AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une histoire de vengeance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Invité


MessageSujet: Une histoire de vengeance   Dim 25 Juin - 7:46



Dyan Sagart
fait par dimitrivonthewarlock.tumblr.com

___________________________________



AGE — 19 ans
SEXE — M
ORIENTATION — Hétéro
CLASSE — Elémentaliste n'utilisant que l'air principalement.
METIER — Itinérant
CAMP — //
GRADE — //
ARME — Poignard très tranchant qu'il manie assez bien, toutefois, il préfère de loin utiliser sa magie ou faire appel à un de ses alliés.



physique
atypique
___________________________________



Taille : 1m76
Poids : ~65kg
Yeux : Marron avec des reflets rougeâtres
Cheveux : Noirs et assez courts
Signes distinctifs : Sa peau est assez bronzée par rapport à quelqu'un de ces régions, mais ça reste toutefois assez discret. Sinon il a une légère barbe et évidemment, ses yeux sont étranges.




caractère
classique
___________________________________



Jeune homme traumatisé par la mort de l'invocateur Sagart, sa figure paternelle, il se retrouve seul dans un monde sans repère pour lui (à part l'école) dans lequel il sera très discret et méfiant. De nature créative et joueur, il va essayer de gagner de l'argent à travers le monde en vendant des petites sculptures et autres jeux en bois. Mais plutôt solitaire, il va vivre en marge, se cachant furtivement un peu partout. Malgré tout, il essaye de rester optimiste en se disant qu'il va retrouver le dragon ayant attaqué son foyer et tué son "père", mais bon, pour ça il va falloir qu'il se batte et qu'il fasse preuve de plus de courage qu'il en a fait jusqu'à maintenant. En effet, Dyan est assez trouillard et peu confiant, pourtant on peut facilement lui faire confiance, même si le contraire sera plus dure. Ce n'est pas un guerrier barbare fière, mais plutôt petit gars sensible, gentil et attentif, toujours curieux de découvrir ce qui l'entoure. Intelligent, il s'adaptera facilement et apprendra rapidement à vivre dans ce monde en vendant ses petites sculptures pour vivre.





histoire
racontée
___________________________________



- Dyan ! Le petit récupéré par maître Sagart ! Une belle histoire, on l'avait trouvé sur les plateaux de Nott, on s'y était rendu pour récupérer une âme, une histoire d'ancienne cité et d'âmes tourmenté, c'est ça Falk ?

- Non, non Trom, il s'agissait d'un petit camp nomade qui s'était récemment fait attaquer par... Je ne sais plus, mais je me rappelle que le maître pensait y faire quelques pactes intéressant hihihi. Mais il n'y avait pas grand chose là-bas à part le petit, seul, dans un petit landau caché sous les vestiges des tentes sous un cadavre carbonisé le câlinant, sûrement sa mère hihihi.

- Tu me fais peur Falk tu sais.

- Tais-toi Teiripe !

- Il a raison Falk et j'ai pas besoin de ma précision d'archère pour le voir.

- Raaah tu m'énerves Cruinnea ! Racontaient l'histoire tout seuls si vous voulez, moi je pars !

- Halala ... On ne la changera jamais cette transformiste, bref où en étions nous ? Ah oui, l'enfant dans les décombres, maître Sagart l'a ramené à Huginn où il l'a élevé avec ses confrères magiciens en l'entraînant dès son plus jeune âge à utiliser la magie, notamment en suivant des cours à l'école de magie de la ville. Il était bon, on était très fière de lui, n'est-ce pas les gars ?

- Oui, c'était remarquable comme du haut de ses 12 ans seulement il faisait déjà apparaître des petits nuages de pluies, des brumes très courtes et des petites étincelles. Le maître n'avait que peu de connaissance sur le sujet, mais il pouvait compter sur l'école qui lui en apprîs également beaucoup.

- Exactement Geal, même moi je n'avait jamais vu la magie de l'air dans les mains d'un enfant malgré mes années de garde.

- Moi si, quelques-uns dans la formation d'élémentaliste et de biologiste mais bon, c'est pas ma très basique utilisation du feu qui m'a permis de travailler avec eux sur le long terme.

- Mais ne digressaient pas les deux gardes, j'pensais qu'on vous apprenait le sérieux autant qu'aux médecin comme moi, mais bref, ensuite, rien de spécial, le maître et l'enfant ont eu un lien très particulier qui les rapprochât au fil du temps, un amour d'un père à un fils en quelque sorte. Mais ... Non, j'veux pas en parler, Trom, finit l'histoire.

- Hein ?! Quoi ? Euh oui, l'histoire, euh ... On en était où déjà ?

- Pour un forgeron tu es bien paresseux à t'endormir aussi facilement. Raconte ce qui a tout changé...

- Ah... Oui... Ce triste événement, en gros, quand le petit eut presque 17 ans, selon la date où on l'avait récupéré en tout cas, et lors d'une balade avec le maître, il furent attaqué, par qui ? Un très grand dragon très sombre. Mais bref, en tout cas Sagart et le dragon ont combattu longtemps, mais le maître se faisait vieillissant et fut vite à bout de souffle face à son puissant souffle et la tragédie arrivât ...

- Blablabla, holala ! Qu'est-ce que tu es long Trom, retourne dormir je finis.

- Merci Geal. *Baille

- Donc cette tragédie est que le maître s'est fait tué tandis que l'enfant fuyait sous les ordres de son père adoptif, le laissant lui et les autres mourirent sur le champs de batailles... Il courût jusqu'à Jötunheim où il fût seul, enfin ... Pas totalement. Maître Sagart confîat à l'enfant son bien le plus précieux, un talisman très classique orné d'une pierre très sombre de couleur mauve et légèrement brillante. Cette pierre contenait la plus belle des choses ...

- Moi ! HAHAHAHAHA !

- Mais non Falk ! T'as tout gâché mon effet poétique ! Et y a pas que toi dedans ! Sale voleuse égocentrique !

- Oui et ! J'suis fière de ce que je suis et moi au moins j'oublie pas des choses essentielles ! Comme par exemple que le maître Sagart a donné son nom à Dyan, prénom qu'il a également donné et qui signifie endurant étant donné à quoi il a dû survivre ! Et vu que t'as pas fini, bah je termine de voler ta phrase en disant que c'était un talisman d'invocateur, celui avec lequel le maître fait appel à nous pour le posséder et décupler ses capacités.

- Bon voilà, tout est dit, maintenant, le petit s'est mis l'objectif de retrouver ce dragon pour venger son père adoptif et nous ? On est là pour le protéger et l'aider dans sa quête depuis près de deux ans déjà !



relations
assez vide
___________________________________





raiksos

Il ne connait pas vraiment le système de groupe, son "père" ne lui en parlait pas vraiment, il préférait se concentrer sur la magie. Aujourd'hui, il est obligé de s'y confronté, mais il ne s'en préoccupe pas plus tant qu'ils n’interféreront pas avec son but.




rakennus

Idem.



frilägen

Idem.



civils

Il ne les aime pas, surtout à cause des enfants l'embêtant souvent en cours à cause de sa couleur basané. C'est pour cela qu'il préférât être itinérant que de rester sur place avec des gens qu'il n'aime pas.




nomades

Il les aime bien, ils sont assez sympathique et ouvert, offrant des cadeaux aux enfants même à lui. Ils lui ont donné l'amour de l'art de la sculpture notamment.





Xli
diminutif de xlipuduchru, c'est plus simple ainsi.

___________________________________



AGE — 16 ans
GENRE — M
UNE QUESTION ? — Kécécé les avatars ?
D’OÙ NOUS CONNAIS-TU ? — D'internet... Enfin, je crois.
LE MOT DE LA FIN — Ouiiiiiiiiiiii Lekný


Dernière édition par Dyan Sagart le Dim 25 Juin - 14:15, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
CIVIL
avatar

MESSAGES : 550
DATE D'INSCRIPTION : 11/07/2013
GRADE/MÉTIER : Paperasseur en chef

MessageSujet: Re: Une histoire de vengeance   Dim 25 Juin - 12:03


Bonjour ! et bienvenue parmi nous

J'ai plusieurs remarques concernant ta fiche.
La première étant par rapport à l'âge de ton personnage. 16 ans, c'est trop jeune pour être mercenaire. C'est une formation qui demande beaucoup, et si tu as bien lu l'intégralité des annexes et des topics importants, tu sais donc que ce sont les Rakennus qui dispensent cette formation, qui dure à peu près cinq ans, en sachant qu'il faut d'abord gravir les échelons de la hiérarchie et passer de recrue à soldat, éventuellement de soldat à autre chose, et que c'est le chef des Rakennus, Sven Lindgren qui a le dernier mot sur "qui va devenir quoi" (par extension, ton personnage va connaître les trois camps et aura forcément un point de vue dessus).

Ceci est un premier point. Ensuite, concernant le caractère, il est assez succinct, je te conseille de l'étoffer un peu plus. Cela te permettra de mieux appréhender ton propre personnage, mais aussi de l'enrichir et d'avoir des bases plus solides pour le jouer, une nouvelle manière d'anticiper ses réactions, etc... Et aussi pour nous, pour qu'on puisse en savoir plus sur lui, c'est toujours intéressant.

Ensuite, concernant l'histoire. Il n'y a absolument personne sur l'île Vali. Personne n'a réussi à s'y installer, les falaises sont trop abruptes pour que quiconque puisse s'y installer et en cas de naufrage, personne n'y survit.
Ensuite, par rapport à son maître, comme je t'ai dit, ce sont les Rakennus qui forment les mercenaires, et les apprentis n'ont pas qu'un seul maître, loin de là. Ils ont une flopée de professeurs tous spécialistes en plus ou moins de domaines, mais surtout, qui excellent dans le leur.
Après, si tu as bien lu les annexes, tu dois savoir qu'il n'y a pas de religion à Yggdrasill. Les solstices d'été et d'hiver ont droit à leurs célébrations, mais il n'y a pas de religion à proprement parler, donc pas de temple. Ca n'existe pas dans l'univers. Ensuite, l'école de magie, parce qu'il en existe une, se trouve à Huginn (chaque ville dispose de sa propre description détaillée, il est conseillé d'aller les lire si tu prévois de placer ton personnage dans des lieux distincts dans son histoire). Pas plus qu'il n'existe de "sorts" de tel ou tel domaine, il n'existe pas de pratiques de la magie qui "déplaisent" (à part les nécromanciens qui sont un peu craints, mais pas au point d'être lynchés vivants), donc aucune raison qu'un bâtiment inexistant ne soit attaqué. Le Royaume est en paix, les conflits n'ont pas lieu d'être, et s'il en émerge c'est le camp le plus proche qui se charge de venir dire "on se calme".
De plus, il n'existe pas de sorts de léthargie, ni d'amnésie, parler aux animaux est jusqu'ici impossible, par contre rien ne l'empêche d'avoir un bon feeling avec eux.

La magie est une force étrange. Il n'y vraiment pas de sorts à proprement parler. Dans ton histoire, tu te concentres sur les capacités de deux classes : Biologiste et Elémentaliste. Je te conseille de retourner lire les descriptions des classes. Il s'agit de la maîtrise d'un élément. Il s'agit de l'apprivoiser, de faire des choses avec, bien plus que de lancer une boule de feu ou des pics de glace. Il s'agit de pouvoir allumer une chandelle, refroidir une pièce, intensifier une pluie... Ce sont des petites choses qui n'ont l'air de rien mais qui sont très importantes car partie intégrante de l'univers du forum.
La classe mage est une classe qui permet beaucoup, mais elle a aussi ses limites, déjà parce que sa maîtrise sera plus longue qu'une classe plus "classique" étant donnée que les mages manient d'un peu de tout (un peu, tout dépend de la notion, de la personne et de la durée de pratique, à 16 ans, ton personnage aura tout juste effleuré la surface sachant que ses dons se sont montrés il y a tout au plus une dizaine d'années). Ton personnage se fatigue plus rapidement que n'importe quelle autre personne, qu'elle soit ou non magicienne. Il est doté d'une force magique très grande, mais avec l'utilisation de cette dernière, la faim n'est jamais loin, les mages sont théoriquement des goinfres (je ne dis pas que la nourriture est leur principale occupation, mais l'usage de la magie fatigue et donne faim, surtout pour les mages, donc en étant mercenaire, les choses peuvent être tendues s'il doit rationner sur quelques dizaines de kilomètres).

Je finirai avec les noms : Yggdrasill englobe une certaine zone géographique. Les noms doivent être à consonance scandinave ou au moins celte. Les noms dans ton histoire, notamment Stealthy, ne peuvent malheureusement pas rester, et il faudra aussi modifier au moins le prénom de ton pseudo.

Voilà, c'est tout pour l'instant. Je te laisse modifier ta fiche, n'hésite pas à venir me voir si tu as d'autres questions, ma boîte à MP est ouverte 24h/24, 7j/7.
Bon courage pour la suite ! Lokiche


Paperasse en #dd2929


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Une histoire de vengeance   Dim 25 Juin - 12:31

Déjà, merci pour votre accueille, ensuite, pour la formation, en fait j'ai pris le métier se rapprochant le plus de quelqu'un qui ferait des services simples contre rémunération (un peu comme le mélomancien qui a pris la classe la plus proche, mage), donc je pourrais peut être nuancer le propos.
Pour le temple je sais qu'il n'y a pas de religion, mais par temple je pensais plutôt à l'équivalent de certain dojo mais uniquement pour la magie, ici des nécromancien et des invocateurs se réunissant loin des gens pour ne pas gêner et ne pas se faire gêner. Et Dyan n'est pas l'apprenti du "maître", ce dernier l'a juste éduqué comme un fils en l'aidant à utiliser la magie (étant donnée que le temple est un lieu ou beaucoup la pratique justement).
Sinon je vais modifier le reste, mais le sort de léthargie n'existe vraiment pas ?Même chez les psychomanciens ???
Revenir en haut Aller en bas
CIVIL
avatar

MESSAGES : 550
DATE D'INSCRIPTION : 11/07/2013
GRADE/MÉTIER : Paperasseur en chef

MessageSujet: Re: Une histoire de vengeance   Dim 25 Juin - 13:01


Alors.

Comme dit, il n'y a qu'un seul endroit où apprendre la magie, c'est à l'école de Huginn, avec plusieurs professeurs ; comme il n'y a qu'un seul endroit où on apprend à devenir mercenaire, et c'est chez les Rakennus, encore une fois avec plusieurs professeurs.
Je t'enjoins à retourner lire les descriptions des classes et des métiers attentivement. Mercenaire n'est pas un métier simple moyennant rémunération. A 16 ans, ton personnage peut faire une foule d'autres choses : être recrue ou soldat (oui, c'est rémunéré), être apprenti chez quelqu'un (palefrenier, menuisier, forgeron...), mais certainement pas mercenaire qui est un travail solitaire, avec un code très strict de valeurs (par exemple, les histoires de vengeance n'ont pas lieu d'être, un mercenaire ne tue QUE s'il y est obligé, quand un combat est engagé et que sa vie est menacée directement).

Ensuite, concernant le compromis avec Joust, sur lequel tu te bases. C'est justement un compromis, une option trouvée pour son personnage afin qu'il puisse s'intégrer dans l'univers du forum.

Pour finir, il n'existe pas de sorts, tout simplement. La psychomancie, si tu relis bien la description de la classe, c'est l'art d'entrer dans la tête des gens, d'y chercher des souvenirs, des secrets. Tu peux bien entendu jouer avec leurs émotions et leur vigilance, mais ce n'est pas les faire entrer en léthargie. Léthargie est un mot fort, c'est presque comater, c'est être à moitié endormi voire totalement, et c'est quelque chose d'impossible à faire à quelqu'un avec la magie (par contre ça peut arriver à ton personnage d'être léthargique s'il passe sa journée à utiliser la magie, ce qui est dangereux pour lui).


Paperasse en #dd2929


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Une histoire de vengeance   Dim 25 Juin - 13:35

Oki c'est noté, presque finis
Revenir en haut Aller en bas
CIVIL
avatar

MESSAGES : 550
DATE D'INSCRIPTION : 11/07/2013
GRADE/MÉTIER : Paperasseur en chef

MessageSujet: Re: Une histoire de vengeance   Dim 25 Juin - 18:24


Alors.

Il y a du mieux, même si on a encore du mal à appréhender ton personnage. Il y a encore plusieurs points qui me gênent un peu le concernant. Le premier étant le dragon. Il y a effectivement des dragons dans le monde d'Yggdrasill, ils sont sur l'île Nidhögg et ils n'en bougent pas, ils sont dans les terres de l'île et ne se sont encore jamais approchés des terres habitées. Personne n'a encore vu de dragon, les seules informations à leur sujet sont les récits de marins terrifiés par les cris qu'ils peuvent entendre en passant aux abords de l'île.
Ensuite, il est peu probable que qui que ce soit puisse combattre un dragon, quel que soit le niveau d'expérience, et il est encore moins probable que Dyan vive assez longtemps pour avoir l'occasion d'en voir un, encore moins d'en combattre un. L'histoire de la vengeance ne tient pas, et je soulignerai que tu n'as pas besoin d'un personnage au passé sombre et tragique. Il y a déjà l'attaque du camp de nomades qui est un point très fort, et j'avoue que je me demande comment, avec le cadavre carbonisé de sa mère, il aurait pu survivre. Si un adulte finit en cendres, un enfant n'a pas beaucoup de chances de s'en sortir.

Ensuite, je reviens sur le fait que le Royaume est en paix. Un dragon ne passe pas inaperçu, loin de là, c'est un animal très grand, et il aura fait des dégâts qui auront déchaîné plus d'une personne et plus de passions qu'il n'en faut pour une vie. Comme c'est quelque chose de très conséquent, tu comprendras que l'apparition d'un dragon reste réservée à un event ou à la poursuite des intrigues, afin d'être gérée par le staff et intégrée ensuite à la trame du forum, sans l'exclure à une seule personne, alors que Dyan n'aurait certainement pas été le seul touché.

Il y a encore beaucoup de zones d'ombres dans son histoire. Je comprends que ce soit la manière de la narrer qui veuille ça, mais nous demandons un minimum de précisions. Il est déjà peu probable que Sagart ait purement et simplement abandonné son poste de professeur à Huginn pour aller récupérer des gens aux quatre coins du Royaume et ensuite leur faire profiter des enseignements de l'école (même si l'école se veut ouverte à tous, il y a encore des portes fermées parce qu'elle en est à ses débuts, elle a à peine un siècle et c'est peu).

Ensuite, au niveau des relations. Le fait d'être un nomade n'est pas un gage de couleur de peau et inversement. Les discriminations existent de tous les côtés, et je trouve ça dommage que Dyan reste sur cette base de "puisqu'on m'a embêté, je vais faire ça". Il n'était probablement pas le seul avec une peau mate : à l'époque (et puisqu'on est dans la zone géographique de la Scandinavie), le fait d'avoir une peau mate était souvent dû à un travail en extérieur, tel qu'artisan, paysan, agriculteur... Ce sont des positions respectées, parce qu'elles ont un rôle. L'agriculteur cultive les céréales qui seront ensuite transformées, l'artisan façonne à partir de matériaux... La société à Yggdrasill est très égalitaire (c'est noté dans les annexes), et même si elle est composées de différentes strates et que certains comportements perdurent, il y a un vrai respect de la position de l'autre, qu'elle soit "inférieure" ou "supérieure" ou non.
Je finirai avec le fait que les camps sont les garants de la paix à Yggdrasill. Si un conflit émerge, ce sera le camp le plus proche qui se chargera d'apaiser les tensions, comme je te l'ai déjà dit. Si un dragon apparaît, la couronne va s'en mêler, donc les Raiksos vont s'en mêler, et par extension, les Frilägen et les Rakennus aussi. En fait, tout le monde s'en mêlera. Parce que c'est un dragon, voilà pourquoi.

Pour finir, je vais faire le parallèle entre le caractère et l'histoire. Tu annonces que Dyan est quelqu'un de sensible, qui ne cherche pas les problèmes et qui préfère vivre de son art. Alors pourquoi se lancer dans une quête totalement suicidaire ? Est-ce que son maître aurait vraiment voulu ça ? On n'en sait pas beaucoup sur Sagart, mais je suppose qu'à une initiative pareille, il aurait plutôt secoué Dyan un bon coup en lui disant d'arrêter ses simagrées. Et comme le coup du dragon n'est pas possible...

Et dernier point : le pseudo. Comme notifié dans le règlement, il doit être à consonance scandinave ou celte, il te va donc falloir changer le prénom pour que ton pseudonyme soit conforme.

Voilà voilà, si tu as des questions n'hésite pas, je suis là pour y répondre.


Paperasse en #dd2929


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Une histoire de vengeance   Dim 25 Juin - 19:33

Changer le pseudo n'a aucun sens, il est purement celte, c'est la version masculine du prénom Diana qui en celte signifie endurance et pour Sagart ca signifie prêtre ( pour le côté bon du maître, aucunement religieux). Chaque nom que j'ai choisi à une traduction celte (irlandais gaélique) ou scandinave:
Trom = lourd
Teiripe = déformation de teiripeoir qui signifie soigneur
Cruinnea = déformation de cruinneas qui signifie précision
Geal = Brillant
pour Falk il y a confusion, elle s'appellera Ildera, déformation de ilder qui signifie furet
Revenir en haut Aller en bas
CIVIL
avatar

MESSAGES : 550
DATE D'INSCRIPTION : 11/07/2013
GRADE/MÉTIER : Paperasseur en chef

MessageSujet: Re: Une histoire de vengeance   Dim 25 Juin - 20:42


Dyan est une des variantes féminine du nom, Diane, et c'est une variante anglaise. Il n'y a pas d'équivalent celte, et comme c'est un prénom féminin, les variantes scandinaves se résument à Diana. Voici ma source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Quant à Sagart, je n'ai pas dit que tu devais le modifier. J'ai dit au moins le prénom, et pour les PNJs de ton histoire, je n'ai rien dit à leur sujet.
Mais suivant ce qui a déjà été dit et l'origine du prénom "Dyan", je suis obligée de te dire une fois de plus qu'il ne correspond pas à ce qui est demandé dans le règlement. Je ne ferai pas l'exception s'il était donné à un personnage féminin, puisque des variantes scandinaves existent le concernant. Je vais donc rester sur ma décision et te demander de le changer.

Je tiens également à te préciser que ce n'est pas contre toi. Comme dit, je ne ferai pas d'exception pour une autre personne ou un autre personnage. Yggdrasill a un univers très particulier, qui est très délimité géographiquement et historiquement, il y a donc des choses qui ne peuvent tout simplement pas s'appliquer pour que l'on puisse garder une bonne cohérence. :)


Paperasse en #dd2929


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité


MessageSujet: Re: Une histoire de vengeance   Dim 25 Juin - 22:01

Bon bah changeons pour Hastein hær
http://www.forum-normand.org/t321-prenoms-normands-et-vikings

Sinon je modifie le reste demain.
Revenir en haut Aller en bas
 
Une histoire de vengeance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le débarras :: Oubliettes :: Anciens papiers-
Sauter vers: