AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 douce étrangère dont je me souviens si bien.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité


MessageSujet: douce étrangère dont je me souviens si bien.   Mer 1 Fév - 13:56



AXJÖRN GULDEMAR.
ft. Princess Allura - Voltron.

___________________________________



AGE — Du plus loin dont elle se souvienne, 23 ans. 
SEXE — Femme.
ORIENTATION — Hétérosexuelle par défaut, elle n'a jamais vraiment eu l'occasion de la vérifier ni s'est penchée sur cette question. C'est un peu le cadet de ses soucis.
CLASSE — Magicienne, faisant partie de la bien aimée famille des nécromanciens.
METIER — Autrefois voleuse, aujourd'hui au chômage après avoir quitté définitivement les villes.
CAMP — Nomade.
GRADE — Aucun.
ARME — Un petit poignard -souvenir de son premier vol-, coincé dans son étui. Axjörn n'est pas une guerrière et même avec la plus grande volonté du monde, elle ne parviendrait pas à combattre qui que ce soit. En cas de danger, elle n'utilise que sa magie qu'elle maîtrise très bien -et cela l'arrange ; ce n'est pas elle directement qui porte les coups mais ses ''compagnons''.



physique
la vraie beauté est si particulière
___________________________________



Taille : Assez petite, Axjörn ne doit mesurer environ qu'1m60.
Poids : Variable mais il tourne généralement autour des 45 kg. Cela dépend de ce qu'il y a au repas.
Yeux : Bleus assez clair, prenant une teinte légèrement vitreuse au soleil et plus sombre par temps de pluie.
Cheveux : D'une couleur tout aussi variable que ses yeux, ils tournent autour des teintes grisâtres.
Signes distinctifs : Sa couleur de peau. Axjörn ne sait pas d'où est-ce qu'elle tient cette couleur camel, rappelant celle du sol de sa terre native. Elle se plaît à imaginer qu'elle l'a héritée de sa mère même si elle est extrèmement complexé par celle-ci.
Elle possède aussi une tache de naissance dipersée sous son oreille droite, constituant comme une sorte de constellation brunâtre.

Axjörn est très complexée par rapport à son physique quelque peu hors du commun. Elle cache ses cheveux et ses oreilles pointues sous une cape. Quand à sa peau, elle l'ensevellit sous plusieurs vêtements de manière à couvrir le plus possible son corps chétif. Elle fuit son reflet comme une épidémie et s'imagine parfois tout autrement avant de s'endomir.




caractère
rien n'est en soit bon ni mauvais

___________________________________


introvertie ▬ bavarde ▬ aucune confiance en elle ▬ rêveuse ▬ loyale ▬ veut toujours faire plaisir aux autres ▬ veut plaire à tout le monde ▬ peureuse ▬ intelligente ▬ rusée ▬ ne se souvient que de petits détails, jamais des personnes en elle-même ni du déroulement des événements de sa vie ▬ très bon sens de l'orientation.

D'un naturel très timide, Axjörn n'entamera jamais la conversation ni même fera le premier pas. Si on ne lui parle pas, c'est qu'elle n'en vaut pas la peine. Elle n'a absolument aucune confiance en elle et ne cesse de se rabrouer à longueur de journées. Axjörn ne vit que par le regard des autres et leurs pensées ; ainsi, les quelques années qu'elle passa parmi la populasse eurent fini d'éteindre le peu d'estime qu'elle avait pour sa personne.
Axjörn finit par apprécier sa propre compagnie. Seulement, étant une véritable pipelette dans l'âme, elle dût trouver un moyen pour satisfaire cette cruelle envie de déballer sa vie. Alors, elle parle à tout ce qui passe son chemin : les arbres, cailloux, branches mortes, fleurs, tas de neige. Elle s'asseoit et parle encore et encore. Tant que son interlocuteur ne puisse réellement l'entendre et lui répondre, elle parle inlassablement.
Les rares personnes qu'elle cotôya et qui passèrent outre son physique, se lassèrent vite, levant les yeux au ciel dès qu'elle ouvrait la bouche. Car lorsqu'on écoute Axjörn, on la trouve stupide. Elle n'est pas simple d'esprit ni même demeurée seulement, elle a conservé une vision naïve du monde, rêvant encore comme une gamine. De plus, Axjörn ne réfléchit pas avant de parler. Lorsqu'elle est lancée, elle débite des bêtises sur bêtises qui ne veulent rien dire. Et quand elle y repense, elle ne cesse de se demander comment a t-elle pu des insanités pareilles. Alors, Axjörn n'ouvre plus la bouche devant quelqu'un. Elle répond à la manière d'une muette, de hochements de tête à quelques onomatopées.
Axjörn est quelqu'un de bon. Loyale, serviable, attentionnée, appliquée, elle n'en reste pas moins dénuée de vices. Si elle devait s'en avouer un, se serait certainement sa lâcheté. Du moins, pseudo. Car si elle ne supporte pas l'idée de combattre quelqu'un même en cas de légitime défense, elle n'éprouve aucuns scrupules à utiliser des corps réanimés comme bouclier et arme. Et derrière son air d'enfant battue, se cache un véritable cerveau qui peut se révéler fin stratège voire manipulateur.




histoire
tout ce qui vit doit mourir
___________________________________



Cette fille est très bizarre. La première fois que je l'ai vue, elle se promenait dans la forêt Baldr. Elle m'avait tout l'air de faire partie de ce groupe de personnes qui se promène à travers tout le pays, ne possédant aucunes attaches, aucuns toits. Je l'ai regardé s'asseoir sur un tronc d'arbre. Elle n'était pas du secteur, c'était sûr. Sans que je m'y attende, elle commença à me raconter sa vie.
Elle était originaire de Vana, une ville proche du désert d'Helheim. Elle ne se souvenait pas de ses parents alors elle se disait orpheline. Par envie de voyager, voir le monde, elle avait quitté son foyer pour se rendre dans la ville voisine et ainsi de suite. Pour vivre elle ne faisait que voler. Elle n'avait pourtant pas l'air d'une fille malhonnête.
Elle enchaîna sur tout un monologue sur son physique qu'elle qualifia de monstrueux. Elle évoqua une mésaventure avec les fées de Ljösalheim qui lui valu ses deux oreilles pointues. Elle n'avait pourtant voulu que les toucher pour voir si elles étaient bien réelles. Il faut dire aussi que ce sont de vraies garces ces demoiselles là et qu'un rien de les vexe.
Elle déblatéra toute son expérience des grandes villes, le regard des gens, les injures. J'ai toujours su que les humains étaient mauvais derrière leurs grands airs. C'est pourquoi elle avait choisi cette vie de nomade, arpentant Yggdrasill comme un fantôme.
Elle évoqua brièvement ce don qu'elle s'était découverte déjà petite ; celui de réanimer les morts. J'en avais déjà croisé des magiciens comme ça. Un drôle de talent que celui-ci mais pourquoi pas. J'eus d'ailleurs l'occasion de la voir à l'oeuvre et c'est vrai qu'on ne peut pas lui enlever sa bonne maîtrise de la nécromancie.
Elle se tut et baissa les yeux. Et moi, simple corbeau, je la regardai sans rien faire.


Axjörn ne se souvient que de quelques événements de sa vie et de manière assez floue. De son enfance, elle ne se rappelle que la découverte de son don ; elle revoit encore le cadavre de ce chien se relever, faire trois pas, venir lui lécher la main pour s'écrouler à ses pieds.
Elle n'en a jamais eu peur ni même était dégoûtée. Ce n'est que lorsque les citadins évoquaient cette magie, qu'elle se rendit compte que ce n'était pas normal et peut-être malsain. Cependant, elle ne put se résoudre à arrêter de pratiquer. C'est certainement ce dont elle a le moins honte.
Les murmures et les regards sont les seuls souvenirs qu'il lui reste des villes. Mais le simple fait d'y repenser lui donne des frissons. N'étant pas naturellement attirée par la solitude, elle finit par y prendre goût. De plus, en devenant nomade, elle comble son envie de découvrir le monde même si elle ne partage la beauté du paysage qu'avec les quelques bêtes qu'elle croise.



relations
rappelez-vous à moi
___________________________________





raiksos

Plus grand chose. Lorsqu'elle était voleuse et traînait dans les villes, elle les fuyait pour éviter de finir entre leurs mains. Mais désormais qu'elle vit en dehors, ils ne sont plus qu'un lointain souvenir. Cependant, elle ne voudrait pas en croiser un pour autant.




rakennus

Eux, ce sont les dernières personnes qu'elle voudraient rencontrer. Des histoires plus sordides les unes que les autres circulent à leur sujet et pour le peu qu'elle ait entendu, cela lui a amplement suffit. Si jamais elle devait croiser la route d'un, la fuite lui semble le meilleur plan.



frilägen

Comme les deux autres camps, elle ne tient pas spécialement à les connaître. Qu'ils restent dans leur coin, elle restera dans le sien.



civils

L'appréhension, la crainte. Axjörn les a suffisamment côtoyer pour savoir qu'elle n'était pas la bienvenue parmi eux. Atypique par son physique et nécromancienne par dessus, tout ce qu'elle a jamais entendu d'eux n'étaient que murmures, injures. Regards de travers, sourires moqueurs ou encore airs apeurés ; Axjörn s'est renfermé encore plus sur elle, ne supportant plus la présence d'autres personnes autour d'elle.




nomades

Ils sont comme elles. Des simples passagers, traversant les paysages d'Yggdrasill. Elle n'en a jamais recontré et l'idée d'en voir un ne lui déplairait pas si elle n'avait cette peur des personnes.





PL0IM
quote

___________________________________



AGE — Bientôt les vingt !
GENRE — Nan mé geeeeenr koa.
UNE QUESTION ? — Vous aimez les épinards ?
D’OÙ NOUS CONNAIS-TU ? — D'une longue, très longuuuuueeee suite de clic.
LE MOT DE LA FIN — Bon appétit.


Dernière édition par Axjörn Guldemar le Jeu 2 Fév - 11:38, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
CIVIL
avatar

MESSAGES : 505
DATE D'INSCRIPTION : 11/07/2013
GRADE/MÉTIER : Paperasseur en chef

MessageSujet: Re: douce étrangère dont je me souviens si bien.   Mer 1 Fév - 14:11


Bonsoir et rebienvenue parmi nous !

Comme dit sur la chatbox, n'hésite pas si tu as la moindre question ou si tu as besoin d'aide pour ta fiche et/ou ton personnage, ma boîte à MP est ouverte 24h/24 (et je suis un fantôme de chatbox /vlan).

Je passe juste pour te faire deux toutes petites remarques concernant ta fiche. La première est au sujet des oreilles pointues de ton personnage. Je sais que le contexte du forum, très fantasy, peut s'y prêter, mais malheureusement, nous n'avons pas d'elfes... Ceci dit, j'ai éventuellement une solution à te proposer si tu veux garder cette caractéristique de ton personnage, je t'en parle maintenant pour que tu n'aies pas trop de choses à chambouler en écrivant ton histoire. Dis-moi simplement si tu veux et je t'en parlerai par MP. :)
Ensuite, et c'est vraiment du chipotage de ma part, pour la classe, ce sera mieux de noter "magicienne appartenant à la classe des nécromanciens", comme nous avons une classe magicienne appelée "mages" (et là je te renvoie aux descriptions, je sais ça peut paraître un peu... bordélique. xD)

Voilà voilà, bon courage pour la suite et fais-moi signe s'il y a quoi que ce soit ! :)


Paperasse en #dd2929


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité


MessageSujet: Re: douce étrangère dont je me souviens si bien.   Mer 1 Fév - 14:16

Basoiir,

Je n'avais point vu (en fait si mais j'ai oublié voilà voili /o), j'ai corrigé ça !
& pour les oreilles pointues, je suis ouverte à toutes proposition de ''corrections'' ~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité


MessageSujet: Re: douce étrangère dont je me souviens si bien.   Jeu 2 Fév - 6:42

(sorry pour le double-post mais j'ai finiiiii ~ si jamais il y a des fautes, je m'en excuse, je corrigerai ce soir ._. )
Revenir en haut Aller en bas
CIVIL
avatar

MESSAGES : 505
DATE D'INSCRIPTION : 11/07/2013
GRADE/MÉTIER : Paperasseur en chef

MessageSujet: Re: douce étrangère dont je me souviens si bien.   Jeu 2 Fév - 6:55

Bienvenue (3e édition, version collector /pan) !

Tout est bon pour ta fiche, tu es donc validée, et tu rejoins les Nomades ! Ton avatar est recensé dans notre bottin, et tu peux dès à présent aller faire ta fiche de liens et ta chronologie si tu le souhaites.
N'hésite pas non plus à venir participer à l'intrigue qui est en cours au Domaine royal de Midgard, elle est également ouverte aux nomades (viens mettre plus de bazar dans nos vies ♥).

Je ne déplace pas encore ta fiche pour que tu puisses faire tes corrections, préviens-moi juste quand elles sont terminées et je mettrai le sujet au bon endroit !

En espérant que tu te plaises parmi nous, bonne aventure et amuse-toi bien ! /o/


Paperasse en #dd2929


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité


MessageSujet: Re: douce étrangère dont je me souviens si bien.   Jeu 2 Fév - 11:39

C'est booooon ~
(normalement /o)
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: douce étrangère dont je me souviens si bien.   

Revenir en haut Aller en bas
 
douce étrangère dont je me souviens si bien.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Il n'y a point de mal dont il ne naisse un bien... »
» jules-velvet ✜ mec, la seule chose que t'as déjà serré c'est tes lacets !
» [quête] Ce dont je ne me souviens pas. [terminée]
» 32 parlementaires auraient une nationalité étrangère
» Plus de 85 % de l’aide étrangère à Haïti sont gérées par les ONG selon Jean Max

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le débarras :: Oubliettes :: Anciens papiers-
Sauter vers: