AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Croire au destin ou en nous-mêmes [feat. Loki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
CIVIL
avatar

MESSAGES : 505
DATE D'INSCRIPTION : 11/07/2013
GRADE/MÉTIER : Paperasseur en chef

MessageSujet: Re: Croire au destin ou en nous-mêmes [feat. Loki]   Dim 18 Sep - 13:02




Il était retourné dans cette damnée roulotte et cherchait la carte qu’il avait rangée dans le coffre, contre la cloison de bois. Dans ce coffre, il avait rangé beaucoup d’autres choses, comme un poignard qui ne lui servirait probablement jamais. Il ne savait déjà pas se servir d’un couteau à viande sans pouvoir épargner chacun de ses doigts.  Il poussait les papiers, le poignard dans son étui, et bien d’autres choses pour finalement dégoter la carte qu’il posa sur la table, laissant le coffre se refermer en claquant. Il déroula le rouleau et l’examina longuement. Cette carte, elle était complète. Il observa attentivement le chemin à partir d’Istar.

Ce serait vraiment plus dur que ce qu’il imaginait. Mais était convaincu que Wilhjelm fils y arriverait.
Il poussa un soupir et lâcha la carte qui se renroula sur elle-même doucement, et se laissa tomber sur la couche en se passant une main sur le visage. Il allait devoir passer un bon moment de la nuit à réfléchir et à tracer des itinéraires. Il pensait même à confier la carte complète au futur fuyard.
Il se mit à réfléchir. Il ouvrit une petite cache dans la cloison, en sortit une ou deux mines de plomb et rouvrit la carte en commençant à tracer un itinéraire de base. Il prit du papier pour annoter la carte, donner des indications plus précises à Wilhjelm fils et lui permettre de s’échapper correctement.

Le jour commençait à poindre quand il ouvrit les yeux en se rendant compte qu’il s’était assoupi sur la carte et ses notes en pleine nuit. Il soupira doucement, marmonna un faible juron et se redressa en se passant une main dans les cheveux avant d’appuyer sur sa nuque. Il n’avait pas échappé aux courbatures et il se dépêcha de faire le tri dans les papiers pour s’y retrouver quand son vis-à-vis allait entrer. Il parcourut rapidement les feuilles pour se remettre les explications en tête et déplia la carte du mieux qu’il put, vérifiant qu’il n’avait commis aucune erreur à cause de la fatigue la veille.
Un léger sourire s’afficha sur son visage. Jusque-là, le plan était parfait. De bout en bout.



Paperasse en #dd2929


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RAKENNUS
avatar

MESSAGES : 50
DATE D'INSCRIPTION : 07/12/2013
GRADE/MÉTIER : Noble

MessageSujet: Re: Croire au destin ou en nous-mêmes [feat. Loki]   Lun 19 Sep - 2:10





Ayant enfin pu attraper du pain et de quoi me rassasier à côté, je mangeai comme je pouvais et visualisai un peu autour de moi. Le campement provisoire était assez matinal, à présent, tout le monde pliait les tentes et chargeaient les mules et chevaux. Je ne pouvais les aider, j'étais un noble apparemment, et je n'avais donc le droit que de vaquer à des occupations moins intéressantes. Enfin, j'aurais pu chercher à lire et relire le livre que j'avais apporté avec moi, mais je ne me sentais pas l'âme de le faire. Je ne cessais de repenser à hier soir, à hier tout court. À cet homme qui faisait tout pour que je m'en aille. Cela devait sûrement l'arranger d'une façon ou d'une autre, mais je ne reniais aucunement l'effort qu'il y mettait dans cette tâche.
Finalement, après ce petit-déjeuner rapide, le convoi était de nouveau opérationnel et prêt à partir. J'avais bien disposé mon sac sur mon cheval et avait recommandé à Van de voler autant qu'il le pouvait pendant ce court moment de voyage tranquille qu'il nous restait jusqu'à ce soir. Car après, il était hors de question de le laisser planer et qu'il se retrouve ensuite encoché d'une flèche. Cela risquerait également de nous faire repérer.

J'avais demandé à quelqu'un de garder mon cheval pendant le trajet, précisant que je n'étais pas bien et que j'avais besoin de me reposer. Une bonne excuse en tout cas. Je me fis le plus discret possible pour toquer à la roulotte et finalement entrer quand on me le demanda. Au même moment, le convoi s'ébranla sous les intonations des soldats et des chevaux, un brouhaha exceptionnel dans une contrée aussi reculée. Je regardai l'homme et le saluai, avant de m'approcher d'un ou deux pas. Il y avait beaucoup de choses à dire à présent.

-Personne ne se doute de rien. Précisai-je, au cas où.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CIVIL
avatar

MESSAGES : 505
DATE D'INSCRIPTION : 11/07/2013
GRADE/MÉTIER : Paperasseur en chef

MessageSujet: Re: Croire au destin ou en nous-mêmes [feat. Loki]   Lun 19 Sep - 3:20




Il ne dit rien quand Wilhjelm fils referma la porte de la roulotte. Il avait encore les yeux rivés sur la carte et les tracés à la mine de plomb qui couraient le long du papier. Il hocha simplement la tête quand son invité lui dit que personne ne se doutait de rien. De toute manière, si quelqu’un venait à se douter de quelque chose, c’est lui qui aurait le dernier mot. Et ce ne serait pas une offre négociable. Il invita le jeune homme à s’installer, toujours penché sur la carte, cherchant la moindre anomalie à éradiquer. Cherchant le moindre petit détail à améliorer. Le temps jouait un peu contre eux, il s’en rendait compte.
Ils n’avaient qu’une journée pour tout peaufiner et tout finir. C’était un délai très court. Il ne savait pas non plus pourquoi il se mettait à traquer la moindre petite erreur comme ça.
Il avait déjà vérifié, et tout était bon.

Il pointa un endroit sur la carte avec la pointe de la mine de plomb.

« Ce soir nous serons à peu près ici. »

Il fit doucement glisser la mine le long de la carte, suivant le chemin qu’il avait déjà tracé. Le chemin était long, il sillonnait le plus à l’ouest de Vanaheim. C’était un détour immense, de plusieurs jours. Tout en lui montrant le chemin, il lui expliqua l’itinéraire. Passer à l’ouest, le plus possible. C’était la seule garantie d’avoir une longueur d’avance sur Midgard. C’étaient des jours de détour, mais c’était nécessaire.
Finalement, la pointe de la mine se posa sur les Frontières Gelées.

« Une fois arrivé ici tu seras en sécurité. Le temps que les nouvelles arrivent jusqu’à Fjallar et dépassent les frontières du nord, tu auras le temps de te cacher. »

Il reposa la mine sur la table et regarda la carte.

« Jusque-là, il te faudra être très vigilant et passer le moins possible par les villes. »



Paperasse en #dd2929


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RAKENNUS
avatar

MESSAGES : 50
DATE D'INSCRIPTION : 07/12/2013
GRADE/MÉTIER : Noble

MessageSujet: Re: Croire au destin ou en nous-mêmes [feat. Loki]   Lun 3 Oct - 13:47





Je l'avais écouté attentivement, m'étant approché et assis face à lui. La carte qu'il montrait semblait bien plus détaillée, et à voir les tracés, innombrables, il avait dû y travailler assez longuement. Je hochai doucement la tête en fixant le point qu'il désignait, puis les villes qu'il m'indiquait. Donc mon but était bel et bien le nord. Je réprimai une légère grimace. Je n'étais pas habitué au froid, j'espérais avoir le nécessaire pour affronter le changement de température.
Je soupirai, fixant tranquillement la carte. La route, oui, elle était bien marquée, mais je devais l'éviter. Et si je suis vais celle-ci sans pourtant y être? Être parallèle aux chemins pratiqués par les marchands pouvait m'aider en un sens, et je ne serais pas forcément attaqué par les bandits, qui ne me verraient pas, plus loin.

-Y a-t-il des villes que je dois absolument éviter?

Demandai-je, intrigué. Parfois, certaines avaient mauvaise réputation, il ne manquerait plus que ça pour que je sois impliqué dans d'autres problèmes.

-Ou des lieux spécifiques? En tout cas j'essaierai de ne pas aller dans les bois.

Les bois, depuis tout petit, avaient la mauvaise réputation d'abriter les pires monstres que l'on puisse voire en ce monde. Mais étrangement, je savais que le danger était pire ailleurs.

-On m'a dit que les bois n'étaient jamais fréquentables...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CIVIL
avatar

MESSAGES : 505
DATE D'INSCRIPTION : 11/07/2013
GRADE/MÉTIER : Paperasseur en chef

MessageSujet: Re: Croire au destin ou en nous-mêmes [feat. Loki]   Lun 3 Oct - 13:50




« Les bois seront ta seule et unique cachette, les traverser te permet également de diminuer ton voyage en coupant les routes. »

Certes, les bois et les forêts abritaient toutes sortes d’animaux et créatures. Mais ce n’était pas le plus important. Il n’avait lui-même rien rencontré chaque fois qu’il prenait à travers bois, et il était à pieds. Ce n’était certainement pas Wilhjelm à cheval qui allait s’attarder à cause d’un lapin figé par la peur sur le bord de la route. A moins que ce qui fait peur à ce lapin ne soit derrière le cavalier, mais il garda la réflexion pour lui. Ce n’était pas le moment d’effrayer le futur fuyard.
Et quant aux villes… il fallait toutes les éviter. Même Fjallar était à éviter. Il jeta un coup d’œil à son vis-à-vis. Ce dernier allait vraiment devoir se débrouiller au jour le jour s’il voulait passer les frontières et se trouver un abri dans les neiges éternelles du nord.

Son index vint se poser sur chacune des villes qui abordaient le chemin qu’il avait tracé sur la carte pour Wilhjelm.

« Dans l’absolu, contente-toi de passer par des villages isolés ou des hameaux, les nouvelles iront moins vite par là-bas. Toutes les grandes villes alentours sont à éviter, même Fjallar. Une fois que tu aperçois la Passe Relai, tu y vas. »

Parce qu’une fois au nord tu seras plus en sécurité que n’importe qui ici-bas.
Son doigt glissa sur le parchemin, de la Passe Relai jusqu’à l’immense forêt Hóddmimir. Le climat n’était pas des plus accueillants dans cette forêt, il en avait fait l’âpre expérience, mais il savait aussi qu’il est facile de se trouver un abri à travers les arbres, ceux d’Hóddmimir étant particulièrement hauts, et que le terrain rocailleux offrait également des grottes à l’occasion. Un petit renfoncement rocheux qui permettait parfois de couper le vent et de plus avoir la neige dans les yeux.

« Si tu dois te cacher, cette forêt sera parfaite. »



Paperasse en #dd2929


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RAKENNUS
avatar

MESSAGES : 50
DATE D'INSCRIPTION : 07/12/2013
GRADE/MÉTIER : Noble

MessageSujet: Re: Croire au destin ou en nous-mêmes [feat. Loki]   Lun 3 Oct - 13:54





Contrairement à toute attente, il me répondit tout à fait le contraire. Je devais absolument passer par les bois et les forêts, je ne pouvais me permettre de les dévier. D'une part, parce que le détour ce serait beaucoup trop conséquent. D'autre part, parce que ce serait nettement moins dangereux de rencontrer des animaux sauvages, que de rencontrer des bandits. Ce que je comprenais d'un certain côté, mais que je craignais par-dessus tout.
Éviter les grandes villes. C'était en tout point logique aussi. Je ne pouvais me permettre de me rendre là où m'attendaient les personnes les mieux informées du pays. Mais il fallait bien que j'essaie de passer par les routes qui y menaient, tout en évitant de m'y rendre.
Il m'indiqua sur la carte les chemins à prendre, les voies les plus propices à cette fuite. Je fixai la carte avec une certaine appréhension. La route ne semblait ni courte, ni même dénuée de dangers. Cependant, ce n'était pas comme si j'avais le choix. Puis rapidement ses paroles en vinrent à nommer la forêt, la fameuse où je pourrais m'y dissimuler sans craintes. La forêt Hóddmimir.
Ce nom me semblait si lointain, que je crus un instant ne pas savoir de quoi il parlait. C'est que chez nous, les cartes n'allaient pas jusque-là.

-Hm... d'accord.

Clack. Les mouvements de la roulotte cessèrent. Ayant pris peur, je me disais que quelqu'un viendrait questionner cet homme, pour n'importe quel soucis. Sans même attendre, je me cachai dans un coin sombre de la roulotte, alors qu'on toquait à la porte de celle-ci.

-Sir, nous faisons la halte.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CIVIL
avatar

MESSAGES : 505
DATE D'INSCRIPTION : 11/07/2013
GRADE/MÉTIER : Paperasseur en chef

MessageSujet: Re: Croire au destin ou en nous-mêmes [feat. Loki]   Lun 3 Oct - 13:55




Une halte. Il ne manquait vraiment plus que ça.
Un soupir lui échappa. Par réflexe, il se pinça l’arête du nez avec le pouce et l’index. Wilhjelm fils s’était retranché dans un coin non-éclairé de l’habitacle pour se cacher, sûrement prévision d’une ouverture inopinée de la porte. Il eut un dernier regard pour les cartes qu’il avait éparpillées sur la table avant de reporter son attention sur la porte. La personne qui était de l’autre côté attendait une réponse et devait se poser un bon nombre de questions.
Autant y couper court.

« Bien. Laissez-moi tranquille un moment, voulez-vous. Et que personne ne s’approche ! »

Il écouta la réponse et attendit d’être sûr que la personne se fût éloignée pour marmonner que le premier qui s’approcherait de cette roulotte le regretterait pour le restant de ses jours, puis revint vers les cartes en faisant signe à Wilhjelm de sortir de sa cachette. Quoique tout le monde se dise quand ils le verraient sortir de là, il avait une réponse toute faite pour étouffer les quelques conversations qui apparaîtraient dès lors. Mais pour le moment, ils avaient plus urgent à faire.
Il reprit la carte et continua de lui expliquer l’itinéraire. Cela dura un bon moment, la roulotte avait recommencé à avancer quand il eut terminé de lui faire l’itinéraire détailler et une liste des villes qu’il devait éviter le plus possible. Il jeta un bref coup d’œil par une des fenêtres, écartant le rideau avec ses doigts. Chacun s’occupait de ses affaires, et c’était tant mieux.
Il revint à ce qu’il était en train de faire juste avant.

« Voilà. C’est tout ce que je peux te conseiller pour le moment. Tu partiras ce soir, autrement nous serons trop près de Midgard pour que le plan fonctionne. Attend que tout le monde dorme, fait quelques dizaines de mètres à pied, et quand tu seras assez loin pour ne plus nous voir, pars au galop. »

Cette mesure lui permettrait d’avoir une longueur d’avance en ne réveillant pas tout le monde d’un seul coup. Même si l’idée était de ne réveiller personne. S’il fonctionnait aussi bien qu’espéré, le départ de Wilhjelm ne serait remarqué qu’au petit matin, ce qui lui donnerait déjà assez d’avance pour ne pas être rattrapé par les gardes du convoi.



Paperasse en #dd2929


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RAKENNUS
avatar

MESSAGES : 50
DATE D'INSCRIPTION : 07/12/2013
GRADE/MÉTIER : Noble

MessageSujet: Re: Croire au destin ou en nous-mêmes [feat. Loki]   Lun 3 Oct - 13:57





Je soupirai une fois la personne partie. Je n'aimais pas cette sensation d'insécurité et de cachotteries obliges, cela me rendait nerveux. Lorsqu'il me réexpliqua le tout, je hochai la tête et enregistrai tout cela minutieusement. Il y avait la carte avec toutes les indications, les notes qu'il m'avait faites... je ne pouvais pas me tromper. Et surtout, partir à pied puis à cheval. Je soupirai et hochai une nouvelle fois la tête lorsqu'il termina tout son résumé et je m'inclinai légèrement.

-Merci. Pour tout.

Je posai la main sur la poignée après avoir tout récupéré et tout dissimulé dans ma sacoche, puis me retournai.

-Je ne sais pas si nous nous croiserons un jour, mais... je vous suis redevable.

Il était rare pour moi de faire un sourire, et il était certainement plus dur d'en faire. Mais sur l'expression de mon visage, l'intention y était, sincère. Je fis ensuite attention à entrouvrir la porte et à sortir une fois la voie libre, faisant en sorte de ne pas me faire repérer près de la roulotte.


La sensation était étrange. Mon cœur battait à cent à l'heure. Cela faisait un moment que le camp était installé, et j'avais dit à Van de rester à distance, là où je fuirais. Il était du genre à pouvoir faire du bruit si jamais il volait ou alertait, et je voulais à tout prix éviter ce genre de catastrophe. Le silence semblait s'être abattu sur tout le convoi endormi, alors je bougeai doucement et me faufilai en dehors de ma tente. J'avais déjà accroché le sac au cheval, et j'avais bien entendu attaché celui-ci le plus près de la voie libre, histoire d'éviter de trébucher sur un quelconque objet.
J'essayais de retenir ma respiration, ou alors de respirer un peu plus doucement, passant très lentement entre les tentes, les armes et les chevaux. Heureusement que tout le monde était endormi, que nombreux étaient ceux qui avaient bu, parce qu'il était plus facile pour moi de passer. Peut-être s'étaient-ils dit avec le temps que je n'essaierais pas de m'échapper? La confiance tue les plus hargneux.
Puis j'attrapai les rênes, calmai et rassurai le destrier en passant une main tranquille sur son chanfrein. Une fois lui avoir fourni quelques sucreries, comme d'habitude, je le tirai doucement en l'incitant à se taire. C'est que parfois, ça peut faire énormément de bruit...
Une fois que j'estimai le camp assez loin de nous, j'y jetai un dernier coup d'oeil. La roulotte était toujours là, paisible, comme si rien ne s'était passé. Van fit un signe, à l'horizon, lorsqu'il me vit. Mon cœur battait encore plus fort lorsque je montai sur le cheval. Je le lançai au galop. Sans jamais regarder en arrière, j'allais au devant d'une vie au-devant de laquelle je ne connaissais strictement rien.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Croire au destin ou en nous-mêmes [feat. Loki]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Croire au destin ou en nous-mêmes [feat. Loki]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Quand le Destin joue avec nous... (PV BatCat, Griffon et Fauve)
» "Le destin ne nous lâche pas"
» Quand le destin nous guide sur le droit chemin [PV Brent]
» Dana ~ il n'y a pas de destin, mais ce que nous faisons
» Le destin nous réunit comme il nous sépare

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: RPG - Royaume d'Yggdrasill :: Mer de Strand :: Vana-
Sauter vers: