fut tout naturellement qu'il continua en désignant du doigt une provision de l'homme, nourriture qu'il ne reconnut pas :

-Excusez moi mais, qu'est-ce que c'est que ça ? J'ai l'impression de n'en avoir jamais vu avant.

Tout en évitant de baver devant cette bouffe, cela va de soi.
© FICHE CRÉÉE PAR REIRA DE LIBRE GRAPH'


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RAKENNUS
avatar

MESSAGES : 142
DATE D'INSCRIPTION : 15/01/2011
GRADE/MÉTIER : Leader Rakennus / mercenaire

MessageSujet: Re: L'eau est bonne ? - ft Sven   Lun 29 Aoû - 4:28




« Sven. »

Juste Sven. Pas besoin de donner de détails, pour le mercenaire, ce n’était pas la chose la plus importante. Il préférait conserver un minimum d’anonymat, même s’il était assez mal parti pour en tant que chef de camp. Ceci dit, rien ne lui indiquait que Maden était au courant de la chose d’une quelconque façon. Un détail l’intriguait cependant concernant le jeune homme. Il avait l’air d’être un habitué des routes, à une variable près : les provisions. Mais, préférant ne pas s’arrêter sur la chose sachant que sinon il allait cogiter pendant des heures, il s’installa simplement à côté du feu en commençant à réchauffer une partie de ses propres vivres.

Pendant quelques secondes, il ignora purement et simplement la réponse de Maden, juste le temps de laisser un petit silence s’installer, avant de relever la tête et de jeter un coup d’œil à l’élément désigné par celui qu’il pouvait éventuellement désigner comme son invité du moment.

« Ça ? Ce sont juste des petites galettes d’avoine. Elles s’achètent un peu partout, mais les meilleures, je les trouve à Muspelheim. Là, par contre, ce sera beaucoup plus au sud qu’il faudra aller. »

Le chef de camp se fendit d’un sourire et laissa sa part de viande se réchauffer. Il allait bientôt devoir soit rationner, ce qui ne le dérangeait pas, soit chasser, ce qui ne le dérangeait pas plus. A part peut-être que la traque prendrait un moment, surtout aux abords de Hóddmimir, et que le camp n’allait pas éternellement se gérer seul. S’il avait un allié de confiance pour prendre les rênes quand il s’absentait, il craignait surtout la capacité dudit allié à vite s’égarer en présence de deux autres personnes.
Finalement, Sven considéra Maden quelques secondes, lui lançant une des galettes. Elles étaient à peine plus grandes qu’une paume de main, épaisses de quelques millimètres et il les avait suffisamment bien emballées pour qu’elles restent croquantes.

« Mais dites-moi, qu’est-ce que vous faites dans les environs ? C’est plutôt désert comme endroit, en plus d’être recouvert de neige les trois quarts de l’année, ça ne fait pas spécialement rêver comme destination de voyage. Vous vous êtes perdu, ou vous aimez bien voyager au hasard ? »



Vagabonde en #4682b4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NOMADE
avatar

MESSAGES : 82
DATE D'INSCRIPTION : 21/10/2013
AGE : 21

MessageSujet: Re: L'eau est bonne ? - ft Sven   Mar 30 Aoû - 7:38

Code:


L'eau est bonne ?









Il lui répondit que son nom était Sven. Oh, il était chouette, ce prénom ! En tout cas, ce Sven n'avait pas l'air de s'intéresser plus que ça au fait qu'il avait de la nourriture ou non. Certains auraient émis un commentaire ou l'auraient traités de haut, ça il le savait. Alors, c'était tant mieux si son camarade du jour ne fit pas de même, au moins la conversation ne tournerait pas de travers et ça ne finirait pas mal comme le nomade était habitué.
Il lui répondit ensuite que cette nourriture si alléchante était une galette d'avoine. Et que ça s'achetait. Pas surprenant qu'il ne sut ce que c'était, vu que ça s'achetait. Vivre sans le sou, c'était aussi passer à côté de mets qui pouvaient s'avérer être délicieux. Maden devait peut-être songer à mettre un peu de son argent de côté un de ses quatre. S'il lui arrivait d'obtenir une vraie somme un jour. Il lui indiqua que ses préférées venaient d'une ville qui était vraiment située au sud. En plus d'être un adepte des eaux gelées, il était aussi un adepte des galettes d'avoine ! Mais pour une fois Maden se garda de dire une chose, bien qu'il avait bien envie de lui faire part de sa pensée.
Finalement, et à sa surprise Maden vit l'homme lui lancer une de ces galettes. D'habitude, il devait le demander explicitement pour avoir un petit quelque chose. Et encore... Quand la personne était encline à le faire. Sinon, c'était le courroux ou les coups de la personne en question qu'il recevait. 

-Merci !Dit-il à l'attention de Sven.

Puis il déballa la dite galette et la goûta. Ça avait vraiment bon goût, comme il l'imaginait. Puis l'homme lui posa des questions, lui demandant ce qu'il faisait ici, s'il était perdu ou si voyager était sa passion. Il sourit en entendant sa dernière proposition.

-Et bien, c'est ça, j'aime voyager où le vent me mène. On va dire que c'est un truc de famille !

Même s'il avait totalement coupé les ponts avec la dite famille, et dont il n'avait plus de nouvelles, y compris sa mère, il n'avait pas pour autant laissé de côté la tradition familiale qui était celle d'être nomade. 

-On m'a dit que ce lac et le paysage environnement en valait le détour, alors je suis venu voir !

Mais à entendre parler cet homme, il avait l'air d'aimer voyager pour quitter ces lieux. A moins que Maden se trompait ? Peut-être que peu de voyageurs passaient ici et que Sven était peu habitué à en voir.

-Au fait, je pourrais bien vous renvoyer la question. A vous entendre, vous avez l'air de vous ennuyer ici. Vous êtes de passage ? Ou vous vivez dans les parages ?

© FICHE CRÉÉE PAR REIRA DE LIBRE GRAPH'


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RAKENNUS
avatar

MESSAGES : 142
DATE D'INSCRIPTION : 15/01/2011
GRADE/MÉTIER : Leader Rakennus / mercenaire

MessageSujet: Re: L'eau est bonne ? - ft Sven   Mer 31 Aoû - 6:46




Le sourire de Sven s’élargit en entendant les propos de Maden. Il fallait aimer voyager, être doucement cinglé, ou les deux, pour s’aventurer dans le nord juste pour en voir les paysages. Surtout qu’à cette époque de l’année, les paysages ressemblaient plus à un grand terre-plein blanc, froid, et passablement dangereux pour ceux qui ne le connaissent pas suffisamment. En été, oui, les paysages du grand nord valaient carrément le détour, parce qu’ils étaient moins enfoncés sous la neige et beaucoup plus couverts d’herbe et autres végétaux aussi éphémères que les beaux jours.

« Je vis dans les environs. Un peu plus vers l’ouest. Si vous arrivez à situer les falaises Jörmungrandr, c’est de ce côté-là que j’ai décidé de m’installer. »

Le mercenaire haussa vaguement les épaules. Autant passer les détails du camp, il n’était pas là pour recruter. Et, qui sait, peut-être que la personne en face de lui voudrait s’engager, mais s’il laissait son honnêteté faire, Sven risquerait surtout de le décourager en lui disant en face que quel que soit le camp qu’il choisirait, il allait en baver, mais le sien encore plus, ne serait-ce que pour sa position géographique souvent jugée désavantageuse. Quand on lui disait ça, il ricanait.
Le camp Rakennus n’avait qu’un seul point d’attaque : la terre. Perché en haut de falaises escarpées, ceux qui voudraient s’essayer à un siège par la mer devraient en plus apprendre les nombreux secrets de l’escalade.

« Ennui ne serait pas vraiment le terme approprié. Disons simplement que j’ai largement eu le temps de m’habituer aux paysages environnants. Les trois quarts de l’année, ils sont sous la neige, et j’ai malheureusement passé l’âge de m’émerveiller aux premiers flocons… »

Ce qui n’était pas tout à fait vrai. Il lui arrivait encore souvent de regarder les premières neiges tombées avec un grand sourire idiot.
Mais ça, Maden n’avait pas besoin de le savoir.

« Pour être honnête, c’est un endroit très beau, mais c’est surtout un endroit très calme. Si vous cherchez un tant soit peu d’action, vous avez peut-être pioché la mauvaise destination. »

Sauf si… sauf si une goule, ou deux, ou trois, décidaient d’apparaître parce qu’il y a deux humains perdus au milieu de nulle part, qu’Ulfdalar n’est pas loin et que les goules auraient pu devenir le blason du Nord si le seigneur local avait eu un peu plus d’humour. Il pourrait suggérer ça à Pål, tiens.
Par acquis de conscience, Sven se retourna et scruta les environs. Non, rien. C’était déjà ça de pris.



Vagabonde en #4682b4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NOMADE
avatar

MESSAGES : 82
DATE D'INSCRIPTION : 21/10/2013
AGE : 21

MessageSujet: Re: L'eau est bonne ? - ft Sven   Jeu 1 Sep - 8:14




L'eau est bonne ?








Sven lui répondit qu'il vivait en ces lieux. Alors c'était un local. Ce qui expliquait le fait qu'il connaissait bien les lieux. C'était plutôt chouette, Maden avait trouvé un habitué qui pouvait lui servir de guide. Il lui avait déjà indiqué la direction d'une ville, et maintenant il indiquait le lieu où il vivait. Étant donné que le nomade ne connaissait pas vraiment les environs, il estima que ce brave homme devait sûrement être un habitant local qui vivait une paisible vie tranquille. En tout cas, ce serait pas de trop si un habitant local aussi agréable que lui lui tienne un peu compagnie jusqu'au levé du jour.
Puis il lui expliqua qu'il était trop habitué par l'endroit pour en être emerveillé. Maden ria légèrement en répondant, le regard illuminé comme un enfant :

-Ne dites pas ça ! C'est génial, la neige ! Et pas seulement pour le paysage ! On peut faire des tas de choses avec de la neige. Rien que pour les descentes en luge, ça en vaut la peine.

Avec des arguments pareils, on ne pouvait pas dire qu'il avait perdu son âme d'enfant...

En tout cas, l'homme poursuivit en avançant que les lieux étaient trop calmes pour y trouver de l'action. Ce qui n'était pas pour déplaire à Maden. Si le jeune homme aimait l'action, souvent les moments d'action n'étaient pas en sa faveur, puisqu'il réussissait dans pratiquement tous les cas à s'attirer les problèmes. Les moments où il pouvait se réjouir que quelque chose de négatif ne lui était pas arrivé se comptaient sur les doigts de la main, pour être honnête. Mais ça, il n'allait pas le dire à Sven, par ce qu'au moment où il disait ce genre de chose souvent ses interlocuteurs changeaient d'expression sur leurs visages.

-Oh, vous savez, un peu de calme ne peut jamais faire de mal. Et puis, ma vie ne manque pas d'action, à vrai dire...

Il allait poursuivre ses paroles, cependant Sven commença à scruter les environs. Maden regarda autour de lui, essayant de capter quelque chose, mais il ne perçut rien du tout. Bientôt son imagination lui fit des tours et il imagina que son compagnon avait senti que quelque chose de mauvais allait de passer. Il ne fallait pas se réjouir trop vite, souvent avec les lui l'action arrivait même dans les lieux où on ne l'attendait pas. Alors, dans son inquiétude soudaine, il tourna la tête vers Sven, et sur son visage on pouvait y lire la crainte qu'il ressentait.

-Il n'y a rien de grave j'espère ? Pas d'animaux nocturnes affamés dans l'obscurité ? Genre une meute de loups, par hasard ?

Avec la chance qu'il avait, il pouvait au moins se réjouir de goûter à toutes les joies de la vie quotidienne des gens, où qu'il aille. Y compris les pires.



© FICHE CRÉÉE PAR REIRA DE LIBRE GRAPH'


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RAKENNUS
avatar

MESSAGES : 142
DATE D'INSCRIPTION : 15/01/2011
GRADE/MÉTIER : Leader Rakennus / mercenaire

MessageSujet: Re: L'eau est bonne ? - ft Sven   Jeu 1 Sep - 10:20




« Non, rien. »

Ou en tout cas, rien pour l’instant. De toute façon, habitué qu’il était des plaines du nord, s’il y avait la moindre alerte, il le saurait. Non seulement Sjor se mettrait sans doute à renâcler et à piaffer, mais il entendrait aussi le danger venir. Le vent était calme ce soir, il passait par petites bourrasques qui balayaient la poudreuse sans violence.
Avant de répondre à Maden, il eut un vague sourire. Ça n’allait sans doute pas plaire au jeune homme, mais tant pis, il ne pouvait pas non plus être porteur de bonnes nouvelles à chaque fois.

« Des loups se seraient déjà approchés. Et l’hiver n’est pas encore assez avancé pour qu’ils en arrivent à ces extrémités-là, rassurez-vous. Je vérifiais juste, il n’y a rien aux alentours à part de la neige et quelques arbres. »

Il faudrait peut-être mettre le voyageur au courant pour les goules, ceci dit. Sven doutait qu’il sache quoi que ce soit étant donné qu’il était remonté jusqu’au nord en plein hiver pour voir des paysages couverts de neige, alors qu’il y en avait des plus attrayants et plus accueillants vers le sud. Peut-être qu’il revenait du sud, justement, mais ça n’expliquait toujours pas pourquoi il s’était exilé aussi loin.
Récupérant sa viande qui avait fini de cuire, Sven commença tranquillement à manger. Les goules allaient être un problème. Au camp, ils allaient bientôt devoir revoir les défenses en fonction de la demande d’Ulfdalar. C’était tous les hivers pareil.
Il y avait des humains assez fous pour vivre au nord.
Et donc il y avait forcément des goules pour être attirées par la marée humaine qui s’était fait une place au milieu de la neige.

« Juste au cas où, vous avez une arme ? »

Il inclina vaguement la tête de côté.

« Pas pour les loups. Franchement, ils sont le cadet de vos soucis si vous continuez encore vers le nord. A partir d’un moment, les seules traces que vous verrez, ce seront les vôtres. Ou celles de goules. Vous avez entendu parler des goules ? »

Dans le doute, Sven partait du principe que non. Et il avait eu droit à son lot de créatures décharnées et opiniâtre, suffisamment pour quelques vies supplémentaires dont il se passerait bien. S’il osait.

« Pour faire simple, les goules sont des espèces de squelettes ambulants. Dents pointues, griffes… Elles sont profondément stupides, mais ça ne les empêche pas d’être dangereuses, elles ont une bonne allonge avec leurs griffes, même si elles sont de petites tailles et plutôt frêles. Leurs os se cassent facilement. Le seul problème c’est que même sans bras et sans jambes, une goule continuera de vous “courir” après – enfin, ramper, là en l’occurrence. Le seul moyen de s’en débarrasser, c’est de les décapiter. »

Le mercenaire marqua une petite pause, le temps de laisser Maden traiter l’information.

« Ah, oui. Elles sont plutôt du genre anthropophages. »



Vagabonde en #4682b4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NOMADE
avatar

MESSAGES : 82
DATE D'INSCRIPTION : 21/10/2013
AGE : 21

MessageSujet: Re: L'eau est bonne ? - ft Sven   Mar 13 Sep - 14:35



L'eau est bonne ?








Fausse alerte. Sven lui répondait qu'il n'y avait rien en particulier. Le jeune homme se détendit, tout en prenant le morceau de viande qu'il avait laissé chauffer, qui devait sûrement être prête à sagement se faire bouffer. Il croqua dans la viande tandis que l'autre lui expliquait que les loups ne représentaient pas de danger pour l'instant, et qu'il ne faisais que vérifier. Un moment Maden se demanda s'il était souvent du genre à toujours tout vérifier au cas où. C'était le genre de comportement totalement opposé au sien, lui qui préférait foncer dans le tas et réfléchir plus tard. Il devrait peut-être un jour penser à être plus comme lui. Sauf qu'il savait bien que demain il aurait oublié cette pensée si précieuse.

Le silence revenait, et alors que Maden avalait une nouvelle bouchée, l'autre ne faisait que commencer son repas. Et alors que le nomade était trop occupé à penser à remplir sa panse plutôt que d'entretenir un tant soi peu la conversation, il entendit la voix de Sven demander s'il avait une arme. Voilà une question étrange. Dérangeante, même. Le genre de question à laquelle il ne s'était pas attendu. Bon, ce devait être mauvais signe. Il devait y avoir des ours mal léchés dans le coin, peut-être ? Automatiquement, le jeune homme mit la main sur ses épées, toujours près de lui.

-Oui oui, je suis équipé ! Mais pourquoi ?

En guise de réponse, l'autre inclina la tête de côté, le genre de scène qui disait rien qui vaille. Oh non. Il devait y avoir des ours et des loups enragés dans la région. C'était pas possible, chaque fois qu'il s'aventurait quelque part, c'était à la mauvaise période de l'année. Il se souvenait encore des fois où il avait croisé le chemin de créatures dangereuses, cet été. La suite fut encore moins joyeuse, Sven assurant qu'il y avait pire que les loups. Les goules. C'était quoi, ce machin ? Maden fit non de la tête quand il lui demandait s'il savait de quoi il parlait.

Il se disait bien que cette nuit était trop sympathique. Il aurait du se méfier que ça partirait en cacahuètes. Mais d'une manière différente que les événements habituels.

Il commença à lui décrire l'apparence d'une goule. Un squelette ambulant avec de longues griffes. De quoi débuter une terrible histoire d'horreur. Sauf que la bête n'était pas issue de l'imagination d'un cinglé. Maden commença à se détendre quand l'homme lâcha que les os étaient faciles à briser, mais il du se raviser très vite quand il entendit le fait que les goules pouvaient suivre en rampant... Personne n'aimerait croiser une goule. Surtout pas lui.

Il se ressassait intérieurement les paroles de Sven, tout en imaginant des scènes effroyables mettant en scène les terribles créatures. Quant au goût de la viande, il avait l'impression qu'elle avait changé, et le nomade avait de plus en plus de mal à la mâcher pour l'avaler. Quand il entendit que ces choses pouvaient en plus de toutes ces sacrées caractéristiques dévorer un homme, ce fut la goûte qui fit déborder le vase. Il toussa en s'étouffant avec la bouchée qu'il venait d'entamer, et après quelques secondes à se débattre, il finit par la recracher. Il ne put s'empêcher de lâcher un juron, avant de reprendre un peu de contenance.

-Mais comment vous faites pour vivre avec ça ? Franchement, faut aimer la mort et tout ce qui va avec pour vivre dans les environs ! S'écria-t-il sans réfléchir.

Dans son élan, il désigna la monture de Sven.

-Vous avez un cheval, vous pouvez encore partir tant que vous êtes en un seul morceau !

Puis il reprit son calme, secouant la tête, essayant de chasser les images de goules qui défilaient dans son esprit.

-Enfin, à votre place, je ferais ça.

Et il allait faire des cauchemars à ce sujet cette nuit, il en était sûr maintenant.

© FICHE CRÉÉE PAR REIRA DE LIBRE GRAPH'


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RAKENNUS
avatar

MESSAGES : 142
DATE D'INSCRIPTION : 15/01/2011
GRADE/MÉTIER : Leader Rakennus / mercenaire

MessageSujet: Re: L'eau est bonne ? - ft Sven   Mer 14 Sep - 3:55




Sven eut un sourire, franc, qui resta sur son visage pendant quelques secondes. Aimer la mort. D’un côté, Maden n’avait pas complètement tort, il fallait avoir côtoyé un minimum ce qui ne bougeait plus pour se rendre compte que ce n’était pas aussi immobile que ça. Rapport aux goules.

« Je vis dans le nord. Pourquoi est-ce que j’en partirais ? J’ai bâti tout ce que j’ai en dépit de la neige, du vent, et des goules, accessoirement. M’en aller, ça revient à les laisser gagner, et je suis trop mauvais perdant pour me dire que je vais leur laisser la possibilité de me damer le pion. Et je n’ai pas non plus la possibilité d’aller tout reconstruire ailleurs. »

En plus, il n’aimait pas le sud, supportait très mal la chaleur et appréciait tout particulièrement l’isolation que lui procurait la région nord. Et en plus, encore, il avait trop de responsabilités en tant que chef de camp pour annoncer un beau matin qu’ils allaient se barrer. Le camp du nord n’était pas le camp du nord pour rien. Et ils ne s’étaient pas non plus spécialisés dans l’abattage des goules pour rien.

« C’est une région qu’il faut apprivoiser, ça je ne vous le cache pas. »

Il commença à manger, tranquillement. Il n’y avait rien aux alentours pour le moment. Et il n’avait pas encore dit à Maden que, si goules il arrivait, ce ne serait pas la première fois qu’il se battrait contre. Sans compter le fait qu’il était peut-être encore un seul morceau, mais que ça avait bien failli ne pas louper plusieurs fois pour qu’il finisse par lui manquer un bout ou deux. Rien de bien glorieux. Et le pire, c’était qu’il ne tuait pas.

« Si vous allez à Ulfdalar, vous risquez de croiser des goules. En général, de jour, la route jusqu’à la ville est claire. C’est surtout en soirée qu’elles apparaissent, allez savoir pourquoi. Mais vous pourrez peut-être observer les gardes de la ville à l’œuvre. Ils sont très bons pour se débarrasser de ces sales bêtes. Les grands groupes les attirent, plus il y a de monde, plus elles sont intéressées. »

En même temps, le camp en avait entraînés plus des deux-tiers, quasiment personnellement, juste pour savoir gérer des situations critiques avec des goules. Le niveau était posé dès le début rien qu’avec cette information, qu’il décida de taire sciemment.

« Rassurez-vous, une fois à l’intérieur de la ville, vous serez en sécurité. Et vous verrez, les gens sont très gentils dans la région. Parfois un peu givrés, ils peuvent faire peur sans le vouloir, à force de vivre dans un tel environnement, on prend le pli pour éviter de se faire bêtement évincer. Mais au fond, les habitants du nord sont vraiment adorables. Ils risqueraient même d’essayer de vous convaincre de rester. »

Nouveau sourire de la part du mercenaire. Le nord était réputé pour ne pas vraiment lâcher ce qu’il avait, c’était une destination de choix pour ceux qui ne voulaient pas être retrouvés tout en évitant les risques d’une vie de forbans à Skuld, la pneumonie et les goules en plus. Mais les paysages valaient le coup, surtout en été.

« J’espère ne pas vous avoir fait trop peur, par contre… »



Vagabonde en #4682b4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NOMADE
avatar

MESSAGES : 82
DATE D'INSCRIPTION : 21/10/2013
AGE : 21

MessageSujet: Re: L'eau est bonne ? - ft Sven   Dim 18 Sep - 13:29



L'eau est bonne ?








Le type sourit en voyant sa réaction, et Maden en fut surpris. Au faite, il ne devait pas être surpris. Ce mec aimait les baignades en eaux glaciales, alors bon, il devait sûrement avoir un truc mal casé dans le crâne pour vivre ici. Visiblement, il tenait à sa vie ici, et tout ce qui allait avec, y compris ces créatures que Maden ne voulait surtout pas voir. Pendant que l'autre expliquait qu'il préférait continuer de vivre dans ce terrible endroit, le nomade reprit son repas du mieux qu'il put, entamant une nouvelle bouchée en tentant tant bien que mal de ne pas se souvenir des détails que venait de lui dire l'autre.

Il changea ensuite de sujet, parlant de la ville d'Ulfdalar et des fortes chances de croiser des goules sur le chemin. Mais pourquoi avait-il décidé de se rendre au Nord ? Ah oui, pour voir le lac. Ou plutôt pour y voir un mec fan de goules en train de barboter dedans. Les pires situations, c'était toujours pour lui. Il devait toujours tomber sur les personnes que l'on ne devait surtout pas croisé quand on voulait passer une bonne journée tranquille, ou alors emprunter comme par hasard le mauvais chemin, et dans ce cas, encore galérer alors que pendant ce temps les autres voyageurs empruntaient une route toute tranquille avec un joli panorama sur la région à traverser.

Et même si Sven avançait qu'une fois en ville il y serait en sécurité, Maden n'était pas du tout convaincu... Il soupira légèrement en songeant qu'il était tellement poisseux qu'avec un peu de chance, une ou deux goules parviendraient peut-être miraculeusement à rentrer pour visiter la ville avec lui... Il lui demanda ensuite s'il lui avait fait trop peur...

-Oh, non, ne vous inquiétez pas. Enfin si, un peu au début, mais maintenant que c'est passé ça va mieux. Répondit-il franchement.

Le sujet des goules, ce n'était vraiment pas la conversation qui lui plaisait le plus, là tout de suite, et intérieurement il priait encore pour ne pas en croiser, que ce soit pour cette nuit ou même pour les jours et nuits à venir. Et même pour toute son existence d'ailleurs. Rien que d'en entendre parler, ça fichait les chocottes. Alors il tenta de changer de sujet.

-Mais assez parler de goules ! Pourquoi pas parler d'autre chose ? A part que vous êtes habitué à la faune et la flore de l'endroit, je ne sais rien de vous.

Il réfléchit quelques secondes, le temps de trouver une question à poser, tout en croquant un morceau de sa viande. Puis il continua, tout en mâchouillant :

-Quel est votre métier ? Je voudrais bien savoir quels genres de travail on peut bien avoir dans le nord !

Question qui était posée un peu au hasard, juste pour amener la conversation à autre chose, même si le jeune homme était curieux d'en apprendre plus sur Sven.

© FICHE CRÉÉE PAR REIRA DE LIBRE GRAPH'


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RAKENNUS
avatar

MESSAGES : 142
DATE D'INSCRIPTION : 15/01/2011
GRADE/MÉTIER : Leader Rakennus / mercenaire

MessageSujet: Re: L'eau est bonne ? - ft Sven   Lun 19 Sep - 12:30




La question de Maden avait de quoi surprendre. D’un côté, on ne lui demandait jamais ce qu’il faisait. La plupart des gens qui le croisaient en avaient déjà une vague idée, soit parce qu’ils allaient le payer pour profiter de ses services, soit parce qu’il était déjà payé pour être là. Quant aux membres du camp, ils étaient parfaitement au courant que  leur chef avait eu le malheur d’être plongé tête la première dans les affres du mercenariat. Ou en tout cas, au moins les gradés. Au moins ses confrères et consoeurs. Pour ce qui était des recrues et des soldats, Sven savait pertinemment que des rumeurs devaient circuler à son sujet dans les dortoirs après l’extinction des feux, mais de là à ce que ceux qui se posaient des questions aient un jour des réponses…
Ils pouvaient toujours courir. Prenant le temps de finir de manger, Sven laissa un petit silence s’installer, en profitant par la même occasion pour formuler une réponse qui lui paraisse satisfaisante. Oh, il ne comptait pas mentir, loin de là. Mais s’il avait déjà réussi à effrayer Maden un minimum avec les histoires de goules, il doutait que le fait d’apprendre qu’il avait en face de lui un mercenaire rassurât un peu plus le jeune homme.

Il n’avait plus qu’à rappeler le loup arctique qui lui servait d’animal de compagnie et le tableau aurait été complet. D’autant qu’il travaillait plus ou moins cette image depuis un moment.

« Vous avez entendu parler des trois camps ? »

Bien sûr que oui. Probablement. En fait, Sven n’en avait aucune idée, et contrairement à sa chère sœur, cheffe des Raiksos et mage de son état, il n’avait aucune possibilité d’aller fouiller dans la tête des gens comme bon lui semblait. Il était obligé de se fier à ce qu’il voyait, et même si Maden était un voyageur, le mercenaire ne doutait pas qu’il ait déjà entendu parler des camps un jour ou l’autre. Ce n’était pas le genre d’informations qu’on laissait passer à côté, surtout pas dans les villes où les discussions allaient toujours bon train.

« Quand je vous ai dit, tout à l’heure, que je m’étais établi dans la région en dépit des goules, de la neige, de tout le reste… Je parlais bien sûr d’un des camps. Vous aurez peut-être deviné lequel, je ne sais pas. »

Sven avait conscience, de plus, que son allure jeune pouvait surprendre, et surprenait généralement, quand il annonçait sa fonction au sein du camp. On l’attendait peut-être plus être désigné comme lieutenant, ou éventuellement comme sergent. Mais certainement pas pour ce qu’il était réellement, à ceci près qu’il avait cessé d’avoir presque trente ans il y avait déjà un moment. Il approchait plus du bicentenaire qu’autre chose depuis quelques années. Ceci dit, il était tout à fait sérieux quand il reprit son “discours”. Il n’y avait pas une once de badinage dans ses yeux, bien qu’il employât un ton assez léger.

« Il se trouve que... Je suis simplement le chef de celui du nord. »

Simplement chef de camp. En plus d’être mercenaire à ses heures perdues. Rien de très folichon, en tout cas à ses yeux, vu qu’il exerçait les deux métiers respectivement depuis un certain nombre d’années qu’il avait, pour être honnête, eu la flemme de compter passé un certain point.

« C’est simplement ma première attribution. La seconde… Je préfère qu’elle reste secrète pour le moment. »



Vagabonde en #4682b4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NOMADE
avatar

MESSAGES : 82
DATE D'INSCRIPTION : 21/10/2013
AGE : 21

MessageSujet: Re: L'eau est bonne ? - ft Sven   Dim 25 Sep - 15:42



L'eau est bonne ?









Sven prit son temps avant de répondre, terminant de manger tranquillement. En attendant, Maden fit de même, cependant la curiosité le dévorait bien plus que ses dents ne dévoraient cette viande, et il avait donc follement envie de voir son interlocuteur répondre à sa question. Il préféra se taire en continuant de manger plutôt que d'insister comme il l'aurait fait à son habitude, car dans le fond il savait que l'homme du nord allait lui répondre franchement. Finalement, ce dernier prit parole, lui demandant s'il avait entendu parler des trois clans.

Qui n'en avait pas entendu parler ? Les Raiksos, ces lèches bottes de la royauté, qui formaient principalement des gardes et se contentaient d'obéir à la lettre à ce que le roi leur ordonnait. Ensuite, il y avait les Frilagen, alias le camp des bordéliques venus de tous bords, des criminels reconvertis, mais Maden doutait de leur sincérité et de l'organisation de ce camp. Et ensuite, il y avait les Rakennus, ces gens qui se les gèlent dans le froid et qui vivent dans une ambiance ultra militaire, le genre qu'il détesterait le plus parmi les trois...

Attendez, de quoi parlait-il, Sven ?

Il faisait parti de l'un d'eux ? Maden fut surpris par cette nouvelle. Au fait, il ne voyait aucun des soldats de ces camps comme lui. En vérité, il s'était forgé une image d'eux, comme celles de personnes qui voulaient absolument suivre des règles et se conforter dans une conformité qui les empêcherait de vivre leur existence de façon complète. Des gens qui se coinçaient, on pouvait le dire comme ça.

L'info qu'il ajouta eut fini de l'achever. Il était - lui - il était - le gars, là, oui, juste en face de lui - il était chef des Rakennus ?! A ce moment là, le seul mot qui se porta à ses lèvres fut :

-QUOI ?

Le pire, c'était qu'il faisait comme si de rien était, le sagouin. Genre, comme si c'était être poissonnier, ou alors marchand ambulant. Il était chef de camp et tout ce qu'il trouvait à faire, c'était se baigner dans de l'eau glacée ? Peut-être qu'à force de croiser des cas particuliers, y'avait un truc qui avait du brûler dans sa cervelle. Ou se geler. Il ne savait pas trop. Le temps que la nouvelle information entrait dans sa tête, il se mit à parler, essayant de se figurer cette idée dans son esprit :

-M-mais, le chef de camp - enfin, vous - je le, enfin, vous croyais... Plus vie... Enfin, moins jeu... Enfin... Pas de votre âge !

Même si Sven semblait être un peu plus âgé que lui, il restait tout de même relativement jeune, ce qui semblait étrange ou inédit pour un chef de camp. Il ne fallait donc pas avoir de l'expérience, pour ça ? Oh, et puis, il n'y connaissait rien en camp, à part les deux ou trois rumeurs par ci par là.

-Ce n'est pas trop dur à gérer, un camp entier ? Déjà que gérer sa propre vie peut être un casse tête...

La question avait été dite plus pour lui-même que pour Sven, mais elle avait tout de même été posée. Et puis, lui qui n'arrivait même pas à joindre les bouts, il aimerait bien connaître la réponse de celui qui joignait les bouts d'un groupe entier.


© FICHE CRÉÉE PAR REIRA DE LIBRE GRAPH'


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RAKENNUS
avatar

MESSAGES : 142
DATE D'INSCRIPTION : 15/01/2011
GRADE/MÉTIER : Leader Rakennus / mercenaire

MessageSujet: Re: L'eau est bonne ? - ft Sven   Mer 28 Sep - 10:08




Sven resta un moment sans bouger, observant la réaction de Maden, avant de se mettre à rire, le plus franchement du monde. Il pouvait difficilement cacher que la situation l’amusait. Il avait fait exprès de faire un peu durer le suspens et d’avoir pris un ton badin pour annoncer de manière très directe qu’il était, en fait, le chef des Rakennus. Rien d’extraordinaire, vraiment. Pour lui, la tâche se bornait à de la paperasse, des voyages, des négociations, le voyage de retour, expliquer pour la énième fois aux recrues que l’heure d’extinction des feux n’est pas là que pour les emmerder mais aussi pour leur éviter de finir comme leur copain décapité parce que mordu par une goule au beau milieu de la nuit. Après, il n’y avait qu’à rajouter encore un peu de paperasse, la distribution des tâches des autres, un peu plus de paperasse, et le dernier contrat de mercenaire qu’on voudrait bien lui attribuer.
Ah, et prévenir Pål qu’il allait devoir s’absenter un moment, aussi. Ce qui n’était jamais une partie de plaisir.

Ce fut avec un grand sourire que le chef des Rakennus dut s’empêcher de dire qu’il était littéralement beaucoup plus vieux qu’il n’en avait l’air et qu’il n’avait pas simplement trente-deux ans au lieu de vingt-neuf, mais bien cent quatre-vingt-dix-neuf au compteur. Dans un an, il pourrait dire à Frey de trouver deux cents bougies à mettre sur un gâteau quelconque. Ou de lui trouver un chouette cadeau pour marquer le coup.
Puis, il haussa simplement les épaules.

« Bien sûr que gérer un camp s’apparente à un casse-tête. Si ce n’était pas le cas, je pense même que je m’inquiéterais… »

Il raviva un peu le feu qui commençait à faiblir. Tout était un casse-tête dans sa vie, le camp n’allait pas faire exception, surtout qu’ils étaient installés dans une des régions les moins clémentes du royaume, pour ne pas dire que c’était la moins clémente du royaume, directement en tête de liste.

« Il suffit d’un peu d’organisation ! Et d’avoir une bonne équipe. Si j’étais le seul à faire tourner ce foutoir, il aurait été terminé depuis longtemps. Heureusement, j’ai des gens sur qui je peux compter, à qui je sais que je peux faire confiance. Et pour ce qui est de l’âge… Je n’y fais pas attention. Je regarde plutôt les capacités, pour moi c’est plus important. Même si on dit que l’expérience vient avec l’âge, il y a quelques fois où c’est le contraire qui se fait. C’est assez surprenant. »

En fait, non. Toute l’expérience qu’il avait accumulée, il l’avait ramassée petit à petit au fil des années, comme un peu tout le monde. Même si, effectivement, parfois, certaines personnes plus jeunes étaient beaucoup plus capables que lui dans certains domaines. Pour ce qui était du mercenariat, il pouvait encore se vanter d’être le plus efficace. Pour ce qui était de créer du lien social ou de finir sa paperasse à temps, il était loin du compte. Et une vie était bien suffisante pour apprendre beaucoup de choses.
Alors en avoir déjà traîné quatre ou cinq derrière soi… Sven n’était clairement plus à ça près.

« Si jamais il vous prend l’envie de passer aux environs, vous remarquerez que la plupart des officiers sont dans la même tranche d’âge que nous. Je trouve que c’est plutôt un bon point. Pour éviter les attaques trop fréquentes des goules, et autres joyeusetés parcourant le Nord, le mieux est d’avoir des gens dont les réflexes sont encore intacts. »

Ça évite des  problèmes, en général.



Vagabonde en #4682b4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NOMADE
avatar

MESSAGES : 82
DATE D'INSCRIPTION : 21/10/2013
AGE : 21

MessageSujet: Re: L'eau est bonne ? - ft Sven   Jeu 29 Sep - 14:16



L'eau est bonne ?









Sven ria en voyant la réaction du nomade. Et bien, on pouvait dire qu'il ne manquait pas d'humour, dans son genre. Et en plus, il avait un humour bien particulier. Enfin, pour le moment, ce type faisait partie des rencontres les plus agréables qu'il avait pu faire depuis ses débuts en tant que nomade indépendant sillonnant les terres de ce monde. Alors bon, il n'allait pas se perdre de son sens de l'humour un peu étrange. Le chef des Rakennus - parce que tel était son métier désormais aux yeux de Maden - répondit que tout était question d'un peu d'organisation. Chose qui à ses yeux n'était pas aisée. Ce n'était pas donné à tout le monde d'avoir le sens de l'organisation et de savoir instaurer de l'ordre, il le savait, lui qui n'avait ni le premier talent, ni l'autre. Gérer un groupe, il n'y arriverait pas, il en était sûr. Il savait ce que c'était de gérer un groupe, il l'avait vu quand il était encore auprès de sa mère, dans cette petite tribu de nomade qu'il avait considéré comme une famille, quand il observait celui qui était le leader de la tribu parvenir à calmer les membres quand un problème se présentait, lors de leurs voyages.

Non, c'était une chose qui n'était pas donnée à tout le monde. Sven lui confia ensuite qu'il avait des compagnons pour l'aider, et, aussi surprenant que cela puisse paraître, il y avait des gradés dans le camp qui étaient aussi jeunes qu'eux. Sur le coup, cela le surprit, mais lorsqu'il énonça la présence des goules et les conditions de vie du Nord, il comprit que c'était bien plus pratique d'avoir de jeunes personnes que des personnes âgées. Même si cela le surprenait toujours que des personnes jeunes soient gradées. Enfin, ce n'était pas ses affaires, c'étaient bien les affaires de Sven, et il savait sûrement ce qu'il faisait quand il choisissait quelque chose, tout comme ceux qui l'avaient nommés chef de camp avaient su.

-Je vois...

Puis il ajouta, sur le ton de la plaisanterie, en repensant au fait qu'il pourrait passer par son camp un de ces quatre :

-Franchement, si je devais passer dans les environs, ce serait seulement à condition qu'on m'invite à boire un verre. Y'a qu'ça qui m'ferait oublier les goules !

Et même s'il le disait en riant légèrement, il le pensait vraiment. Jamais il n'oublierait qu'il y avait des goules dans le Nord. En y repensant, aux bières...

-Vu que vous connaissez bien Ulfdalar... Laquelle de ses auberges a les meilleures boissons ?

© FICHE CRÉÉE PAR REIRA DE LIBRE GRAPH'


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RAKENNUS
avatar

MESSAGES : 142
DATE D'INSCRIPTION : 15/01/2011
GRADE/MÉTIER : Leader Rakennus / mercenaire

MessageSujet: Re: L'eau est bonne ? - ft Sven   Ven 30 Sep - 6:27




Sven décida de laisser planer le reste de mystère concernant le camp, ses gradés, et bien d’autres choses. Il ne lui servait à rien de trop s’exposer, et après tout ça, il avait plus qu’à espérer qu’il ne recroiserait pas Maden avant que celui-ci ne soit sur son lit de mort, prêt à rendre son dernier soupir, histoire que son secret et ceux de treize autres joyeux clampins ne rejoigne une tombe de plus. Machinalement, il nota de rester dans le nord d’ici une cinquantaine d’années, juste histoire d’être sûr. Déjà qu’il y avait deux seigneurs au courant de quelques menus détails, ce n’était pas le moment d’ébruiter une affaire qu’ils réussissaient à garder à flot depuis aussi longtemps, ce qui, en soi, relevait déjà du miracle.
Mais de toute façon, Maden semblait décidé à changer de sujet. Les militaires, les goules et la neige à déblayer ne semblaient pas être des sujets qui le passionnaient, et le mercenaire ne pouvait que le féliciter d’avoir la tête à s’amuser plutôt qu’à travailler, même dans un moment pareil.

La question du jeune homme ne surprit pas le moins du monde le chef des Rakennus. Pas venant de Maden qui semblait être quelqu’un de fondamentalement optimiste et pas tourné vers le dur labeur pour deux sous – ou en tout cas, pas à ce point-là.
Réfléchissant un instant, Sven passa en revue les auberges qu’il connaissait à Ulfdalar. Un montant qui se chiffrait à : pas beaucoup. En général, quand il y allait, c’était pour voir le seigneur local, ou carrément sur invitation de celui-ci, ce qui lui assurait une place directe dans le château. Le château en lui-même était une place vraiment agréable, mais il doutait sincèrement que n’importe qui puisse y rentrer.
Sans compter qu’en tant que mercenaire, il se tenait toujours éloigné de la boisson par habitude, histoire de pouvoir être efficace à tout moment, mais aussi pour éviter les coupe-gorge beaucoup trop fréquents à son goût, surtout dirigés vers lui, mais c’était peut-être de la simple paranoïa.

Tiens, est-ce qu’il y avait des mercenaires et des assassins au courant qu’il était, en plus d’être le premier du Royaume, littéralement, une sorte d’anomalie sur pattes ? Il n’irait pas leur demander, en tout cas.

« On parle d’Ulfdalar. Une des spécialités de la ville est la culture et l’exploitation des vignes et de ce qu’on peut faire avec. La plupart des auberges sont bien fournies en boissons de qualité, mais c’est comme partout, ça va dépendre des moyens que vous pourrez y mettre. »

Quoique pour le brassage de la bière, il donnerait plutôt la palme à Muspelheim, avec ses champs d’orge et de malt, ils devaient bien avoir une brasserie ou deux dans la ville juste parce que.

« Il y en a une, un peu après l’entrée de la ville. Vous remontez une centaine de mètres la rue principale, puis vous tournez à gauche, l’établissement est au bout de la rue. C’est un endroit tranquille, où vous êtes sûr de pouvoir dormir au calme, et pour ce que vous allez y trouver, les prix sont plus qu’abordables. Par contre, veillez à ne jamais, jamais vexer la tenancière. Il y en a qui ont perdu plus que leur dignité pour avoir eu le malheur de ne pas savoir se taire. »

Un œil ou deux, à l’occasion, paraissait-il, mais Sven n’avait jamais été là au bon moment pour vérifier, et il n’avait pas envie d’expérimenter la chose de lui-même. Ce qu’il savait, en revanche, c’était que les ruelles auxquelles on accédait par la porte arrière étaient le terrain de chasse préféré des mercenaires et de ceux qui voulaient en embaucher un.
Ou deux. Ou trois. Jamais quatre, bizarrement.



Vagabonde en #4682b4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NOMADE
avatar

MESSAGES : 82
DATE D'INSCRIPTION : 21/10/2013
AGE : 21

MessageSujet: Re: L'eau est bonne ? - ft Sven   Dim 2 Oct - 13:36



L'eau est bonne ?







Sven répondit après un léger instant de réflexion. Ce dont Maden n'était pas au courant, c'était que l'une des spécialités de la ville était la culture des vignes. Tant mieux ! Il y avait sûrement de bonnes boissons, des alcools qui lui remonteraient le moral - et oublier la vision de goules en passant - le temps de son séjour. C'était parfait ! Bien qu'il avait souvent fait de mauvaises rencontres lorsqu'il passait par tavernes et auberges, cela ne l'empêchait pas d'y retourner, le sourire aux lèvres, comme s'il ne comprenait pas la leçon.

Il ne put retenir un soupir en entendant le fait qu'il devrait y mettre une certaine somme. Comme d'habitude, tout devait être payé. Il lui était arrivé d'avoir pu obtenir des baisses de prix ou même une boisson gratuite parfois, en le demandant gentiment aux propriétaires, mais cela n'arrivait que de rares fois. Du coup, il se retrouvait à demander à des clients une boisson en échange d'une anecdote de sa vie, ou d'une idiotie du même genre. Parfois ça marchait, parfois ça marchait pas. Et des fois il arrivait aussi que les clients - ou même le tavernier - finisse par s'agacer de sa présence.

On pouvait dire qu'il n'était pas sorti de l'auberge.

Finalement, il lui indiqua la direction d'une auberge. Le jeune homme dut se concentrer pour mémoriser le chemin vers le lieu, lui qui n'était déjà pas doué pour se guider seul, et qui en plus avait une mémoire digne de celle d'un poisson rouge. Il se répéta donc mentalement le chemin, histoire de ne rien oublier une fois sur place. Sven ajouta un avertissement, celui que la tenancière était assez colérique et qu'elle faisait subir bien des sévices à ceux qui lui manquaient de respect. Facile à dire. Lui, Maden, il ne savait pas tenir sa langue, et en plus de ça il arrivait à énerver les autres alors qu'il ne le voulait pas au départ...

-J'ai bien peur de parvenir à la mettre en colère, si vous voulez mon avis ! Dit-il en riant légèrement.

Il croisa les bras, puis continua, en secouant la tête :

-Vous savez, je suis le genre de personne qui dit à peu près tout ce qu'il pense sans réfléchir avant. Je peux vous dire que dans la majorité des cas les rencontres que je fais avec les gens finissent plutôt mal. C'est déjà un miracle que vous ne soyez pas encore en rogne, vous savez ?

Sa tête arrêta de bouger, pour regarder les flammes, en face de lui, avant de finir :

-Et vous savez le pire, dans tout ça ? C'est que je sais même pas comment ni pourquoi j'arrive à tous les mettre en rogne, à la fin. Alors, moi, j'vous dis, la tenancière, je sens qu'elle fera partie de la liste, vu comment vous parlez d'elle.

Il avait bien conjugué son verbe au futur. Ce qui signifiait qu'il n'avait nullement prévu d'annuler son arrêt à cette auberge, ceci dit.

© FICHE CRÉÉE PAR REIRA DE LIBRE GRAPH'


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PNJ
avatar

MESSAGES : 182
DATE D'INSCRIPTION : 15/01/2011

MessageSujet: Re: L'eau est bonne ? - ft Sven   Mer 5 Oct - 1:33


Le hasard fait bien les choses, et c’est pour cela que vous vous trouvez actuellement dans la région Nord du Royaume.
Manque de chance, le Nord n’est pas qu’un havre accueillant, fait de magie et d’un manteau blanc. Le côté de la forêt Hóddmimir vous protège, ses formations épaisses d’arbres et de végétation insensibles au froid et aux gelées vous assure de ne rien rencontrer qui viendrait de là. Non. Le danger vient d’ailleurs, le danger se profile avec lenteur, fragile, mais tenace.

D’abord, c’est une impression, vague.
Et puis votre instinct s’en mêle et tout devient beaucoup plus fort et plus concret.
Puis viennent les bruissements, les grognements, et là, les questions n’ont plus lieu de se poser.

Un groupuscule d’une dizaine de goules avance lentement vers vous, seules présences vivantes qui leurs soient accessibles. Mieux vaut ne pas trop tergiverser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yggdrasill-kingdom.forumgratuit.org
RAKENNUS
avatar

MESSAGES : 142
DATE D'INSCRIPTION : 15/01/2011
GRADE/MÉTIER : Leader Rakennus / mercenaire

MessageSujet: Re: L'eau est bonne ? - ft Sven   Mer 5 Oct - 2:01




« Vous oubliez que je gère un camp, et par extension, un certain nombre de personnes. J’en ai connu des pires que vous ! Et, honnêtement, vous êtes largement supportable, je trouve. »

Un sourire passa sur le visage du mercenaire. Oh, oui, il en avait eu des pires que Maden. Jusqu’ici, le jeune homme avait encore un minimum de retenue. Il ne l’avait pas questionné sur son deuxième métier, bien qu’il l’eût vaguement mentionné, comme ça, au débotté. Il ne l’avait pas non plus harcelé sur le camp et sur son travail en tant que grand chef en chef. Après, d’un certain côté, Sven avait fait exprès de rester assez vague, de ne pas trop se dévoiler, tant par habitude que par souci pratique.
C’était toujours mieux de ne pas subir la question continuellement, jusqu’à ce qu’une information capitale lui échappe juste pour le plaisir d’être débarrassé de son interrogateur. Seulement, la tranquillité allait être de courte durée.

Assez rapidement, quelque chose lui fit tourner la tête. Son bras se tendit et il posa machinalement une main assurée sur le fourreau de son épée qu’il ramena vers lui, tout en continuant de scruter l’horizon un peu trop noir pour être honnête. A côté de lui, le feu crépitait toujours, et plus les secondes passaient, plus il avait la nette impression que c’était une bonne chose, et que les flammes allaient leur servir.
Que ce soit contre des loups, un ours, des trolls, ou, puisqu’il était chez lui, dans le nord, pourquoi pas des goules, spécialités régionales s’il en était.
Toujours concentré sur l’environnement qui s’étalait tout autour de lui, il s’adressa à Maden.

« Vous feriez bien de ramasser votre arme. Et de prendre une torche. A mon signal, vous la lancerez le plus loin possible devant vous. »

Autre chose, comme cramer du squelette ambulant.
Dans sa poitrine, son cœur s’était mis à battre à tout rompre. C’était toujours pareil. Même s’il était là depuis des dizaines d’années, même s’il voyait des goules depuis au moins aussi longtemps, et qu’il en avait, à lui seul, tué au moins des centaines, depuis tout ce temps. Il se disait que c’était mieux comme ça, s’il y avait l’inquiétude des premiers jours. Elle l’empêchait de se reposer sur ses acquis. Elle lui donnait le coup de fouet qui changeait de la routine. Il ne ferait pas d’erreur. Avec elle, il continuerait de se méfier et c’était pour ça qu’il était encore là, maintenant.
Sven ne voulait pas prendre l’habitude des goules. A ses yeux, il ne valait mieux pas.

D’autant qu’il y en avait désormais une bonne dizaine à approcher. Le mercenaire sauta sur ses pieds et dégaina lentement l’épée de son fourreau, laissant ce dernier tomber au sol. A quelques mètres de là, son cheval s’était un peu éloigné, en piaffant, nerveux. Il ne partirait pas. Mais il s’éloignerait instinctivement des lieux du massacre, ce qui était sans doute la meilleure chose à faire.
Sven eut un vague sourire, attendant qu’elles se soient un peu rapprochées.

« Allez… Venez, saloperies. »

Encore un peu. Juste un peu. Et puis la présence de Maden revint dans son esprit. Ah. Oui, il était là, lui, et en plus il lui avait demandé de prendre une torche pour la lancer sur les goules. Eclairage dérisoire, à partir du moment où la flamme toucherait la neige, elle risquerait de s’éteindre. Bah. Ils feront avec.

« Maintenant ! »

Il n’y avait plus qu’à.



Vagabonde en #4682b4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NOMADE
avatar

MESSAGES : 82
DATE D'INSCRIPTION : 21/10/2013
AGE : 21

MessageSujet: Re: L'eau est bonne ? - ft Sven   Mer 5 Oct - 10:58



L'eau est bonne ?







Il fut surpris de la réponse du leader en chef du camp du Nord, qui disait qu'il était largement supportable. Il n'était pas habitué aux compliments, et encore moins quand il s'agissait de compliments sur son caractère, et il fallait dire que les paroles de cet homme le touchèrent quand même un peu, quand même. Il secoua la main, amusé par la tournure de la situation, le sourire aux lèvres :

-Mais c'est que vous ne me connaissez pas assez. A partir d'un moment les autres...

Sa phrase demeura en suspens alors que son interlocuteur prenait son arme, tout à coup sur ses gardes. Maden demeura aussi aux aguets, mais dans cette obscurité monstre il ne voyait rien de rien. Il devait donc compter sur l'expérience de l'autre homme pour le coup. Il s'exécuta sans brancher quand il lui demanda de prendre une torche. Prenant ses deux épées d'une main, il se saisit de la torche et l'enflamma, sur ses gardes, du moins comme il le pouvait, alors que des ombres se mouvaient dans l'obscurité, se rapprochant du feu de camp et du cercle de lumière.

Il n'en avait jamais vu, mais Maden n'eut aucun mal à les reconnaître. Les goules avançaient, rampant vers eux, avides de leur chair. Le jeune homme eut des frissons en les voyant ainsi, un instant pétrifié devant cette scène des plus écoeurantes. Le signal de l'autre concernant le lancer de torche le sortit de sa torpeur, et le nomade jeta le plus loin possible la dite torche, avant de saisir correctement ses épées une fois sa main à nouveau libre. Heureusement qu'il n'avait pas beaucoup mangé ce soir. Il aurait pu vomir son dîner, là tout de suite, devant ces horribles créatures.

Foncer dans l'obscurité était une prise de risques trop folle pour le faire. Comme le rakennus, il choisit de rester près des flammes, évaluant la scène du regard, repérant la goule la plus éloignée de ses comparses pour mieux lui régler son compte.

-C'est bien la tête qu'on leur coupe ?!

Il valait mieux que l'autre le lui rappelle. Sinon, il se retrouvait bien bête s'il ne se souvenait plus de leur point faible en plein combat.

© FICHE CRÉÉE PAR REIRA DE LIBRE GRAPH'


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RAKENNUS
avatar

MESSAGES : 142
DATE D'INSCRIPTION : 15/01/2011
GRADE/MÉTIER : Leader Rakennus / mercenaire

MessageSujet: Re: L'eau est bonne ? - ft Sven   Jeu 6 Oct - 11:48




En quelques instants, l’atmosphère changea. Sven était bien loin de la discussion amicale au coin du feu, des rires et des moments de détente qu’il arrivait à capturer. Maintenant, il y avait menace, et surtout, menace imminente. Les goules avaient beau être lentes, elles s’étaient déjà suffisamment rapprochées quand il avait perçu le danger, et maintenant, elles étaient tout prêt. Guettant la flamme vacillante de la torche lancée par Maden, le mercenaire s’était mis à penser à toute vitesse, n’ayant comme réponse à fournir au jeune homme qu’un hochement de tête appuyé.
Il raffermit sa prise sur la poignée de son épée, laissa ses doigts se délier, se replier. Il était prêt à frapper la première de ces sales bêtes qui s’approcherait un peu trop, restant dans les environs du feu de camp parce qu’une flamme était toujours appréciée, et celle de la torche risquait de ne pas durer très longtemps. Elle était, tout au plus, un éclairage faiblard mais rassurant au milieu de la marée monstrueuse.

Machinalement, Sven marmonnait.

« Allez, viens… Viens. Un peu plus prêt. Vas-y… Approche-toi. »

Ce que les goules faisaient, attirées comme des aimants à leurs pôles par les deux seules présences humaines de tous les environs. Un juron franchit les dents du mercenaire. Il allait devoir discuter de plans pour exterminer définitivement ces monstres de la surface du Royaume avec quelques personnes, peut-être même qu’il rencontrerait le roi pour la première fois de sa vie. En tout cas, le roi de l’époque actuelle. Les autres se souvenaient peut-être de lui, dans un hypothétique au-delà qui se rapprochait, dans sa tête, de ce que Helheim avait pu être avant. Il y a quelques deux siècles.

Quand une des goules commença à lever une main griffue, Sven n’attendit pas plus et d’un ample mouvement du bras, envoya la pointe de son épée rencontrer la clavicule de la créature qui recula en sifflant. Sven avait complètement changé d’attitude, ne réfléchissant qu’au moyen de s’en sortir sans morsure et avec le moins de griffures possibles. Le deuxième coup trancha net la main du monstre qui hurla. Sentant les cheveux de sa nuque se hérisser sous l’effet du son strident, il n’attendit pas pour décapiter la créature en lui jetant un regard empli de mépris et de dégoût.

« … Saloperie. »

Il ne perdit pas plus de temps que ça et en attaqua une deuxième, la décapitant sur-le-champ alors qu’elle semblait être plus préoccupée par Maden que par le mercenaire surentraîné qui se trouvait là. Tant mieux, songea Sven, parce que ce n’étaient que deux goules sur la bonne dizaine qui était là, et il avait rapidement appris qu’on n’est jamais trop pour s’occuper de cette engeance. Quand ils partaient défendre les alentours du camp, ils n’étaient jamais moins d’une cinquantaine. Et il y avait quand même de la casse.
Une troisième goule finit par perdre une main, puis un bras, puis la tête. Autour de leur campement de fortune, il y avait du sang, et une vague odeur de cadavre à cause de la chaleur émise par le feu.

Tiens, ils allaient devoir brûler les cadavres par précaution. C’était toujours mieux. Il en parlerait à Maden plus tard, quand il serait sorti de ses réflexes et qu’il n’y aurait plus aucune goule à tuer.



Vagabonde en #4682b4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NOMADE
avatar

MESSAGES : 82
DATE D'INSCRIPTION : 21/10/2013
AGE : 21

MessageSujet: Re: L'eau est bonne ? - ft Sven   Dim 9 Oct - 14:06



L'eau est bonne ?









A peine l'autre avait-il répondu par un bref hochement de tête à son interrogation que les goules s'approchaient d'eux. Maden se plaça en position de combat, ce qu'il faisait assez peu souvent puisqu'il n'était le genre de personne à engager une lutte très souvent - même s'il était du genre à s'engager des milles et uns problèmes. Cependant, il avait acquis une bonne maîtrise des lames sans s'estimer être un expert, lorsqu'il vivait encore auprès de sa mère et du reste de la tribut de nomades qui arpentaient les routes du Royaume. Il ne se battait pas souvent contre ses semblables, souvent il avait du faire face à des créatures lorsqu'elles lui barraient le chemin.

Mais jamais il n'avait fait face à des créatures qui avait une ressemblance avec ses semblables.

L'angoisse était bien entendue présente face à ces bêtes qui l'avaient effrayés à peine après en avoir entendu leur existence, et les voir en face à face lui retournait l'estomac. Mais il était armé, et Sven avait quant à lui pris les devants. Et par dessus tout, il y en avait une qui se présentait à lui, et qui tendait déjà avidement les mains vers lui. Son premier réflexe fut de reculer d'un pas, avant de donner un coup de lame à la jambe de la goule, profitant de l'exposition de cette dernière. Si la bête venue des enfers sembla être déstabilisée par la perte d'un membre, hurlant de douleur un court instant, elle ne tenta pas moins d'avancer encore vers lui ensuite... Ecoeurant. Il profita de la lenteur et du déséquilibre de la bête pour en finir avec elle, faisant tomber un bras et rouler sa tête dans la neige.

Mais il n'avait pas remarqué l'autre goule qui était tout près de lui quand il se tourna vers elle. Il crut presque que sa vie en était finie, quand il vit la lame du Rakennus lui sauver la mise. Il avait été tellement absorbé par les goules qu'il avait oublié que lui aussi luttait avec lui. Au moins, ils pourraient compter l'un sur l'autre pour la suite... Au fait, c'était surtout Maden qui en avait les bénéfices, vu qu'il n'y connaissait rien en goules...

Il se chargea de la goule la plus proche, lui coupant encore le premier bras qu'elle avançait en sa direction, puis avec sa seconde lame mit rapidement un terme à la bataille. Cependant, il en restait encore un bon nombre, même si à deux ils en avaient terrassé.

© FICHE CRÉÉE PAR REIRA DE LIBRE GRAPH'


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RAKENNUS
avatar

MESSAGES : 142
DATE D'INSCRIPTION : 15/01/2011
GRADE/MÉTIER : Leader Rakennus / mercenaire

MessageSujet: Re: L'eau est bonne ? - ft Sven   Mer 12 Oct - 2:21




Le principe de la goule était simple : une de tuée, dix de plus dont il fallait se débarrasser tout de suite après. Heureusement, ce soir-là, ce n’était pas vraiment dix qui revenaient en force, et il n’était pas le seul à devoir s’occuper de ces sales bêtes, pensée qui rassura vaguement Sven, qui osa alors un regard vers Maden. Bon. Il avait l’air de plutôt bien s’en sortir, et il n’avait pas non plus l’air d’avoir été mordu. Le mercenaire ne se posa pas vraiment de questions. Si jamais sa connaissance du jour venait à se faire mordre, il n’allait pas passer par quatre chemins, mais plutôt trancher dans le vif du sujet. Littéralement. Il le faisait avec des recrues.
Un presque parfait inconnu n’allait pas spécialement le déranger. Il faudrait peut-être qu’il engage un bourreau, un jour, pour faire le sale boulot. Sauf qu’en général, ledit sale boulot devait être fait rapidement.

Une nouvelle goule tomba à terre, décapitée. Sven commençait à en avoir assez de les avoir presque ramper vers eux. Il ne savait pas combien il en restait. Il évitait de se disperser. Il laissait simplement les goules venir pour mieux les décapiter, coupant une main ou deux à l’occasion, quand ces créatures des grands froids avaient le malheur de tendre un bras griffu dans sa direction. Pour avoir déjà essayé, les griffures des goules étaient douloureuses, longtemps, et lentes à cicatriser.
Sven n’avait aucune envie de réitérer l’expérience.

Et finalement, la dernière goule tomba.
Le mercenaire laissa un soupir de soulagement lui échapper. Il laissait doucement son attitude revenir à la « normale », arrêtait de réfléchir en parfaite machine à tuer et regardait autour de lui, les cadavres qui s’amoncelaient lourdement les uns sur les autres.

« … Saloperies. »

Définitivement son épithète préférée pour qualifier les goules. D’un côté, c’était la première qui lui venait à l’esprit quand il s’agissait de parler de ces créatures. Il essuya sa lame dans la neige, vérifia qu’elle était nette avant de la rengainer, puis se tourna vers Maden.

« Il va falloir brûler les corps. C’est plus sûr ainsi. De fait, nous allons également devoir changer d’endroit pour le camp. La forêt Hóddmimir n’est pas loin, s’il commence à neiger, on sera à l’abri avec le couvert des arbres. »

Bon, maintenant il ne restait plus qu’à faire un tas avec les cadavres avant d’y mettre le feu. Sven poussa du pied une main de goule tranchée net avec une mimique de dégoût. Il n’était pas sûr d’avoir envie de s’abaisser à faire une tâche qu’il réservait d’habitude aux recrues et soldats les plus récalcitrants pour leur apprendre quelques notions de hiérarchie.

« Vous avez un combustible, avec vous ? Comme de l’alcool. Quelque chose d’inflammable. Ça nous évitera de passer des heures à essayer de mettre le feu à des restes tout sauf humains. »



Vagabonde en #4682b4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'eau est bonne ? - ft Sven
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» VOICI UNE TRES BONNE OPPORTUNITE POUR MARC , MALICE ET JOEL COMME INVESTISSEURS
» Bonne Année
» Bonne Année 2011
» OH RESCAPES ! AUX RESCAPES DU 12 NOVEMVRE ET DU JANVIER..BONNE ANNEE!
» bonne journée !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: RPG - Royaume d'Yggdrasill :: Plateau Nifhlheim :: Lac Hvergelmir-
Sauter vers: