AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Frida Jormdottir : Thy will be done

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RAIKSOS
avatar

MESSAGES : 121
DATE D'INSCRIPTION : 11/03/2018
AGE : 26
GRADE/MÉTIER : Sergent Raiksos

MessageSujet: Frida Jormdottir : Thy will be done   Dim 11 Mar - 17:33



Frida Jormdottir
ft. une image trouvée sur pinterest





AGE — 25
SEXE — Féminin
ORIENTATIONSud Hétérosexuelle
CLASSE — Épéiste
MÉTIER — Sous officier
CAMP — Raiksos
GRADE — Sergent
ARME — Épée et bouclier




physique
"Les cicatrices du passé sont les ornements de demain"





Taille : 1.80
Poids : 85 Kg
Carrure : Des muscles
Yeux : Marrons clairs
Cheveux : Des cheveux d'un rouge foncé descendant jusqu'aux homoplates
Peau : Blanche tirant sur le cendré
Vêtements : Quand elle n'est pas vêtue de son armure, Frida revêt des vêtements simples et fonctionnels aux couleurs unies
Signes distinctifs : Bijou d'oreille porte bonheur; Cicatrice horizontale sur le ventre





caractère
"Le courage donne ce que la beauté refuse"





Frida est une femme sérieuse. Son regard sévère n'est pas une façade, c'est le reflet de ce qu'elle est. Honnête, elle déteste le mensonge, n'hésite pas à dire ce qu'elle pense et se montre directe en toute situation. La discipline et l'ordre sont ses mantras, les règles de la société existent pour une bonne raison et elle est ici pour les faire respecter. Son métier est sa vocation, un rêve de gosse qu'elle compte bien protéger au prix de sa vie. Droite et inflexible, on pourrait penser que Frida est une femme qui ne connaît aucune fantaisie. Ce serait une grave erreur de jugement car elle sait se montrer proche de ses soldats, les murs des tavernes de la ville ont résonné de nombreuses fois au son de sa voix et elle est une grande amatrice d'alcools divers et variés. Pour elle, tant que l'ordre règne, la liberté de chacun est assurée.

Amoureuse de son travail, Frida fait toujours montre du plus grand zèle dans ce dernier. Que ce soit dans le contrôle des marchandises et identités, les patrouilles ou bien même l'entretient des chambrées. C'est d'ailleurs cette motivation sans borne et son respect pointu de la hiérarchie et de l'autorité qui lui ont valu ses promotions successives jusqu'au rang de sergent. Frida n'est cependant pas carriériste, elle possède un réel amour du terrain et sait se satisfaire de sa position. Dotée d'une grande capacité d'empathie, elle n'use de la force que si nécessaire, mais quand elle le fait, elle ne fait pas dans la demi-mesure et sait rappeler aux contrevenants que le bras de la justice sait aussi distribuer les coups quand il le faut. Elle ne fait d'ailleurs aucune distinction entre riche, pauvre, jeune, vieux, femme ou homme dans son travail, tous son égaux aux yeux de la justice et des règlements, les passe droits n'ont aucune raison d'être et la corruption est l'ultime affront à la fonction qu'elle représente.

Dans sa vie personnelle, Frida est une personne bien plus détendue. Même si elle n'est pas mariée, au grand dam de sa famille qui désespère de la voir un jour se trouver un bon mari, elle n'est pas froide avec les hommes, son caractère et son métier son bien souvent un frein suffisant à toute relation pour qu'elle se permette ce genre de luxe. Elle adore cependant les enfants, notamment ceux de son aînée qu'elle visite régulièrement et couvre de cadeaux. Elle possède un amour profond pour sa famille et son entourage, et serait prête à les défendre jusqu'à la mort si il le fallait. Un traitement qu'elle réserve aussi aux soldats sous son commandement, sauf ordre direct et explicite, elle refusera de faire prendre le moindre risque inutile à ces derniers et préférera se mettre en danger plutôt qu'eux.




histoire
"Le devoir s'arrête dans la mort"





Née dans la capitale, Midgard, Frida est née dans une famille aimante. Cadette de deux garçons et trois filles, leur père à toujours travaillé dur à l'étal de son épicerie au marché de la ville pour assurer la pitance de sa grande famille. Frida était sans doute la plus énergique de sa fratrie. Véritable pile électrique, elle fit ses premiers pas à un très jeune âge et en profita immédiatement pour rendre fou son entourage. Espiègle et farceuse, elle était de tous les mauvais coup avec la plus jeune de ses aînées de deux ans plus vieille qu'elle. Des petites farces sans conséquence qui rythmaient la vie de famille.

Frida eut également la chance recevoir une bonne éducation, sa mère étant une préceptrice avant de se dédier à sa vie de famille. Bien qu'elle n'en retira pas grand chose, elle fut étrangement réceptive aux textes de lois et accompagna régulièrement sa famille aux exécutions publiques et autre châtiments. Des démonstrations qui firent une forte impression sur elle et la poussèrent très tôt à exprimer le désir de rentrer au service de la justice. Malgré l'opposition formelle de sa mère, son père aimait bien trop sa petite dernière, son rayon de soleil, pour ne pas l'encourager. Il travailla donc encore plus dur à son étal pour offrir à sa fille bien aimée une précepteur dont le rôle serait de lui apprendre les rudiments du combat. Car si il acceptait que sa fille vive sa vie comme elle l'entendait, jamais il ne la laisserait faire sans un peu de préparation. Son maître était un vétéran Rakennus, un vieil homme acariâtre qui lui inculqua une discipline de fer, un régime physique et alimentaire stricte ainsi qu'un rythme d'entraînement éreintant. Complètement assommée par la fatigue et obnubilée par son rêve, la jeune Frida ne se rendit pas compte du désespoir qui envahissait sa mère, des problèmes que cela engendrait dans le couple que formait ses parents et du regard souvent inquiets de sa fratrie. Elle balayait chaque inquiétude d'un grand sourire, se souciant peu des conséquences de ses actes.

Elle finit par partir à l'âge de 14 ans, incorporée chez les Raiksos, elle put enfin voir de ses propres yeux de quoi il en retournait. Et le choc fut rude. Bien qu'elle put enfin se confronter directement au vif du sujet, tous les soldats n'étaient pas les parangons qu'elle espérait. Opportunistes, roublards, sadiques, elle eut l'occasion de croiser une variété incroyable de profils qui, selon elle, n'avaient pas leur place ici et qui remirent souvent en question son engagement. Elle n'était désormais plus aveugle à ce qui se passait chez elle, sa mère était folle d'inquiétude et passait son temps à blâmer son mari. Ses aînés étaient pour la plupart partis vivre leur existence depuis et presque rien ne retenait désormais le couple de la séparation. Chaque permission était pour elle une nouvelle occasion de voir la ruine se créer dans le couple.

En parallèle, son entraînement fut l'occasion pour elle de faire ses premières preuves. Car ce qu'elle n'avait pas en expérience et en force, jeune âge oblige, elle le compensait par une très grande motivation et une volonté de bien faire qui forçait le respect. Elle se démarqua bien sûr lors des exercices de combat face à la plupart des autres jeunes de son âge, les plus grands lui donnaient bien sûr du mal car elle ne savait pas vraiment comment contourner leur allonge et que son corps encore jeune manquait de force. Une fois sa période d'incorporation terminée, elle fût assigné aux tâches communes : estafette, cuisine, manutention et bien d'autres tâches peu reluisantes. Rien ne lui fut épargné, mais son travail finit par payer quand la puberté fit son oeuvre. Une croissance fulgurante encouragée par une forme physique rigoureusement entretenue. Une fois ses 17 ans atteint, elle fut jugée bien plus apte au combat et fut intégrée en tant que soldat du rang à un petit groupe chargé de patrouiller aux alentours d'un petit village de la bordure Est pour assurer la sécurité.

Ce fût lors d'un banal contrôle de routine sur une caravane en rase campagne que le destin se manifesta. Alors en patrouille depuis plusieurs heures, Frida et un petit groupe de soldats contrôlaient un chariot de marchandise, ses collègues étaient tous exténués et n'avait aucune envie de remplir cette tâche, le sergent lui ordonna donc de le faire, étant la dernière arrivée dans le groupe. L'homme qui lui faisait face était un grand gaillard passait dans les environs pour ravitailler son échoppe des produits achetés en ville. Frida se mit donc à la tâche, ordonnant au civil de soulever la bâche pour inspection. Il s'exécuta sans broncher mais la jeune fille  perçu un genre de malaise, elle monta donc dans la carriole en ignorant les protestations de l'homme. Des armes, des pièces d'équipement, visiblement cet homme tenait une armurerie, alors pourquoi n'avait-il aucun employé combattant ou aucun mercenaire avec lui? Les bandits raffolaient de ce genre de bien et une escorte aurait dût être présente. Alors qu'elle réfléchissait, un bruit retint son attention, se penchant au niveau de l'arrière du siège conducteur de la carriole, elle vit alors un interstice étrange, elle n'eut pas le temps de réaliser qu'un homme en sortait comme une flèche et plantait son poignard dans le ventre de la jeune fille d'alors 17 ans, lui arrachant un cri qui dut faire trembler les fondations d'Yggdrasil. L'inconnu se saisit alors de son épaule et retira l'arme dans un mouvement horizontal. Frida tomba en arrière au milieu d'un tas d'épaulières en cuir, tordue de douleur en position fœtale, elle entendit des cris et sentit la vie la quitter peu à peu.

Son réveil se fit dans un monde de douleur qui envahissait chaque fibre de son être. Dans la salle se trouvait toute sa famille réunie pour la première fois depuis un bon moment. Tout les problèmes semblaient s'être envolés, la perspective de perdre un des membres de la famille avait tout effacé, les disputes, les regrets, tout serait différent à partir de cet instant.

Après cela, le destin sembla ouvrir le champs des possibles, Frida reçu ses premières promotions, son père ouvrit une seconde échoppe et sa mère accepta même le choix de sa fille malgré le traumatisme qu'il avait engendré. Ses sœurs trouvèrent de bons maris la plus jeune de ses aînées eut très vite ses premiers enfants. Ses frères aidaient leur père dans la boutique et tout ce petit monde fonctionnait au mieux, alternant entre petites disputes sans importance et grands événements pendant que le monde continuait à tourner inexorablement autour d'eux.



relations
"L'homme est un animal social"







raiksos

En tant qu'ordre dirigeant, les raiksos ont une énorme responsabilité. Leur tâche est éternelle et leur devoir tout autant. En tant que membre, Frida se doit de porter avec tout les autres ce poids. Ils se doivent tous d'être irréprochables et exemplaires, porter haut les couleurs du clan et rallier les autres sous la bannière du royaume.




rakennus

Rebelles et parfois indisciplinés. Frida sait que cela est du à l'envirronement particulièrement hardu auquel ils doivent faire face et aux conditions exécrables qu'ils doivent endurer. Ce sont de bons guerriers avant tout, mais ils manquent de discipline et ont parfois tendance à penser qu'ils sont seuls à porter le poids du monde sur leurs épaules. Ils gagneraient à être plus coopératifs et moins rancuniers.



frilägen

Même si c'est le rebus de l'humanité qui as tendance à intégrer ce camps, il n'en reste pas moins que leur aide est des plus précieuses à l'alliance. Leur fourberie fait d'eux de formidables éléments et leurs connaissances militaires sont indispensables au bon déroulement de la plupart des opérations. Ils gagneraient sans doute à être plus loyaux et moins opportunistes.



civils

C'est le devoir de chaque soldat que de protéger au péril de sa vie les civils,
ils sont la force vive de chaque ville et chaque village et ils méritent la paix et la tranquillité. Il faut cependant qu'ils n'oublient pas que le maintient de l'ordre est nécessaire à ce but et que les procédures et autres règles sont là avant tout pour assurer leur bien-être et leur sécurité.




nomades

De véritables électrons libres, la plupart sont des criminels sans foi ni loi. Il faut se méfier d'eux mais les traiter avec bienveillance car ce sont surtout eux qui font circuler l'information en dehors des missives officielles.





Wul
"Je déteste les animaux préhistoriques partouzeurs de droite"





AGE — 25
GENRE — Mâle blanc cisgenre XD
UNE QUESTION ? — Ou sont les toilettes?
D’OÙ NOUS CONNAIS-TU ? — Hasard total de google
LE MOT DE LA FIN — Mon petit choux-fleur




Dernière édition par Frida Jormdottir le Lun 12 Mar - 19:05, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CIVIL
avatar

MESSAGES : 813
DATE D'INSCRIPTION : 11/07/2013
GRADE/MÉTIER : Paperasseur en chef

MessageSujet: Re: Frida Jormdottir : Thy will be done   Dim 11 Mar - 17:59


Allez, j'officialise ! 8D

Bienvenu(e) par-ici, donc ~
J'ai hâte de voir ce que tu nous réserves, n'hésite pas si tu as la moindre question, je suis joignable par MP quand je ne suis pas en train de hanter ma propre chatbox. /pan/

Au plaisir de te voir coloniser le forum Amûr


Paperasse en #dd2929

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CIVIL
avatar

MESSAGES : 813
DATE D'INSCRIPTION : 11/07/2013
GRADE/MÉTIER : Paperasseur en chef

MessageSujet: Re: Frida Jormdottir : Thy will be done   Dim 11 Mar - 23:00



Alors alors ~

J'ai quelques petites choses à dire concernant ta fiche, rien de bien méchant.
La première chose étant : si Frida est sergent, elle ne peut pas être garde, ou en tout cas, pas au sein des Raiksos. Car si elle a déjà intégré la garnison de Midgard, elle a fini son temps chez les Raiksos est affiliée à une vie civile – l'uniforme en plus et la couleur en moins, puisqu'elle ne fait officiellement plus partie du camp mais de la garnison privée de la capitale.

Ensuite, concernant son temps chez les Raiksos, justement : ce sont eux qui forment les gardes de la susdite garnison, Frida n'a donc pas pu prendre poste directement à Midgard. Elle est d'abord passée par les Raiksos, elle a vécu là-bas, a continué de s'entraîner là-bas, elle a connu la vie là-bas, et si elle obtient le grade de sergent, c'est pour former à son tour les petites recrues qui débarquent !

Voilà voilà /o/
N'hésite pas à me dire s'il y a encore des zones d'ombres ou si tu as besoin de plus d'éclaircissements !

___
Edit : et j'avais enlevé la citation parce qu'elle est pas nécessaire Pål nala


Paperasse en #dd2929

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RAIKSOS
avatar

MESSAGES : 9
DATE D'INSCRIPTION : 04/03/2018

MessageSujet: Re: Frida Jormdottir : Thy will be done   Lun 12 Mar - 1:01

Bienvenue Frida. J'aime bien ton personnage et tu est de la famille ma soeur. Bonne chance pour ta fiche et plein de bisous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RAIKSOS
avatar

MESSAGES : 121
DATE D'INSCRIPTION : 11/03/2018
AGE : 26
GRADE/MÉTIER : Sergent Raiksos

MessageSujet: Re: Frida Jormdottir : Thy will be done   Lun 12 Mar - 7:57

Histoire modifiée en conséquence (pas grand chose j'avoue, la roublardise est grande en moi)

J'ai réécrit un peu le truc en gardant le coeur de la chose (des termes d'une précision sans borne)

paragraphes modifiés:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CIVIL
avatar

MESSAGES : 813
DATE D'INSCRIPTION : 11/07/2013
GRADE/MÉTIER : Paperasseur en chef

MessageSujet: Re: Frida Jormdottir : Thy will be done   Lun 12 Mar - 14:09


Le problème c'est qu'on a toujours aucune mention de son intégration chez les Raiksos, et c'est le point important de l'histoire. Elle y a forcément été intégrée et avant d'être détachée où que ce soit, et sans aucune expérience (à 14 ans, même en ayant eu un maître d'armes, elle a encore des choses à apprendre), personne ne l'enverra comme ça en mission.

Il faut donc qu'on sache qu'elle a intégré les Raiksos, et que ce sont eux qui se sont occupés de son éducation à partir du moment où elle a rejoint le camp : c'est là qu'elle va vivre, en gravissant petit à petit les échelons, sachant qu'elle est déjà sergent, il y a beaucoup de choses à faire encore !

Voilà, je te laisse t'occuper de tout ça et viens me faire signe quand c'est bon o/


Paperasse en #dd2929

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RAIKSOS
avatar

MESSAGES : 121
DATE D'INSCRIPTION : 11/03/2018
AGE : 26
GRADE/MÉTIER : Sergent Raiksos

MessageSujet: Re: Frida Jormdottir : Thy will be done   Lun 12 Mar - 18:04

Edit effectuée, allongé un paragraphe et rajouté l'intégration et ce qu'elle as fait avant d'intégrer un groupe de terrain.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CIVIL
avatar

MESSAGES : 813
DATE D'INSCRIPTION : 11/07/2013
GRADE/MÉTIER : Paperasseur en chef

MessageSujet: Re: Frida Jormdottir : Thy will be done   Lun 12 Mar - 18:16


Et c'est encore moi Pål

En fait, le passage où ça coince, c'est celui-ci : « Elle finit par partir à l'âge de 14 ans, incorporée dans une garnison extérieure de la bordure Est, elle put enfin voir de ses propres yeux de quoi il en retournait. »

Elle ne peut pas être incorporée comme ça dans une garnison extérieure. Comme dit, c'est impossible, elle a d'abord du temps à faire chez les Raiksos et c'est ceci qu'il est important de préciser. De ses 14 à ses 17 ans, elle a fait pas mal de choses chez eux, elle a pu se rendre compte d'un certain nombre d'aspects de la vie au sein du camp.
J'espère que tu comprends à quel point il est important d'en faire mention dans son histoire, parce que ce sont vraiment les Raiksos qui se sont occupés de tout à partir du moment où elle les a rejoints. Il est donc vraiment nécessaire que ça apparaisse, or là, on a encore l'impression qu'elle a sauté les étapes et qu'elle devient Raiksos après ; et ce n'est pas faisable.

Voilà voilà :3


Paperasse en #dd2929

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RAIKSOS
avatar

MESSAGES : 121
DATE D'INSCRIPTION : 11/03/2018
AGE : 26
GRADE/MÉTIER : Sergent Raiksos

MessageSujet: Re: Frida Jormdottir : Thy will be done   Lun 12 Mar - 18:24

Ho, mon mauvais XD

Je pensait que les Raiksos avaient des camps un peu partout sur le territoire et qu'ils envoyaient les recrues de manière dispersée pour remplir les effectif.

J'ai donc édité ^^ Mes excuses pour l'incompréhension. J'espère avoir corrigé l'erreur avec la réécriture.

la réécriture en question:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CIVIL
avatar

MESSAGES : 813
DATE D'INSCRIPTION : 11/07/2013
GRADE/MÉTIER : Paperasseur en chef

MessageSujet: Re: Frida Jormdottir : Thy will be done   Lun 12 Mar - 19:07



félicitations


« à l'aventure compagnons »


Te voilà désormais validé(e) ! Tu vas pouvoir aller arpenter les vastes plaines et les épaisses forêts d'Yggdrasill, faire plein de rencontres intéressantes... et maraver quelques goules au passage.

Afin de t'aider à te lancer dans le grand bain de l'aventure, voici quelques liens utiles
» Demandes de RPs
» Fiches de liens
» Chronologies
» Quêtes

Et pour t'aider dans le reste du forum
» Questions et suggestions
» Informations (et nouveautés)

A très bientôt dans nos contrées !



Paperasse en #dd2929

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Frida Jormdottir : Thy will be done   

Revenir en haut Aller en bas
 
Frida Jormdottir : Thy will be done
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Frida [Sorcière]
» (F) FRIDA GUSTAVSSON + la seule fille de la famille, chouchoute.
» (F/MORE) FRIDA GUSTAVSSON + why did i drown ?
» "Et puis, y'a Frida, qu'est belle comme un soleil, et qui m'aime pareil que moi j'aime Frida." - Brel
» Aisha Rivers » ft. Josefine Frida Petterson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Personnages & gestion :: Présentations-
Sauter vers: