AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 För det jag bjuder så gerna. / Lilja

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CIVIL
avatar

MESSAGES : 812
DATE D'INSCRIPTION : 11/07/2013
GRADE/MÉTIER : Paperasseur en chef

MessageSujet: För det jag bjuder så gerna. / Lilja   Lun 3 Sep - 21:50



För det jag bjuder så gerna.



Les couloirs sont déserts.
Loki n’est pas pour s’en plaindre ; loin de là, même. Moins il côtoie les membres du gratin, mieux il se porte, au final. Et ce n’est pas avec les bras chargés de la paperasse qu’il s’évertue à faire passer d’un endroit à l’autre qu’il a ne serait-ce qu’envie d’interagir avec qui que ce soit de la petite ou haute noblesse de la cour de Midgard. Au détour d’un escalier, il vérifie, machinalement, qu’il n’y a personne à le suivre. La cage courbée est vide de toute présence autre que la sienne.
Un soupir lui échappe ; il y a tellement d’écho dans les parages, il a parfois l’impression d’être suivi. Et ça lui tape aimablement sur le système. Il a encore la tête lourde de la veille, les paupières qui font de la résistance. A partir d’un moment, ses souvenirs se floutent. Sa seule certitude, c’est d’avoir ouvert la porte de ses appartements pour aller s’échouer lamentablement sur son lit. Fin de l’histoire.

Et la paperasse qui s’accumule. Appuyé contre un mur, Loki remet en place un morceau de la pile qui menace de saluer le sol. C’est la dernière qu’il veut ramener vers ses pénates, où il est autrement plus tranquille pour travailler, bizarrement. L’espace est également moins exigu que le réduit qu’il s’était transformé en bureau ; l’avantage, également, de pouvoir changer de pièce si quelqu’un frappe à la porte est entré en ligne de compte. Une fois sûr qu’aucun papier n’aura la bonne idée de s’envoler au moindre courant d’air, le conseiller du roi reprend son périple qui prend fin au bout du couloir.
Ou quelque chose d’approchant. A force de longer les murs, il les connaît presque par cœur, mais ils ont la fâcheuse tendance de se ressembler. Il lui reste peut-être encore une volée d’escaliers à monter, pourquoi pas des gens à esquiver. A moins que l’écho ne porte les voix des autres vraiment loin. Là-dessus, il a quand même un doute. Les deux énergumènes dont il perçoit plus ou moins vaguement l’échange ne doivent pas être loin, ce qui ne manque pas de lui faire lever les yeux au ciel. Comble du marché, il y a fort à parier qu’ils le reconnaîtront, si jamais ils le croisent.
Il n’est pas excessivement compliqué à trouver, dans la foule. Alors dans un corridor au combien désertique, éclairé par quelques pauvres ouvertures appelées fenêtres et une ou deux torchères...

Mais il ne croise absolument personne. L’écho lui joue des tours ; la fatigue, encore plus. La pile de papiers commence à peser son poids, il peut sentir les tendons de ses épaules tirer et ses poignets souffrir de rester dans la même position depuis un temps plutôt indéfini.
Il fait d’abord son possible pour ignorer les signaux transmis par ses nerfs, finalement, son attention se focalise dessus. A tel point qu’il ne remarque pas le reste. Jusqu’à ce que le monde décide de basculer.



Paperasse en #dd2929

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
För det jag bjuder så gerna. / Lilja
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: RPG - Royaume d'Yggdrasill :: Plaine de Vanaheim :: Midgard :: Domaine royal-
Sauter vers: