AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Deirdre Munnern

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité


MessageSujet: Deirdre Munnern    Sam 3 Juin - 16:40



Deirdre Munnern
ft. Deirdre par Caetern

___________________________________



AGE — 39 ans
SEXE — Féminin
ORIENTATION — Hétérosexuelle
CLASSE — Transformiste (Ours)
METIER — Mercenaire
CAMP —  Nomade
GRADE
ARME — Un marteau, lourd, gros, sans fioritures, mais on ne peut plus efficace.



physique
quote
___________________________________



Taille : 1,94 mètres
Poids : 106 kilos
Yeux : Vert clair
Cheveux : Longs, frisés et emmêlés, ses cheveux bruns lui atteignent les reins.
Signes distinctifs :

Deirdre est une femme très imposante. Sa taille et sa carrure impressionnent. Les épaules carrées, des bras sculptés, son corps est fait pour les travaux difficiles. Son corps ne la fait pas nécessairement entrer dans les canons de beauté de certains hommes; passionnée de bonne nourriture, Deirdre entretient ses formes et n’a aucunement honte de son ventre et de ses hanches rondouillardes. Ses longs cheveux bruns sont une grande fierté pour elle, mais elle n’en prend pas pour autant grand soin. Emmêlés et sauvages depuis toujours, elle a résolu de les laisser vivre leur existence propre.

Bien qu’elle paraisse bourrue, elle prend soin de son corps, et particulièrement de ses dents. Évidement, pour manger tout ce qu’elle peut, il faut bien qu’elle ait une hygiène buccale impeccable. Outre le soin qu’elle octroie à son corps, Deirdre n’est pas une femme coquette. Les beaux habits ornementées ne l’attirent pas. Ce qu’elle préfère, c’est être libre de ses mouvements. Et surtout, elle n’aime pas porter de tissus trop onéreux; à la moindre transformation, ils seraient réduits en poussière.




caractère
quote
___________________________________



Deirdre est une créature aimable, à l’aise en société, mais qui préfère de loin la solitude. Elle donne parfaitement l’illusion d’être à sa place dans n’importe quels banquets, fêtes, soirées, cérémonies, etc. Mais ce qu’elle préfère par dessus tout, c’est le calme et la sérénité de la solitude. Une chose qu’elle n’aime absolument pas, c’est bien les surprise. Pour que tout se passe bien dans son quotidien, elle aime que les événements et les tâches soient planifiés correctement. Elle est presque maniaque sur ce point là.  Pourtant, si vous avez un jour l’occasion d’entrer dans ce qu’elle appelle sa maison, vous serez très surpris. Elle a choisi de vivre dans un bordel incommensurable. Des piles de livres s’entassent jusqu’au plafond, laissant même penser qu’elles ont pour rôle de maintenir la charpente en place.

Des livres, car Deirdre aime se cultiver et apprendre de nouvelles choses. Et surtout car elle n’aime pas se retrouver dans une situation inconnue, avec des variables qu’elle ne connaît pas. Elle a besoin d’avoir le contrôle d’une situation pour se sentir à l’aise. C’est également une femme qui se sent l’âme d’une grande séductrice, mais aux manières parfois bourrues et inattendues. Elle adore taquiner tout le monde, parfois avec de petites idées derrière la tête. Elle est très expressive et si elle vous apprécie, vous n’aurez pas longtemps à attendre avant qu’elle ne vous le montre d’une façon ou d’une autre. Deirdre semble amicale et ouverte en tout point, mais il ne faut surtout pas la fâcher ou la vexer. Elle a la rancune dure et longue. Et elle trouvera toujours un moyen de vous faire payer vos erreurs, fine stratège qu’elle est.




histoire
quote
___________________________________



Deirdre naquit dans la ville de Sigdr. Ses parents étaient poissonniers, ils vidaient et préparaient les poissons qu’ils achetaient aux pêcheurs. Malheureusement, le matin de sa naissance, la mère de Deirdre mourut en couche. Son père était fou de douleur. Mais bien qu’il aurait préféré un fils, il prit grand soin de sa petite fille dès son premier jour.

L’année de sa naissance, le père de Deirdre, Maruuf, était déjà âgé de 41 ans.  Les affaires n’étaient pas florissantes mais ils pouvaient tous deux vivre confortablement. Son père avait du mal à s’occuper et de la petite fille et de son affaire. Dès qu’elle fut en âge de tenir sur ses pieds puis de parler, il la mit à contribution. Il lui avait appris à se méfier des arnaqueurs ou des voleurs. De fait, elle tenait parfaitement la caisse et le duo père-fille qu’ils formaient se répandit rapidement dans la ville. On trouvait la petite adorable et cela contribua à la renommée de l’établissement. Cela faisait aussi jaser certaines personnes, qui trouvaient honteux qu’un père utilise ainsi son enfant dans les affaires. Cependant, Deirdre faisait cela de son gré et elle s’amusait beaucoup. La sœur de sa défunte mère venait parfois s’occuper d’elle lorsque son père négociait avec les pêcheurs. C’est à ses côtés qu’elle apprit à lire. Cependant, elle disparut mystérieusement avant qu’elles n’aient pu aborder le point de l’écriture.

L’année de la disparition de sa tante, l’an 151, fût une année difficile pour l’affaire familiale. Son père avait fait le choix de s’endetter pour tenter de s’en sortir. L’année suivante, ses créanciers étaient contre lui. Il n’avait pu sortir la tête de l’eau. Et alors qu’il atteignait ses 58 ans, son cœur cessa de battre, brusquement, alors qu’il évidait les habituels poissons. Suite à cela, la tristesse submergea Deirdre, qui venait d’atteindre ses 18 ans. Résolue, elle dût fermer l’affaire familiale. Pour rembourser les dettes familiales, elle vécut de petits emplois de ménages, de récoltes ou de services divers. Pour se libérer au plus vite de ce poids financier, elle fit le choix étrange de vivre dans la forêt Hóddmimir. Elle vivait à l’orée du bois où elle s’était rapidement construit une cabane sur pilotis. Travailler le bois et vivre dans la forêt l’endurci et c’est ainsi qu’elle commença à développer ses muscles.

C’est également durant cette période qu’elle commença à se sentir mal à l’aise dans son corps. Sa peau la démangeait constamment, son apparence ne lui semblait plus naturelle. Alors qu’elle prenait sur elle la journée lorsqu’elle travaillait, le retour vers son logement était synonyme de mal être. Soit elle était allergique à  une quelconque plante forestière, soit elle avait un réel problème. En réalité, ses aptitudes magiques se révélaient, enfouies depuis son enfance à l’intérieur d’elle même. La chose se révéla au grand jour alors qu’un soir, s’apprêtant à grimper pour se coucher, elle se fit attaquer par un lynx affamé. Loin d’être paralysé par la peur, elle décida de lui faire face. Alors que la bête bondissait sur elle, elle prit de l’élan et tenta de lui asséner un coup de poing qu’elle espérait sauveur, bien qu’au fond d’elle même, elle savait pertinemment que cela ne la sauverait pas. En ouvrant les yeux après l’effort, elle fût étonnée de voir l’animal s’en aller en couinant. Une douleur fulgurante se manifesta dans son bras droit. Quand elle songea enfin à observer de plus près une éventuelle blessure, elle faillit défaillir. Son bras s’était transformé en une patte d’ours.

Elle refusa d’abord catégoriquement ce qui lui arrivait, Deirdre avait très peur de se transformer définitivement. Après une première période de déni, elle fit le choix de se renseigner sur sa condition. Elle se découvrit alors les talents de transformiste. Elle apprit qu’une seule personne pouvait se transformer en trois animaux différents. Cela l’impressionna fortement, mais elle considéra rapidement que si la forme ours s’était manifestée d’elle même, c’est qu’elle lui suffirait amplement. Ce qu’elle n’osait d’abord pas s’avouer, c’est que tout cela l’effrayait. Mais puisqu’elle ne voulait pas perdre le contrôle d’elle même, il lui faudrait vivre avec ça.

Plutôt que de s’apitoyer sur son sort, elle décida d’en faire sa force. Ses dettes n’étaient pas tout à fait remboursées et elle voulait endurcir son corps pour endurcir l’ours, bien qu’elle n’ait jusqu’alors pas atteint la forme complète.  Deirdre choisit donc de s’enrôler en tant que soldat chez les Rakennus, dans l’optique de devenir un jour mercenaire. Ce n’est certes pas un rêve commun pour une jeune fille de 18 ans, mais c’était le moyen qu’elle s’était trouvé pour apprendre à se défendre, puis pouvoir défendre des causes qu’elle considérait justes, mais selon son propre opinion et son bon vouloir. Ce qu’elle souhaitait avant tout, c’était conserver sa liberté.  

Elle passa 15 ans dans les rangs des Rakennus. Quinze années durant lesquelles elle finit rapidement de rembourser la dette de son père, elle se forgea une carrure digne de sa taille imposante et s’imposa comme mercenaire impitoyable. Durant ce laps de temps, elle parvint à dompter ses pouvoirs et pouvait donc se transformer en ours brun haut de près de 3 mètres lorsqu’elle se tenait sur ses pattes arrières.

Elle fit le choix de quitter officiellement les rangs de l’armée en l’an 168, lorsque la paix semblait s’être installée. Elle a choisi de s’installer dans la ville de son enfance, à laquelle elle est toujours attachée, tout près de la forêt. S’installer est peut-être un bien grand mot, puisqu’elle se retrouve souvent à gambader dans la forêt sous sa forme d’ours pendant de longues périodes, durant lesquelles elle laisse la bête prendre le dessus. C’est également sans compter les temps où elle travaille et donc où elle voyage à travers le continent.



relations
quote
___________________________________





raiksos

Deirdre a eu quelques occasions de cottoyer des soldats Raiksos, sans que cela n’aille plus loin que des relations professionnelles. Elle trouve que certains sont un peu trop hautains et fiers des postes qui les attendent. Elle a eut une fois affaire à un chevalier méprisant et depuis, elle prend exemple sur lui pour tous les autres Raiksos.




rakennus

Les Rakennus sont comme une famille d’adoption pour Deirdre, mais une famille avec qui elle a néanmoins su garder des distances. Elle a sympathisé et bu avec nombre d’entre eux et bien qu’elle ait quitté leurs rangs, tous resteront ses frères et sœurs d’arme.



frilägen

Deirdre a un regard mitigé sur les Frilägen, puisqu’ils ont la mauvaise réputation d’accueillir les rebus de la société dans leurs rangs. Cependant, s’ils font de bons soldats, cela lui importe peu.  Elle a cependant eu l’occasion de subir son premier chagrin d’amour avec un Frilägen, bien que cela n’ait en rien entammé son amour de l’amour brusque. Peut-être même que ça lui vient de là ?



civils

Deirdre côtoie rarement les civils dans les villes où elle se rend, sauf pour boire un verre dans une taverne. Elle n’aime pas trop les grosses foules donc elle évite en général les manifestations et fêtes civiles. Mais cela ne l’empêche pas de conserver voire de se lier d’amitier avec certaines personnes...




nomades

Les nomades, parfois elle en croise sur sa route, parfois elle n’en voit pas durant des mois. Elle aime en général bien faire un bout de chemin avec eux, certains partagent ses idéaux et principes et surtout, son amour de la liberté.





pseudo
quote

___________________________________



AGE — 19 ans
GENRE — Féminin
UNE QUESTION ? — Non merci !
D’OÙ NOUS CONNAIS-TU ? — J’ai vogué de forum en forum, de partenariats en partenariats, jusqu’à tomber sur vous.
LE MOT DE LA FIN — Fin ?


Dernière édition par Deirdre Munnern le Mar 13 Juin - 20:37, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
CIVIL
avatar

MESSAGES : 567
DATE D'INSCRIPTION : 11/07/2013
GRADE/MÉTIER : Paperasseur en chef

MessageSujet: Re: Deirdre Munnern    Sam 3 Juin - 21:32



Bonsoir ! et bienvenue !
J'espère que tu te plairas parmi nous, ton début de fiche fait en tout cas plaisir à voir, j'ai hâte d'en apprendre un peu plus sur ton personnage /o/

Je vais juste noter un petit détail, qui te sera sans doute utile pour son histoire : si Deirdre intègre le camp des Frilägen après sa formation de mercenaire (qui est dispensée par les Rakennus), elle passera un certain temps en tant que recrue puis soldat avant d'atteindre le grade de stratège. Pour te donner une idée, la formation de mercenaire prend déjà presque cinq ans, et le passage de grade en grade peut être très long. En soi, une fois qu'on est dans un camp, c'est à temps plein, et le travail de mercenaire est lui aussi à temps plein. De plus, si elle est Frilägen, elle est logée chez eux (rien ne l'empêche d'avoir une maison à côté si elle en a les moyens, mais elle a aussi un logement au camp et c'est surtout là qu'on voudra qu'elle soit).
Son poste de stratège risque de lui demander beaucoup, et je ne sais pas si c'est conciliable avec une position de mercenaire (tu me diras, Sven s'en sort pas trop mal). Je ne vais donc pas te l'interdire, mais juste te dire que si elle est connue pour être mercenaire, la hiérarchie Frilägen rechignera sans doute à lui octroyer un poste à responsabilités en sachant que ça demande une certaine présence physique.

A toi de voir si tu veux vraiment continuer là-dedans, n'hésite pas à me le dire si jamais tu veux qu'on potasse éventuellement le sujet ensemble pour voir s'il y a d'autres solutions qui peuvent te plaire et rester dans la ligne directrice de ton personnage. Si tu veux persévérer là-dedans, je n'y vois aucun inconvénient tant que tout est agencé correctement en rp :)

Au plaisir de te voir validée très bientôt (du vert !) (plus de vert ! ♥), et n'hésite surtout pas si tu as besoin de quoi que ce soit pour la suite de ta fiche.
Bonne continuation !


Paperasse en #dd2929

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
CIVIL
avatar

MESSAGES : 13
DATE D'INSCRIPTION : 07/12/2016
GRADE/MÉTIER : Domestique

MessageSujet: Re: Deirdre Munnern    Sam 3 Juin - 22:53

UN NEWBIIIIIIIIE YAY

Hem. Bienvenue à toi, jeune padawan Rorik Comme l'a dit le saumon juste au dessus, j'espère que tu te plairas parmi nous ! J'ai vraiment hâte de voir ce que tu nous réserves avec ce perso', j'aime ton début de fiche. Ca donne envie d'en découvrir plus. +w+

Bon courage, et n'hésite pas à venir squatter la bobox avec nous ! Lokiche


« We notch our bows and wait for the 'morrow, Cold is the night and nary a tear, For on the morn' we head into shadow, There is no room for our fear, Tha'nera Telezia, Fly straight and true ô my arrow, The day of destiny comes, I'll follow the path only fate knows, Tha'nera Telezia, Forwards to glory my sisters, Today our hearts beat as one, When hope is the faintest of whispers »

  (c) Bloody Storm
« Je pépie en mauve ! » = #D978EB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FRILAGEN
avatar

MESSAGES : 190
DATE D'INSCRIPTION : 27/06/2011
AGE : 23
GRADE/MÉTIER : Lieutenant

MessageSujet: Re: Deirdre Munnern    Dim 4 Juin - 21:52

DU VERT DU VERT DU VERT MON DIEU JE VEUX PLUS DE VERT Fool

Bienvenue à toi, tout a déjà été dit plus haut mais au plaisir de se croiser en cb et en rp o/

Bon courage pour la suite de ta fiche!

Edit de boulet : Pas de vert, je te boude désormais pour l'éternité, na. What a Face



#006600
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Deirdre Munnern    Lun 5 Juin - 0:02

Merci pour vos messages de bienvenue !

Je pense que j'ai fini, j'ai modifié mon post. J'espère que ça ira (et qu'il n'y a pas de fautes trop flagrantes), ça va faire un moment que je n'ai plus pris le temps d'écrire.

L'avatar arrive dans la semaine !
Revenir en haut Aller en bas
CIVIL
avatar

MESSAGES : 567
DATE D'INSCRIPTION : 11/07/2013
GRADE/MÉTIER : Paperasseur en chef

MessageSujet: Re: Deirdre Munnern    Lun 5 Juin - 19:55

Hej !

Je passe pour te dire qu'il y a juste une toute petite erreur de calcul (normalement) (je suis moi-même une quiche en la matière), et que Deirdre a normalement 17 ans à la mort de son père. Autrement, tout est bon, préviens-moi dès que tu as ton avatar et je passerai t'ajouter ta couleur et te valider officiellement pour que tu puisses aller gambader où bon te semble ! :)


Paperasse en #dd2929

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
CIVIL
avatar

MESSAGES : 567
DATE D'INSCRIPTION : 11/07/2013
GRADE/MÉTIER : Paperasseur en chef

MessageSujet: Re: Deirdre Munnern    Lun 12 Juin - 12:17


Hej hej !

Je viens aux nouvelles, concernant ton avatar. N'hésite pas à nous faire signe si jamais tu as besoin d'aide pour en trouver un, ou quoi que ce soit d'autre à ce propos :)

A bientôt ♥


Paperasse en #dd2929

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Deirdre Munnern    Mar 13 Juin - 20:36

VOILA C'EST FAIT o/

Désolée pour le retard, j'ai eu un contre temps personnel. Mais tout est réglé maintenant!
(J'espère que l'avatar va convenir, étant donné que c'était rien d'existant '-')
Revenir en haut Aller en bas
CIVIL
avatar

MESSAGES : 567
DATE D'INSCRIPTION : 11/07/2013
GRADE/MÉTIER : Paperasseur en chef

MessageSujet: Re: Deirdre Munnern    Mar 13 Juin - 20:44


Tant que c'est du dessin, ça passe !
(j'en profite juste pour te dire que tu peux éventuellement regarder les fanarts de Thorra, du jeu Jotun, avec un petit coup de toshop sur les cheveux elle pourrait éventuellement coller à ton personnage, à toi de voir o/)

Autrement, tout est maintenant bon. Tu es donc validée, et tu rejoins les rangs des Nomades ! Tu as un joli rang pour décorer ton profil, et tu peux aller faire ta fiche de liens et ta chronologie si tu le souhaites.

N'hésite pas à passer par le Sondage de milieu d'année si tu as des idées, suggestions, ou juste ton avis à donner. ~

Bonne aventure, et gaffe aux moustiques, c'est de nouveau la saison.


Paperasse en #dd2929

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
 
Deirdre Munnern
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Deirdre of the Sorrows : These lines the last endeavour to find the missing lifeline
» Deirdre Weatherfall || The Second (and the best) ♠
» Oyez Oyez le mythe de Deirdre et des douleurs.
» (deirdre) you'll rise, i promise
» Deirdre ♣ A Hamlet For A Slothful Vassal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le débarras :: Oubliettes :: Anciens papiers-
Sauter vers: