AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sleep on the floor. / Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CIVIL
avatar

MESSAGES : 567
DATE D'INSCRIPTION : 11/07/2013
GRADE/MÉTIER : Paperasseur en chef

MessageSujet: Sleep on the floor. / Libre   Dim 5 Fév - 13:23



Sleep on the floor.



Pour n’importe qui le connaissant un minimum, le voir marcher à vive allure dans les couloirs était tout sauf normal, mais sur l’instant, Loki s’en moquait pas mal. Qu’il attire l’attention, et alors ! Il savait qu’il n’allait pas passer inaperçu après tout ça, surtout pas aux yeux d’Aisleen, mais il avait d’autres soucis en tête. Être resté coincé pendant des heures dans la même salle à cause d’un certain prince héritier avait fini par le rendre vaguement claustrophobe, et pour rien au monde le conseiller du roi n’eût souhaité faire un instant de plus partie d’un décor intérieur fait de murs, de tentures et d’un toit.
Pour la deuxième fois en très peu de temps, Loki fuyait purement et simplement ses responsabilités pour rejoindre les jardins du palais. La seule différence avec la précédente fois étant qu’il avait tout de même consenti à faire un crochet par ses appartements pour se changer, se débarrasser de ses vêtements tachés d’encre, définitivement fichus ; sans remerciement à un certain insupportable mioche ; en enfiler d'autres, un peu plus chauds, et prendre la cape doublée en laine et la paire de gants qui allaient lui permettre de tenir aussi longtemps qu’il le souhaitait dans les températures baissantes de l’hiver naissant.

Les jardins étaient un pur havre de paix et de silence.
Pas un oiseau n’y chantonnait. La nuit avait commencé à tomber, tôt, comme à chaque fois que la fin de l’année se rapprochait également. Loki soupira en fermant les yeux, s’arrêtant enfin après avoir traversé des dizaines de couloirs totalement au jugé, et probablement bousculé quelques personnes ici et là. Il était presque à bout de souffle et il sentait que s’il avait continué ne serait-ce que quelques minutes ce manège, il aurait fini avec un désagréable point de côté.
Pour l’heure, il s’en fichait pas mal. Il était seul au milieu des jardins, loin des murs, loin des toits et il pouvait profiter d’un air, sinon froid, au moins très frais. Après des heures enfermé dans une salle avec deux sales gosses et des gens aussi impatients que lui, c’était extrêmement reposant d’être là.
Et au diable les bancs qui serpentaient ici et là dans les jardins pour quiconque s’y baladait, Loki choisit d’emblée de s’adosser au tronc d’un arbre avant de se laisser glisser jusqu’au sol, resserrant juste un peu les pans de la cape et du col de cette dernière.

Il ne manquait vraiment que quelques flocons de neige, et ce décor de flottante tranquillité aurait été aussi parfait que stable.

« Åh, fan… »

Il allait l’avoir sur le bout de la langue un certain temps, celui-là.

« Enfin tranquille. »



Paperasse en #dd2929



Dernière édition par Loki le Jeu 20 Avr - 0:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NOMADE
avatar

MESSAGES : 60
DATE D'INSCRIPTION : 28/09/2016

MessageSujet: Re: Sleep on the floor. / Libre   Mer 19 Avr - 15:27

    Nous étions enfin libres après des heures de confinement dans une des salles du château. Pour ma part, même si cela avait été naturellement long, j'ai essayé de m'occuper comme je le pouvais. Les échauffements entre les gens du peuple avaient été fort enrichissants et divertissants. Maintenant que tout était fini, nous allions tous partir chacun de notre côté, essayant très certainement d'oublier ce qu'il venait de se passer.

    Mon envie de quitter les lieux était bien présente, mais moindre que celle consistant à marcher un peu dans le domaine royal. Tant que j'étais de nouveau ici, autant en profiter n'est-ce pas ? Certaines personnes me connaissent en ce lieu... Elles n'ont peut-être pas envie que je me balade tranquillement, mais cela, je m'en fiche bien. Après tout, je pourrai jouer sur le fait qu'aucun de nous est venu à Midgard pour rester captif - même si ce n'est pas intentionnel -.

    Soupirant, mes pas et mes souvenirs me mènent vers les jardins. Malgré les années, rien n'a changé ou alors, que très peu. Peut-être deux ou trois éléments à la rigueur, mais c'est tout. Je suis content d'être bien habillé vu le froid qui commence à pointer le bout de son nez. En même temps, la saison qui arrive annonce la couleur.

    Arrivant sur les lieux, je ne peux que repérer la personne qui semble être bien installée sur le sol. Je devrais le laisser tranquille, mais je le reconnais. Il était avec nous dans cette pièce... Le paperasseur en chef si mes souvenirs sont bons. Voilà que ma curiosité est encore piquée au vif. En étant discret, je me rapproche de lui, m'arrêtant seulement à quelques mètres à peine de son corps.

    "Vous devriez faire attention. Il serait dommage qu'un personnage tel que vous, tombe malade."

    Je dis cela en souriant mystérieusement.




whatsername.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CIVIL
avatar

MESSAGES : 567
DATE D'INSCRIPTION : 11/07/2013
GRADE/MÉTIER : Paperasseur en chef

MessageSujet: Re: Sleep on the floor. / Libre   Ven 21 Avr - 23:20



L’intrusion le surprit, mais ne l’effraya pas. Tout au plus, elle l’irrita un peu, mais il n’en montra rien. Il faut dire que Loki s’était retranché dans les jardins pour être un minimum tranquille, certain que personne ne viendrait en raison des températures baissantes du début de l’hiver ; apparemment, il s’était cruellement trompé étant donné qu’un autre être humain venait semer la pagaille dans le peu de solitude qu’il avait réussi à se construire au milieu du froid ambiant.
Loki ne parla pas de suite, se contentant de détailler l’inconnu. Il l’avait déjà vu. Il avait même eu tout le temps de l’observer pendant qu’ils étaient coincés dans cette grande salle, le prince Rorik battant la campagne quelque part et pas qu’avec son imagination débordante. Le conseiller ne savait rien de cet homme, mais ce n’était qu’une question de temps avant qu’il ne commence à poser les questions de base.
Il ne lui fit pas l’honneur de se relever.

S’il avait fallu être totalement honnête, Loki aurait volontiers avoué qu’il était très bien, là, assis par terre avec les pans de sa cape bien serrés contre son cou qui ne souffrait d’aucun courant d’air frais quelconque. Tout au plus il pouvait sentir ses doigts se raidir à cause de la température assez peu clémente, même s’il portait des gants, mais ce n’était pas grand-chose ; rien qu’un bon feu de cheminée ne saurait arranger. Ces gants étaient sans doute encore trop fins pour la saison. Dommage.
Alors il eut un vague sourire, une sorte de rictus à moitié intéressé, un tantinet moqueur. Il riva son regard dans celui de son interlocuteur.
Il se fichait bien de tomber malade. Ça pourrait lui allouer quelques jours de véritable tranquillité, s’il retirait le côté désagréable de la fièvre et des inquiétudes de ceux qui le connaissaient. Interdire l’accès à ses appartements serait cependant facile.

« Bonsoir. »

Après tout, c’était la moindre des politesses. Il était normal de commencer par-là, et Loki n’avait pas le souvenir de l’avoir déjà salué. Et quand bien même. Finalement, le conseiller du roi eut un vague haussement d’épaules, sans se départir de son rictus et détourna le regard, légèrement.
Les jardins étaient intéressants, à leur manière.

« Cessez de vous inquiéter pour moi, je vous prie. Je ne risque rien, j’y ai fait attention. Et je reçois suffisamment d’égards de la part de tout le monde pour que vous n’ayez en aucun cas besoin de m’en adresser, je vous assure. »

Il ne disait pas ça sur un ton méchant, même si les mots étaient sans doute mal choisis. Sauf que Loki les avait tranquillement sélectionnés avant de les prononcer. On pouvait difficilement lui reprocher sa franchise. Son attention revint vers son interlocuteur du moment, et il riva de nouveau son regard dans celui de son vis-à-vis. Comme d’ordinaire, l’attaché de paperasse était mû par sa curiosité naturelle. Il était peut-être temps de passer aux présentations, pas vrai ?
Elles pouvaient toujours servir à quelque chose, c’était bien un de ces nombreux tours que la cour et le gratin de la capitale lui avaient appris.

« Et vous êtes… ? »




Paperasse en #dd2929

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Sleep on the floor. / Libre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (gratciel) I used to say, "I want to die before I'm old" but because of you I might think twice
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: RPG - Royaume d'Yggdrasill :: Plaine de Vanaheim :: Midgard :: Domaine royal-
Sauter vers: