AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'eau est bonne ? - ft Sven

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
NOMADE
avatar

MESSAGES : 83
DATE D'INSCRIPTION : 21/10/2013
AGE : 22

MessageSujet: Re: L'eau est bonne ? - ft Sven   Mer 12 Oct - 22:33



L'eau est bonne ?









Combattre les goules était quelque chose d'assez d'étrange pour Maden. Contrairement aux autres animaux et monstres qu'il avait croisé avant, et qui avaient des réactions de survies, les goules elles préféraient foncer à corps perdu, et se relever jusqu'à la mort, quel que soit leur état. C'était le spectacle le plus dégoûtant qu'il avait pu voir depuis longtemps. Les histoires qui parlaient de revenants, d'âmes en peine ou d'êtres humains devenus des créatures, devaient sûrement être inspirées des goules, maintenant, Maden en était certain.

En tout cas, le nomade prenait soin à ce que les créatures ne le touchaient pas, elles qui étaient trop monstrueuses - plus que les monstres eux-mêmes - pour qu'il daigne les laisser s'approcher un peu. Tout ce que les goules rencontraient lorsqu'elles osaient approcher étaient des coups de lames, précis, tranchant leurs membres un à un. Et comme si elles ne comprenaient jamais la leçon, elle revenaient inlassablement. Même Maden, qui était un parfait idiot, savait quand est-ce qu'il fallait fuir. Cela permettait au moins de les tuer plus facilement, même si c'était risqué car les goules se jetaient de façon imprévisible.

Finalement, les cadavres finirent par arrêter de s'accumuler. Maden contempla, une expression de dégoût sur le visage, l'amas de cadavres qui s'étendaient devant eux. Quant à ses lames, elles étaient couvertes de sang. Il dut les essuyer tant bien que mal avec la neige, sans quitter cette grimace, pendant qu'il sentait le regard de Sven sûr lui. Brûler les cadavres ? Encore les joies du Nord, c'est ça ? Youpi, qu'il est bon de vivre au Nord, avec le froid, la neige et les goules ! Cela donnait envie d'y passer un long séjour... Il se demandait encore comment Sven avait choisi de rejoindre les Rakennus.

Il fallait donc réunir les cadavres pour en faire un tas. La belle affaire. Même un croque mort habitué aux cadavres humains ne l'aurait pas fait pour ces horreurs ! L'autre lui demanda s'il avait quelque chose de combustible, comme de l'alcool.

-Je vais regarder ça !

Il se pencha vers son sac, cherchant dedans, en quête de quelque chose qui pouvait aider à allumer un feu, il ne savait quoi, pourvu que cela fasse en sorte que ces horribles bêtes disparaissent de son champ de vision. Finalement, il trouva une flasque, presque vide, mais ce dont il était sûr, c'était qu'il y avait de l'alcool dedans. Il devait peut-être rester du fond, mais il n'en était pas sûr. Il secoua la flasque juste devant son oreille, essayant de savoir ce qu'il y avait dedans. Même s'il entendait le liquide bouger là dedans, la flasque était quand même assez vide. Il se releva finalement pour approcher Sven, lui tendant la flasque d'alcool :

-C'est tout ce que j'ai.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RAKENNUS
avatar

MESSAGES : 145
DATE D'INSCRIPTION : 15/01/2011
GRADE/MÉTIER : Leader Rakennus / mercenaire

MessageSujet: Re: L'eau est bonne ? - ft Sven   Sam 15 Oct - 16:09




Maden n’avait pas grand’chose, mais ça allait bien devoir suffire. Il prit la gourde d’un geste nonchalant. Ils pouvaient aussi balancer quelques morceaux dans le feu de camp puisqu’ils ; en tout cas lui ; comptaient s’installer ailleurs de toute façon. Il donna un nouveau coup de pied dégoûté dans la main de la goule qui finit par atterrir dans les flammes du susdit feu de camp, commençant doucement et difficilement à brûler, répandant une vague odeur de chair brûlée. Ça ne l’enchante absolument pas de devoir ramasser des morceaux de cadavres pour les balancer dans ce qui va bientôt se transformer en feu de joie visible de loin. Tant pis. Il va bien falloir le faire.
C’est en poussant du pied le corps inerte d’une goule à la bouche, aux dents pointues, à moitié entrouverte, vers le feu de camp, que Sven se remit à envier sa sœur, trouvant une sorte d’injustice dans le fait qu’elle soit une mage, et pas lui. Frey n’aurait eu aucun mal à faire cramer une par une toutes les goules ou à déplacer les restes sans avoir à les toucher.

Un soupir lui échappa. Il compta machinalement les têtes des goules, en dénombrant onze. Ils avaient donc les morceaux de onze monstres morts à déplacer.

« Åh fan… »

Le juron s’adaptait très bien à la situation, à part qu’il n’était plus vraiment usité à travers le royaume. C’était le préféré de sa sœur et de Pål, ça, il en était certain, mais les deux mages s’entendaient un peu trop bien pour être honnêtes. Sven était cependant certain de l’avoir entendu de la bouche d’autres personnes, sans doute des vieux qui prenaient l’air dehors. Peut-être même que Maden le connaissait, tiens.
Mais le mercenaire n’avait pas plus envie que ça de devoir toucher les dépouilles des goules. Les pousser avec sa botte était déjà largement au-dessus de son seuil de tolérance, et il passerait un certain temps à astiquer le cuir des chausses une fois rentré au camp, avec le matériel nécessaire pour rendre sa superbe à la matière. Alors, les toucher avec les mains ? Un rire nerveux et sans joie lui échappa brièvement. Très peu pour lui. Il continuerait de les pousser du pied.

Ce qui prit, fatalement, un certain temps, mais une fois qu’ils eurent poussé tous les cadavres autour du feu de camp, il n’y avait plus qu’à en asperger certains avec l’alcool avant de mettre le reste dans le feu pour le faire repartir un bon coup. Ce qui allait demander un certain sens du dosage. Le mercenaire fit comme il pouvait, observant avec un sourire satisfait les flammes s’élever et commencer à dévorer ce qu’il restait des goules. Le seul élément gênant était sans doute cette persistante odeur de cadavre en train de cramer, mais il ne s’en formalisait plus après avoir fait monter un bon millier de bûchers pour les goules et les Rakennus qui avaient été exécutés après une morsure d’une de ces créatures.

Rapidement, le chef de camp se détourna du feu de joie.

« Bon. »

Il siffla entre ses doigts pour rappeler son cheval qui revint prudemment. Sven alla directement vers lui pour le chercher, le calmer, puis fit signe à Maden de le suivre. Il était temps d’aller s’installer ailleurs. Et il avait toujours un loup à rappeler à lui, accessoirement.

« Si vous voulez venir, Hóddmimir est un très bel endroit. »



Vagabonde en #4682b4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NOMADE
avatar

MESSAGES : 83
DATE D'INSCRIPTION : 21/10/2013
AGE : 22

MessageSujet: Re: L'eau est bonne ? - ft Sven   Mar 18 Oct - 21:20



L'eau est bonne ?







Après l'atelier découpage de goules, ils pouvaient passer à l'atelier bûcher.

Il en avait déjà allumé, des feux, même s'il n'était pas doué. Quand il était petit d'abord, avec le reste de la tribu, ils leur arrivaient souvent d'allumer de grand feux, surtout lors des nuits d'été. Il se souvenait des flammes, quand elles s'élevaient haut dans le ciel, presque comme pour embrasser la lune, l'effleurant facticement quand on contemplait la scène de loin. Mais ce spectacle poétique, romantique peut-être, était bien merveilleux à côté de ce que c'était que de brûler des cadavres que créatures cauchemardesques. Mais avant de pouvoir voir ce feu ôter définitivement les macchabées du champ de vision des deux camarades, il fallait d'abord réunir tous les cadavres. Penser au fait de devoir les bouger de leur place ressemblait déjà à un calvaire, et il hésita un instant, les yeux tournés vers eux, avant de vraiment s'y mettre.

Il poussa ce qui ressemblait à un morceau de jambe du bout de la botte, tout en grimaçant de dégoût. Il n'avait jamais vu ce genre de cadavres, et les avait encore moins déjà touché de sa vie. Alors le fait de les déplacer lui semblait être une torture. Mais quelle idée de se rendre au Nord sans s'informer avant. Il ne remettra pas les pieds ici avant un moment, ça il en était sûr maintenant, surtout si cela était pour revoir une de ces créatures sur son chemin. Il avait été bien chanceux de tomber sur un homme comme Sven, qui lui avait informé de ce danger, et qui les avait même combattus avec lui. Il ne saurait ce qu'il se serait passé s'il avait été seul au moment où le troupeau de goules se seraient montré à lui.... Enfin, il valait mieux ne pas penser à cette éventualité...

Finalement, à force de coup de bottes bien placés, tout en se forçant à penser qu'il ne poussait pas des membres découpés mais autre chose pour se convaincre que tout allait bien et qu'il pouvait le faire, les morceaux furent enfin unis en un tas. Maden laissa le leader se charger du reste, c'est-à-dire d'allumer ce feu et d'en finir avec ce spectacle macabre, s'écartant un peu en croisant les bras, pris d'un léger frisson. Quand les flammes s'élevèrent enfin, le jeune homme eut une sensation de soulagement, avant que cela ne soit remplacé par un terrible dégoût et un haut le cœur en sentant l'odeur nauséabonde atteindre son odorat. Il plaqua une main contre sa bouche, puis remonta des pans de tissus de ses vêtements jusque son nez, tentant de couvrir l'odeur comme il le pouvait, tournant le dos au bûcher.

Il emboîta le pas de Sven après que ce dernier eut appeler sa monture, non sans joie en songeant au fait qu'ils quittaient enfin ce lieu de boucherie et de mort sans nom. Le chef du camp du nord lui proposa ensuite d'aller en direction d'Hoddmimir. Maden hocha la tête, sans pouvoir retenir un nouveau frisson.

-Je vous suis volontiers, tant que c'est loin d'ici.

Non, il n'avait décidément aucune envie de passer une seconde de plus près de cet endroit, même si cela serait un dernier recours à il ne savait quoi. Et puisqu'il ne connaissait pas les lieux alentours et qu'il considérait Sven comme une bonne compagnie, il ne refuserait pas cette invitation. Levant la tête vers le ciel étoilé, il tenta de dériver vers un autre sujet, pour oublier ces fichues goules :

-Vous dites que c'est un bel endroit, vous pourriez m'en dire plus ?



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RAKENNUS
avatar

MESSAGES : 145
DATE D'INSCRIPTION : 15/01/2011
GRADE/MÉTIER : Leader Rakennus / mercenaire

MessageSujet: Re: L'eau est bonne ? - ft Sven   Mar 1 Nov - 15:54




Hóddmimir avait quelque chose de rassurant. Aussi loin qu’il s’en souvînt, Sven avait toujours trouvé un petit quelque chose de chaleureux à la forêt, quand bien même elle se trouvât au Nord du Royaume. Elle lui rappelait, d’une certaine manière, cette sorte de réconfort qu’on ressent quand on revient à la maison. A ceci près que le mercenaire n’avait jamais vraiment expérimenté la chose et s’était toujours mieux senti loin des foules, favorisant davantage le côté sauvage que la nature offrait ainsi que la solitude qu’elle installait doucement malgré tous les bruits environnant. Il pouvait y avoir des centaines d’animaux dans la forêt, aucun ne s’approcherait jamais vraiment.
C’était surtout ça que Sven aimait à Hóddmimir. Ça, et l’air frais beaucoup plus respirable maintenant qu’ils s’étaient suffisamment éloignés de leur bûcher pour goules suicidaires – association s’apparentant soudainement à un pléonasme dans l’esprit du chef de camp.

Au-dessus, bien au-dessus de leurs têtes, il avait recommencé à neiger. Ce qui était assez avantageux étant donné que la poudreuse fraîche cacherait leurs traces à quiconque se demanderait ce qu’un bûcher fout en plein milieu de nulle part. Mais sous les épais branchages de la forêt, la neige passait à peine. Au printemps, quand elle fondait, elle pluviotait tranquillement entre les rameaux et les aiguilles des pins. Pour le moment, les conifères retenaient habilement une épaisse couche de neige et gardait le sol en quelque sorte vierge du passage de l’hiver, si ce n’était le givre et les éventuels flocons qui réussissaient à percer.
Sven inspira à fond l’air chargé d’une odeur familière de sève de pin, d’herbe givrée et d’air froid. A l’autre bout de la bride qu’il tenait, son hongre s’était calmé et suivait docilement la marche.

« Je vous avait dit que ça valait le détour ! »

Tournant légèrement la tête, il adressa un sourire à Maden avant de se remettre à chercher un endroit où ils pourraient s’installer. Le sol de la forêt avait beau échapper au gros de la neige grâce à la végétation, les clairières restaient rares à Hóddmimir.
Il lui fallut guider Maden une bonne dizaine de minutes supplémentaires à travers les branches avant de trouver un endroit digne de ce nom dans lequel il s’aventura précautionneusement, regardant machinalement autour de lui s’il ne dérangeait aucun animal dont le petit morceau éclairci pouvait être le territoire. La position des oreilles de son cheval l’indiquèrent également dans la décision à adopter. Il n’y avait rien d’autre que lui, Maden, et un cheval de guerre dans les environs, ce qui n’était pas plus mal.
Il descendit de nouveau ses affaires de la selle du cheval, qu’il défit, posa avant de prendre de quoi allumer un autre feu de camp, et finalement se laisser tomber au sol avec un soupir, tisonnant les premières braises avec une branche ramassée juste à côté.


Tout compte fait, la journée avait été longue. Il regarda Maden, un peu atone.

« Félicitations pour votre baptême de goules. »

Il aurait pu dire ça avec un peu plus d’ironie, mais il n’en voyait pas l’intérêt. Ceci dit, il y avait quand même un fond de sincérité dans ses paroles.

« Si jamais vous devez revenir dans les environs, vous saurez vous défendre. Mais rassurez-vous, nous sommes tranquilles ici. Elles ne s’aventurent jamais en forêt, le terrain n’est pas assez dégagé pour elles il faut croire. Le pire que nous puissions rencontrer dans cet endroit est un hibou. »

Quoique les hiboux pouvaient se révéler dangereux par moments.



Vagabonde en #4682b4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NOMADE
avatar

MESSAGES : 83
DATE D'INSCRIPTION : 21/10/2013
AGE : 22

MessageSujet: Re: L'eau est bonne ? - ft Sven   Sam 5 Nov - 23:55



L'eau est bonne ?







Ils quittèrent ainsi la fin de cette scène macabre, prenant la direction de la forêt. La marche fut plutôt silencieuse, mais cela ne gêna pas Maden, qui, même s'il était de nature bavard, en avait besoin, de calme, pour une fois. Ses yeux s'illuminèrent alors qu'il observait le paysage typique associé au nord, parcourant cette toute nouvelle partie des contrées qu'il n'avait pas vu avant. Ce qu'aimait le jeune nomade par dessus tout, quand il voyageait, c'était le plaisir de pouvoir découvrir de nouveaux paysages, découvrir de nouvelles cultures, et surtout, rencontrer de nouvelles personnes. Pouvoir voir de nouveaux visages, de nouvelles terres, les fouler du pied, sentir les odeurs de la nature, ou alors des mets qui étaient propres à chaque lieu, était tout ce qu'il y avait de plus beau dans cette vie de bohème. Et même s'il ne vivait pas que des aventures, parce qu'il y avait aussi les mésaventures, il ne regrettait pas d'avoir décidé de continuer ainsi, de reprendre le flambeau en choisissant de continuer la vie qu'il avait connu avec son ancienne tribu.

Il soupira d'abord en voyant les flocons commencer à chuter du ciel. Il resserra ses vêtements autour de lui, sachant que le temps sera plus froid, si ce n'était plus humide, à cause de la neige, ce qu'il n'appréciait pas vraiment, même si les paysages enneigés, il trouvait ça beau. Le jeune homme était du genre frileux, et à vrai dire, il avait su qu'il allait certainement vivre un calvaire lorsqu'il avait prit la décision de se diriger vers le nord. Mais on lui avait raconté que cela en valait la peine de venir, alors il avait pris le risque, pour assouvir cette passion de découverte qui faisait sa vie, et aussi par pure curiosité. Il rendit son sourire à Sven, tout en lui répondant :

-Oui, et vous ne m'avez pas menti !

Maden ne connaissait pas vraiment le chef Rakennus, mais l'une des qualités qui ressortait de lui était bien l'honnêteté, qualité qui semblait parfois se faire rare dans le cœur des hommes. C'était pour cela que le nomade lui faisait entièrement confiance, se contentant de le suivre en observant les environs ou en le suivant du regard lorsqu'il inspecta le terrain pour finalement établir un nouveau camp. Il s'assit en tailleur au plus près du feu après avoir posé son sac au sol, ne désirant que retrouver à nouveau la chaleur qu'il avait trouvé au feu précédent. Il leva la tête, un peu surprit de la réplique de son interlocuteur au sujet des goules. Il ne voyait pas ce qu'il y avait de grandiose, quand on survivait à des horreurs de ce genre, et il espérait fort que ce « baptême » serait la première et dernière fois qu'il en verrait et en combattrait. Il sourit légèrement en entendant les paroles qui suivirent. Et bien, la prochaine fois, il irait en forêt, plutôt que de se promener au bord d'un lac, comme ça il n'en reverrait plus.

-Oh, vous savez, je suis tellement chanceux qu'il pourrait y en avoir une qui piquerait droit sur nous dans les minutes à venir.

Il le disait sur le ton de la plaisanterie, mais il ne le pensait vraiment. Il lui arrivait parfois des choses peu probables quand il se remémorait ses divers voyages.

-Mais je suis content de savoir qu'il n'y aura plus d'invité surprise. Au faite... Il n'y en aura plus, vous en êtes sûr ?

On ne savait jamais, il pouvait arriver n'importe quoi. Ils étaient dans le nord, après tout.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RAKENNUS
avatar

MESSAGES : 145
DATE D'INSCRIPTION : 15/01/2011
GRADE/MÉTIER : Leader Rakennus / mercenaire

MessageSujet: Re: L'eau est bonne ? - ft Sven   Lun 14 Nov - 21:47




Le mercenaire opina doucement du chef en sortant une couverture de laine épaisse de son sac avant de l’étaler sur ses jambes. En attendant que le feu prenne correctement, et après avoir bougé, il avait commencé à sentir le froid pénétrer sa peau, et ce n’était pas la sensation la plus rassurante qu’il connaisse.

« Absolument certain. La végétation est trop dense. Les humains se risquent déjà peu dans la forêt de peur de se perdre, alors elles ne risquent pas de le faire. De plus, ce n’est pas suffisamment habité pour elles. Enfin, nous supposons. Pour être honnête, nous n’avons pas vraiment d’idées de pourquoi elles ne s’approchent jamais de la forêt. Mais c’est tout aussi bien comme ça. »

C’était une des raisons pour lesquelles Sven aimait autant Hóddmimir. Pas de goules. Pourtant, il ne pouvait pas nier que ces créatures squelettiques le fascinaient d’une certaine manière. Elles étaient une énigme à part entière. Personne ne savait d’où elles sortaient ; comme avec à peu près toutes les créatures qui parcouraient le monde ; mais elles semblaient venir d’au-delà du volcan Surtr, comme si elles naissaient vraiment de la neige brassée par les vents qui glissent le long des pans des montagnes de la chaîne Angrboda. Mais surtout, contrairement à beaucoup d’autres créatures, elles avaient la fâcheuse tendance de ne s’attaquer qu’aux humains, d’avoir l’air d’être là uniquement pour les mordre, les déchiqueter, les grignoter à petit feu.
En plus d’être sacrément contagieuses ce qui avait valu un certain nombre de décapitations dans le Nord, seul moyen sûr de s’en débarrasser rapidement, le feu ayant toujours du mal à prendre sans produit inflammable, et les gens se baladant avec de l’alcool ou de la poix à jeter à la face de ces choses étant rares.

Sven eut un vague soupir, rabattit légèrement la couverture sur ses mains et laissa ses doigts se désengourdir sous la chaleur que le lainage serré semblait produire. Sur le moment, le feu de cheminée d’une pièce fermée et douillette lui manqua, et il se perdit vaguement dans ses pensées, l’espace de quelques secondes, bien vite obligé d’en ressortir à cause de la présence de Maden.
C’était étonnant la manière dont les autres avaient tendance à agir sur les obligations qu’il se fixait. Quitte à choisir, oui, il préférait la solitude qui ne le contraignait pas à tenir une conversation. Quoique, bientôt, ils risqueraient tous les deux de s’endormir comme deux pauvres loques, ce qui lui arracha un sourire.

« A partir d’ici, si vous voulez continuer vers Ulfdalar, vous descendez sud-ouest. Pour sortir de la forêt, vous vous retournez et vous avancez toujours tout droit, c’est le meilleur moyen de ne pas vous perdre. C’est une forêt très épaisse avec des pins qui se ressemblent tous, on a vite fait de perdre son chemin. »

Il avait tenté. Certes, ça lui avait permis d’échapper à une ou deux personnes en chemin, mais s’il n’avait pas su comment chasser et survivre seul plus de deux ou trois jours, ses collègues auraient pu finir par le déclarer mort. Au final, il lui avait fallu une bonne semaine pour sortir de la forêt et encore un ou deux jours pour rejoindre Ulfdalar en se débarrassant de quelques goules çà et là.
Ah, et il avait une certaine bestiole à rappeler, aussi. Autant demander à Maden d’abord, tout de même.

« Rassurez-moi. Vous n’avez rien contre les loups ? »

Venant de celui qui lui avait dit de s’en méfier, la question peut sembler un minimum comme une mauvaise plaisanterie.



HRP : pardooooooon XD je pensais avoir répondu, je viens de voir que non. Du coup c'est fait ! Va peut-être falloir qu'on trouve ce qu'on fait de ces deux-là, parce qu'on tourne un peu en rond je trouve


Vagabonde en #4682b4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NOMADE
avatar

MESSAGES : 83
DATE D'INSCRIPTION : 21/10/2013
AGE : 22

MessageSujet: Re: L'eau est bonne ? - ft Sven   Dim 20 Nov - 1:17


   

   
L'eau est bonne ?

   
   







Il se permit de laisser ses muscles se décrisper quand il entendit l'homme affirmer qu'il n'y avait plus aucun risque. Au moins, ils pourraient enfin passer ce qu'il leur restait de la nuit l'esprit tranquille ; et Maden ne tarda pas à faire le vide – chose qu'il savait faire depuis des lustres, il était même pro en la matière – et à étirer ses muscles en poussant un baillement à s'en décrocher la mâchoire. Il écouta avec intérêt les dernières indications quant à la direction à prendre pour quitter la forêt et repartir vers le sud, tout en continuant de réchauffer ses mains face aux flammes, avant de se décider à se couvrir à son tour. Ses yeux balayèrent le paysage aérien, les arbres recouverts de neige dont les branches s'étendaient comme des ombres dans la nuit, devenant des formes mystérieuses une fois cachés dans la pénombre. Entres les branches, on pouvait apercevoir des morceaux du ciel, comme de grandes tâches lumineuses et bleues. C'était comme si on avait déchiré le ciel, et Maden s'en émerveillait comme un enfant.

Petit à petit, le sommeil le gagnait, et il sentait ses paupières devenir de plus en plus lourdes. Doucement, il finit par s'endormir, s'assoupir. S'il avait cru qu'il ferait des cauchemars après avoir vu des goules, ce ne fut pas le cas, puisque son sommeil fut bien lourd, et il devrait sûrement en remercier sa fatigue. Le lendemain, il fut presque déçu de sentir les rayons de soleil le réveiller tant il aurait préféré que la nuit soit plus longue. Ce fut à contre cœur qu'il ouvrit les yeux, clignant des paupières avec difficulté, se grattant même les yeux pour pouvoir vraiment émerger de son sommeil. Devant lui, le feu était éteint, et il y avait comme un vide. Maden tourna la tête plusieurs fois pour regarder autour de lui, mais s'aperçut bientôt qu'il était bel et bien seul. Sven était visiblement bien plus matinal, et était parti plus tôt que lui. Un instant, le nomade se demanda comment ça se faisait qu'il n'avait rien entendu, puis oublia bien vite cette question, puisqu'il savait très bien que lorsqu'il dormait, rien ne pouvait le réveiller. Rien du tout.

Finalement, il mangea des restes qui ce matin constitueraient son petit déjeuner, puis se décida à remballer ses affaires. Une fois qu'il eut terminé de refermer son sac, il tenta de se souvenir des indications que lui avait donné Sven, et finit par s'en rappeler au bout d'une longue minute. Il suffisait de faire demi tour. Maden regarda une dernière fois le paysage, et la forêt, avant de se retourner et partir, déjà tout enthousiasmé à l'idée de découvrir de nouveaux horizons.

   
   


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: L'eau est bonne ? - ft Sven   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'eau est bonne ? - ft Sven
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» VOICI UNE TRES BONNE OPPORTUNITE POUR MARC , MALICE ET JOEL COMME INVESTISSEURS
» Bonne Année
» Bonne Année 2011
» OH RESCAPES ! AUX RESCAPES DU 12 NOVEMVRE ET DU JANVIER..BONNE ANNEE!
» bonne journée !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: RPG - Royaume d'Yggdrasill :: Plateau Nifhlheim :: Lac Hvergelmir-
Sauter vers: