AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 So what ? / Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
FRILAGEN
avatar

MESSAGES : 93
DATE D'INSCRIPTION : 03/07/2011
GRADE/MÉTIER : Soldat / larbin

MessageSujet: So what ? / Libre   Mer 12 Oct - 9:03



So what ?



Tu bâilles à t’en décrocher la mâchoire en jetant un vague regard autour de toi. Tout le monde a l’air plus ou moins mort. Il faut dire que la nuit a été assez courte, et pour une fois, ce n’est pas de ta faute. Personne ne remerciera le parfait crétin qui a réussi à vous faire écoper d’une punition collective hier, se résumant à des corvées que vous n’avez achevées que tard dans la nuit – tellement tard qu’il en devenait tôt. Tu n’as pas assez dormi, tes paupières te donnent l’impression d’être lestées avec du plomb. Tu n’as aucune concentration, la tête lourde, et juste envie de retourner t’étaler dans ton lit et de laisser le sommeil t’assommer pour de bon.
Sauf que ça n’arrivera pas avant ce soir. Vous êtes des soldats, après tout. Ils doivent vous entretenir un minimum et ne pas vous laisser vous engluer dans une routine qui finirait par devenir handicapante. Bon. Soit, pour la routine, c’est déjà fait, vous faites tout le temps la même chose, trois cent soixante-cinq jours par an, presque vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Mais au moins, ils vous maintiennent en forme. Autant que faire se peut.

Parce que, ce n’est pas contre les gradés – en tout cas, pas complètement – mais tu te serais bien passé de devoir te lever alors que tu n’as eu que deux ou trois heures de sommeil. Ce n’est pas les gradés qui ont fait ton boulot hier, et ceux qui vous ont surveillés, tu ne les vois pas. Ils doivent être en train de profiter des joies des chambres individuelles, à savoir : la grasse matinée. Et la tranquillité.
Tu soupires.
La journée promet d’être anormalement longue. Tu n’as qu’une hâte, c’est qu’elle se termine. Ta bonne humeur est partie avec le repos que tu cherchais. Aujourd’hui, tu seras sans pitié. Tu vas leur faire la gueule.

Tu marmonnes vaguement quelque chose.
Tu ranges les mésaventures d’hier dans la catégorie des choses que tu retiens contre le camp et son organisation, une bonne raison d’en vouloir encore un peu plus aux gradés et aux grands chefs en chef. Sauf que tu ne partiras pas : tu ne peux pas. Tu vas te contenter de ravaler ton amertume et de fusiller le fautif du regard, comme à peu près tous les soldats qui ont écopé des corvées à cause de l’autre clampin.
Si jamais on te met face à lui pendant l’entraînement, tu te jures de lui refaire une tête. Tu as globalement oublié ta vague envie de monter en grade, de toute façon, tu ne l’as évoquée à personne d’autre que Sieg, et ce n’est pas lui qui ira cafter. Enfin, tu espères.

Tu fais comme tous les autres pour le moment, tu attends que le gradé en charge de vos cas respectifs de ce matin se pointe. Ça promet d’être drôle, comme journée, en tout cas. Mais pas dans le bon sens.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
So what ? / Libre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: RPG - Royaume d'Yggdrasill :: Presqu'île Vörund :: Camp Frilägen-
Sauter vers: